Récit de la course : Cross du bord de Saône - 12 km 2007, par franciss

L'auteur : franciss

La course : Cross du bord de Saône - 12 km

Date : 11/3/2007

Lieu : St Bernard (Ain)

Affichage : 1697 vues

Distance : 12km

Objectif : Se dépenser

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ch'uis pas du matin !

Après le 10 km de Bourg en Bresse et ma frustration de n’avoir pu ni honorer mon objectif, ni prendre vraiment plaisir…:cry: j’étais décidé à pas m’prendre le choux pour ce Cross des bords de Saône : 12 kilomètres avec 2/3 de chemins.

Bon… 1er problème de taille, ch’uis pas équipé pour ça ! Un p’tit coup de gaz à bord de la twingo volante et me v’là à décathlon pour l’acquisition d’une paire de chaussures trails(que j’mett’rai aux pieds quand même deux jours durant avant la course pour que ça se fasse un peu…).

Contact pris avec la météo-guide bleu-guide du routard-Nono-l’escargotet un kikoureur de l’Ain « Lulu », la course s’annonce donc bieng (si cette dernière expression vous rappelle quelqu’un, merci de ne pas lui soumettre l’idée de droits d’auteur…) !

Lever 7 heures, on fait gaffe de ne pas réveiller toute la marmaille, bon p’tit dèj’ et en route pour St Bernard (pas ben loin de Villefranche s/Saône). Super soleil, mais un vent frisquet comme on les aime pas… alors une fois inscrit, je pars m’échauffer en tenue d’homme grenouille (mais avec mes belles pompes flambant neuves, pass’que les palmes c’est pas ben pratique…).

Après 20-25 minutes, finalement, i’m’semble plus judicieux de m’mettre en tenue d’été vu le soleil qui commence à cogner sérieux, et c’est un choix que j’regretterai pas…

Au départ j’retrouve Nono-l’escargot’s team, petite discut’ et j’essaye d’apercevoir Lulu-le pompier-qui-court-plus-vite-que-les-flammes : mission remplie chanceusement ; prise de contact faite, on patiente un peu (départ retardé) et pis PAN !

Surtout pas rougir au départ alors j’y vais prudemment mais y a pas mal de monde, vu qu’ils ont réuni 3 distances dans la même course (6,8 –12 et 18 km). On joue un peu des coudes, on fait son trou comme on peut et au bout de 500 mètres, un large pont enjambant la Saône nous est offert, circulation barrée, le top pour se placer et prendre une bonne foulée !:P

Je commence à doubler pas mal de coureurs (si, si !) sur le chemin de halage que nous empruntons sur environ 2 bornes… oups ! une flaque de boue et vlan mes belles pompes en plein d’dans… eh ben elles auront pas flambé longtemps…:oops:

Mais bon, le paysage est super sympa et c’est mon premier cross, pas vraiment habitué à courir sur des chemins de terre ou dans l’herbe, j’avoue que c’n’est pas désagréable même si on ne se sent pas le pied vraiment léger… question d’entraînement supposé-je.

La vrai différence c’est qu’en ayant oublié de prendre ma montre c’matin et en l’absence de balisage kilométrique (ou presque), on se sent le cœur léger…presqu’envie de flaner…j’m’installe dans une foulée respectable et me prend à rêvasser un peu…Nous v’là de retour sur le pont : Oh, Oh, j’me sens en bonne forme, j’accélère commence à voir le bout, rattrape quèques coureurs et fini par m’apercevoir un peu tard que c’n’est qu’l’arrivée des 6,8. Nom di diou d’nom di diou !:evil:à compter fleurette à morphée ça d’vait arriver… ch’uis pas du matin moi !

et pis comme un malheur n’a jamais la bonne idée d’arriver seul, v’là la grosse bosse du parcours, sa copine qui s’pointe juste maintenant… Et un, deux, trois….pas loin d’une dizaine de coureurs qui m’reprennent dans c’te satanée côte alors que j’venais de faire preuve d’une magnifique accélération 1 kil avant !

Tant pis, ça m’apprendra à oublier mes affaires !Mais la bête n’est pas morte… elle s’accroche, ses jambes sont encore bonnes, son souffle revient et son moral n’est pas encore en berne…pas dit son dernier mot ! J’retrouve un souffle correct, profite d’un ravito pour m’hydrater (faut dire qu’avec ce fort vent contraire, on se dessèche et on avance difficilement…) et retrouve ma foulée d’antan. :P

Ce qui va alors me faire vraiment du bien c’est le rapprochement d’un coureur du 18 km qui va m’épauler sur 2-3 bornes : tee-shirt du marathon du beaujolais nouveau, ça doit être un bon !(moi, naïf ?)…, je m’accroche à ses côtés, trouve même les forces de discuter un peu et commence à m’refaire.Si bien d’ailleurs qu’au 10ème km je le lâche, prends les devant et accélère pour commencer à remonter sur les coureurs qui me précèdent : quel plaisir de se sentir bien sur une fin de course, depuis Feillens, ça n’mettais pas arrivé.

J’en reprends 2 et termine en 56’49… soit à 11 secondes de mon objectif ! Pas mal sans montre !!

Pour me détendre (et par solidarité kikourouenne), je remonte la course jusqu’à Nono-l’escargot-qui-veut-pas-profiter-d’-son-turbo qui termine tranquilou sa course…

A l’arrivée, on s’aperçoit que l’Ain n’est pas si grand (elle comprendra…) et je r’trouve Lulu-soldat-du-feu-qui-décidément-va –plus-vite-que-son-camion qui en a terminé en 47’…Chapo bas !

Me v’là réconcilier avec la CAP et y a pus qu’à astiquer mes pompes pour de futures aventures !:lol::lol:

4 commentaires

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 11-03-2007 à 21:54:00

Le Val de Saône t'aura visiblement mieux réussi que la Bresse.
Que voilà une course bien menée et un récit bien emballé !
Merci d'être revenu nous chercher, c'est tellement agréable !
Ravie de t'avoir re-rencontré et pour Lulu, si tu me lis, désolée...

NoNo_l'escargot_du_Revermont_à_la_prochaine !

Commentaire de patcap21 posté le 11-03-2007 à 23:20:00

Merci pour ce CR fort sympa...j'ai pas eu le plaisir de te croiser à Bourg, partie remise sans soucis.
bon run à toi patcap....

Commentaire de lulu posté le 12-03-2007 à 11:22:00

Merci pour ce récit, on s'y croirait. Désolé pour tes trails , moi j'ai salit mes belles chaussures qui-courent-vite-sur-la-route
A bientt

Commentaire de Say posté le 15-03-2007 à 22:42:00

Salut
C'est sacrément long comme distance pour un cross. Joli récit en tout cas et au plaisir de se croiser un jour sur une course.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran