Récit de la course : Saintélyon 2018, par Marie-hrn

L'auteur : Marie-hrn

La course : Saintélyon

Date : 1/12/2018

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 298 vues

Distance : 81km

Objectif : Terminer

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

On se souviendra de l'edition 2018...

Deuxième edition pour mon mari Baudouin et moi.

Mes grands-parents et mes parents ont egalement courru la Saintelyon Embarrassé

 

Baudouin a une revanche à prendre sur 2016 (abandon, mal au genou), et moi j'ai envie de relever ce defi, de passer une nuit magique dehors à courir (j'aime faire du sport la nuit. l'ambiance est très particulière) , et surtout voir jusqu'ou je réussi à aller 10 mois après avoir accouché  (9 mois de grossesse et 10 mois avec peu de sommeil ça use un peu Embarrassé)



Départ

On est parti dans les derniers de la dernière vague à 00:37.

Petite pensée pour notre petite fille de 10 mois qui dort bien au chaud chez ses grands-parents et c’est parti !

 

On court avec un rythme très lent, pour ne pas s'emballer sur le début assez roulant. Dès les sentiers,  l'ambiance est magique… la nuit tout est vraiment diffèrent.

Grosse pluie pas trop glaçante, rythme léger. 

On se retourne, pleins de frontales dans la nuit, c’est beau !

 

St Christo – 19km

On est bien dans nos timing prévus, bon moral, le corps suit on ne s'arrête pas trop au ravitaillement (2-3 minutes)

On repart et en se retournant on commence à voir toutes les frontales dans les collines obscures, c'est incroyable d'être autant de tarés à partir dans l'aventure.

Il commence à faire très froid, on est trempé  et la motivation baisse un peu.

Mais on s'accroche, on voit la course ravito par ravito et notre petite cadence continue.

     

 

St Catherine - 32km

On est un peu frigorifié, on ne s'arrête pas trop longtemps pour vite relancer et se réchauffer.

Je n’arrive pas trop à attraper mon gobelet avec mes mains, gants trempés  et froid glacial.

On croise Xavier, un inconnu dont la copine a dû s'arrêter à St Christo, on va courir un bon bout ensemble.

 

Rythme toujours lent, on trottine dans les plats et descente (7km/h) et on marche vite dans les montées

Méga gadoue partout, on s’enfonce aux chevilles, mais le moral est bon.

 

Après une grosse descente, Baudouin a le genou qui lâche, grosses douleurs à gauche… on décide de marcher jusqu'au prochain ravito pour trancher(7km) arrêt probable, le genou est très douloureux.

 

On assiste a un lever de soleil superbe en redescendant du  signal … ça reboost un peu! malgré notre petit rythme.

La pluie se calme…

 

 

St Genou – 47km

Et là, miracle (merci Saint-GenouBouche cousue), en arrivant au ravito, le genou va mieux !

Un gars nous dépasse, il a un super rythme, il relance vachement… on le suit et on continue. On va s’accrocher à lui sur une quinzaine de kilomètres

On trottine bien!

 

On plaisante avec certains coureurs, l’ambiance est bonne.

 

Baudouin casse sa chaussure, en gros à chaque pas ses doigts de pieds sortent! On s'y attendait un petit peu, ses chaussures étaient un peu veillottes

Ça reste gérable pour le moment, on fait avecBouche cousue

 

 

Soucieu – 61km

On s'accroche on est plus très loin. Je commence à être un peu dans le dur, pas facile de relancer.

On marche dans les montées et notre définition de montée commence à être plus souple Embarrassé

 

Je suis Baudouin qui comment à avoir une sacré pêche.

 

 

Chaponost – 70km

On retrouve Xavier, vraiment chouette de revoir des gens.

 

On croise un gars déguisé en tortue… quelle idée ! La carapace en peluche a du être lourde avec cette pluie !

 

La fin est vraiment au mental, toutes les petites montée et escaliers sont vraiment durs.

Baudouin donne vraiment tout, il me coach à fond, il court bien, le genou tient.

Il court même dans les escaliers et descend à fond! Les autres personnes qui comme moi boitent et descendent les escaliers très bizarrement disent en plaisantant à Baudouin, « il a pas fait la saintélyon lui ».

 

 

Lyon – 81 km

A 10 mètres de l'arrivée Baudouin me lâche la main et fait mine de taper un sprint pour me laisser :D

Il revient quand même et on franchit la ligne tous les deux! ,On est très heureux, je m'effondre un peu et je pleure, pour relâcher toute la concentration et la pression…

 

Super heureux! Tout boueux, mal un peu partout! Les chaussures ont tenus!

Baudouin a la peau des pieds toute douce (ses doigts de pied étaient dans la boue en contact direct non-stop depuis le kilomètre 50 - thalassothérapie!)

 

On estimait 13-14h (car 11h15 pour 72km en 2016), et malgré le mal de genou qui nous a forcé à marcher sur 8km, on a fait 14h02.

J'aurais aimé passer juste en dessous, mais on est finisher et ça c'est top! Très bonnes sensations, sauf les derniers kilomètres trop difficiles.

 

 

En 2016 j’avais couru seule toute la course, c’est vraiment un énorme plus de courir à deux !

Merci donc à Baudouin, aux bénévoles (veiller toute la nuit wahou !), aux gens fous qui nous encouragent au milieu de nulle part en pleine nuit, aux courreurs qui arrivent à plaisanter en pleine course...et à Saint Genou Bouche cousue

 

 

On se souviendra de l’Edition 2018…

 

12 commentaires

Commentaire de Mrtn75 posté le 06-12-2018 à 11:19:25

Merci pour ce CR, et bravo.
Avec un petit bébé, la gestion de l'entrainement et de la fatigue ça doit être sport!

Commentaire de Marie-hrn posté le 06-12-2018 à 11:21:43

En effet :)
On a calé des entrainements entre midi et deux en semaine pendant que Zélie etait à la creche.
ça laisse des soirée pour être avec elle.

Et denivelé en marche rapide les weekends avec bébé en porte bébé (elle adore ça^^)

Commentaire de Jean-Phi posté le 06-12-2018 à 11:22:46

Bravo tous les deux pour votre course en duo ! C'est chouette toute une nuit à se soutenir. Et puis on notera que tu aimes faire du sport la nuit...
Bonne récup

Commentaire de Marie-hrn posté le 06-12-2018 à 11:26:16

Merci beaucoup! :)

Commentaire de Arclusaz posté le 06-12-2018 à 16:52:54

et tu aimes tellement ta frontale que tu l'as gardée jusqu'à 14 h !
je taquine, c'est super ce que vous avez fait et le vivre à deux, c'est géant. Bravo et bises...à Zélie.

Commentaire de Marie-hrn posté le 07-12-2018 à 12:08:45

ahahaha exactement! J'avais complement oublié de l'enlever

Commentaire de Shoto posté le 06-12-2018 à 18:44:07

BRAVO à vous 2. C'est génial de courir en couple. Baudouin devrait changer de chaussures plus souvent ;-) ... surtout s'il a mal au genou. Mais merci à St Genou !

Commentaire de Marie-hrn posté le 07-12-2018 à 12:09:21

Merci :) Oui en effet on va revoir notre stock de basquettes

Commentaire de Mazouth posté le 06-12-2018 à 19:40:21

Bravo ! Ca fait de super souvenirs de couple ça :)

Commentaire de Marie-hrn posté le 07-12-2018 à 12:09:33

Oui tellement :)

Commentaire de Bastoune posté le 09-12-2018 à 22:33:27

Bravo pour votre course. En même temps, un bébé de 10 mois, çà entraine bien pour les nuits blanches et la force mentale... :-) Par contre pour l'entrainement çà a dû être pas simple, bravo aussi.

Commentaire de Marie-hrn posté le 10-12-2018 à 14:16:03

merci beaucoup! ahahaah en effet parfait les enfants pour s'entrainer à ne pas dormir :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran