Récit de la course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km 2007, par bigout66

L'auteur : bigout66

La course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km

Date : 21/1/2007

Lieu : Font Romeu Odeillo Via (Pyrénées-Orientales)

Affichage : 2610 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

1er pas dans le trail

En ce dimanche 21 janvier, réveil à 4h pour participer à mon 1er trail et première course de l'année également . Deux mois sans compèt' ça manque !!! Je rejoins Michel et Olivier, 2 de mes potes de club (assez expérimentés sur les trails)et c'est parti direction Font Romeu. javascript:insereimage('imgp0661.jpg','Sans titre')
imgp0661.jpg De gauche à droite Michel , olivier et moi.
Arrivée au lycée climatique à 6h45 où le petit dejeuner est offert. En se rendant au self, une succession impressionnante d'articles de journaux rappelant tous les athlètes de haut niveau quii dont venus s'entrainer dans ce haut lieu du sport(Paula Radcliff, Manaudou, équipe de France de semi...). Er quand l'article sur le trail paraitra nous aussi on y sera...ah c'est beau de rêver.
Bon allez retour à la réalité et notre petit niveau.
Direction le départ histoire de s'échauffer un peu. La température est plutôt douce (1°C) et apparamment la neige n'est pas au rendez vous.
Avant le départ, je demande à mes potes qques petits conseils. Ils me disent : "en côte n'hésites pas à marcher et lache tout sur le plat et en descente". Facile!!! javascript:insereimage('imgp0659.jpg','Sans titre')
imgp0659.jpg
De toute façon , j'aborde ce trail en privilégiant la découverte et l'amusement à la performance. Je vais me la jouer pépère quoi.
Le départ est donné et c'est parti pour 23 km et 1070 m de D+.
J'attaque sur un rythme plutôt élevé, mais à la première côte, je me rends compte que l'on est à près de 2000m d'altitude : j'ai les cuisses en feu et le souffle coupé . javascript:insereimage('imgp0660.jpg','Sans titre')
imgp0660.jpg
Houla, va falloir lever le pied si je veux finir ma course.
Passage au 1er poste de pointage en 24'06".
Je continue sur le même rythme en suivant les gars de devant. Soudain une descente, là je me lache et double qques gars. J'essaye d'éviter les plaques de glace sinon ça risque de faire mal . Arrivé quasiment en bas, je vois un groupe qui remonte, mes potes en tête.
Surpris, je leur dis "mais qu'est ce que vous faites ?". La réponse ne tarde pas "p...ain fais chier on s'est plantés!!!". Aie ça commence bien. Demi touret on se retape la descente qui devient une belle côtesuer la neige verglacée.
Arrivés en haut, on retrouve le bon chemin et moi je suis déjà fatigué
(l'entrainement marathon : 4ème semaine se fait sentir + que je ne l'aurais imaginé ).
Ensuite, on s'attaque à la descente d'une piste noire mais pas moyen d'accélérer, obligé de la faire en marchant(c'est une vraie patinoire)
et je ne cesse de voir bon nombre de coureurs chuter . Au bout d'un mooment, je décide d'accélérer un peu histoire de passer un coureur qui me ralentit et bam, c'est à mon tour de tomber . Ca va pas de casse et j'en rigole car je n'arrive plus à m'arr^zter tellement ça glisse.
J'arrive enfin en bas tant bien que mal pour arriver au 3ème pointage en 39'26".
C'est là que tout se corse avec des passages dans la fôret et que de le glace. Encore des chutes en veux tu en voilà, sauf qu'au milieu des
rochers c'est beaucoup moins marrant : limite dangereux.
Une succesion de beaux paysages atténue néanmoins la fatigue : montagnes enneigées(un peu), lac glacé...Bref, j'arrive au 4ème poste au lac des bouillouses en 1h56'11" et le retour s'amorce par la même occasion. Tout se passe relativement bien jusqu'au 5ème pointage en 2h09'45" et la piste noire à refaire mais en côte cette fois
. Là, je suis fatigué rien qu'à l'idée de la remonter, en plus ça glisse grave...et vlam 2ème chute
En parlant avec un gars, je me retourne et je vois mon pote Michel derrière Il a fini 9ème au général l'an dernier donc il est pas vraiment à sa place. Il est mort de rire et me dis : "et ouais je me suis encore perdu".
En 5 minutes, je ne le vois déja plus.
Arrivé en haut, ouf il ne reste plus qu'à redescendre sur Font-Romeu malgré qques dernières côtes courtes mais assassines en fin de parcours.
Enfin, j'entends le speaker, l'arrivée est proche, allez plus que 200m.
Un coureur revient sur moi, mais vu la façon dont j'ai abordé ma course, je le laisse me passer sans trop accélérer.
Mais des spectateurs me crient : "allez, accélères tu vas le reprendre". Et là l'instinct reprend le dessus et je me mets à sprinter pour le reprendre (et non, on perd pas ces bonnes vieilles habitudes comme ça). En entendant la foule en délire il comprend que je reviens et accélère à son tour.
Finalemnet, je le passe sur la ligne, mais emporté par mon élan, il pointe avant moi :evil:. Une accolade amicale s'ensuit et puis épuisé, je m'allonge pour ne plus bouger pendant 5 minutes. Apparemment le coureur est l'ami du kikoureur Kozo.
Je me sens vidé et la tête qui tourne.
Mes potes sont déja arrivés et m'atttendent. Olivier fini 13 ème en 3h00'09" en se perdant 3 fois. Michel termine 40ème en 3h10'39"en se perdant 2 fois, quant à moi je fini 69ème (bonne position ) en 3h15'35"en meperdant 1 fois.
Conclusion, en trail + on se perd et mieux on se classe
Le premier DELIKAT Patrick mettra 2h14'01", juste 1h de moins que moi
Je pense que les 10 premiers ne se sont pas perdus au vue des résultats. IIls se suivent à 1 minute et du 10ème au 11ème, il ya un trou de 15 minutes. Ca fait beaucoup quand même et ç'est à peu près le temps que j'estime avoir perdu avec cette erreur de parcours.
Finalement, je suis content d'avoir fais cette course et mes 1er pas en trail par la même occasion.
Je pense cependant que pour mes débuts, le tracé(sans neige et en altitude) était très technique et m'a laissé des traces.
J'ai marché comme un robot pendant 2 j et mes potes et même certains coureurs m'ont bien chambré.
Malgré la fatigue, j'ai bien rigolé et c'est l'essentiel.
A présent je vais me reposeret reprendre avec assiduité mon programme marathon jusqu'à la prochaine course...le phoebus trail à Gruissan qui sera je pense beaucoup plus facile.

5 commentaires

Commentaire de juju66 posté le 31-01-2007 à 20:00:00

salut bigout66
beau récit de ta course
ça doit etre une belle course mais un peu dangereux pendant la préparation du marathon de Barcelone.

Bonne chance pour ton marathon je l'ai fais l'année dernière il est bien organisè il y a du monde sur le parcours pour t'encourager ( juste un conseil si ils n'ont pas changé les ravitallements si tu comptes
t'alimenter il n'y avait pas grand chose à manger
mieux vaut s'équiper de barres ou autres )

salut et encore bonne course.

Commentaire de juju66 posté le 31-01-2007 à 20:01:00

salut bigout66
beau récit de ta course
ça doit etre une belle course mais un peu dangereux pendant la préparation du marathon de Barcelone.

Bonne chance pour ton marathon je l'ai fais l'année dernière il est bien organisè il y a du monde sur le parcours pour t'encourager ( juste un conseil si ils n'ont pas changé les ravitallements si tu comptes
t'alimenter il n'y avait pas grand chose à manger
mieux vaut s'équiper de barres ou autres )

salut et encore bonne course.

Commentaire de Kozo posté le 31-01-2007 à 20:37:00

Bravo pour ton 1er trail!!!! Ah, tu croyais que ça serait pépère, eh bien NON! Tu as souffert, moi aussi... comme toi je me suis allongé en arrivant, je me suis relevé à cause des HP qui m'explosaient les oreilles (sinon je serai bien resté faire la sieste...). On en a bavé mais on recommencera!!! A bientôt à Gruissan!!

Commentaire de zakkarri posté le 01-02-2007 à 20:58:00

Waouh !!! chapeau quelle course !
Je me suis régaler de lire ton cr, ça avait l'air dur !
Ta pas trop morfler dans tes chutes?
He ! tu vas gazer maintenant dis moi, sur le plat... à Narbonnes tu vas t'envoler !
allez a plus !
zak.

Commentaire de calimero posté le 02-02-2007 à 19:41:00

Jolie course, mais est ce compatible avec ta prépa marathon ou avec notre défi?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran