Récit de la course : Cross du CSBJ Athlétisme - Lac de Vénérieu 2015, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Cross du CSBJ Athlétisme - Lac de Vénérieu

Date : 13/12/2015

Lieu : Venerieu (Isère)

Affichage : 797 vues

Distance : 5.26km

Objectif : Pas d'objectif

21 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4ème CROSS DU CSBJ : LAC DE VENERIEU

 

 

 

4ème CROSS DU CSBJ : LAC DE VENERIEU

 

 

 

 

Oui, oui, vous avez bien lu chers kikoureurs… J’ose !!! Je parle de… Hou le vilain mot ici… de Cross !!!

 

 


Heureusement que le Mustang vous expliquerait que c’est la base de tout ! Un cross, c’est débile, ça se court à fond jusqu’à sentir le sang dans la gorge (dixit icecool from Paris Schneider Marathon World) !

 

 

 

LA GENESE

 

Ce week-end, je suis libre. LIBRE. Je veux l’optimiser. Je pense faire 3 courses : le Cross des Enfants Malades, la Corrida d’Aix les Bains et le Trail des Saisies.

 

Pas de bol, le cross du CHU est annulé. Mais je vois les commentaires de run-esther et de petit-franck qui parlent du Cross du Golf des 3 Vallons. Mais ? Franck ? Ce cross n’existe pas/plus, aucune info sur le web ! Mais notre ultra-runner préféré me donne l’Info avec un grand « I » : si, il existe, et se déroulera à la base nautique de Vénérieu.

 

Vénérieu !!!

 

Le lieu où le Bouk passa, enfant, des journées entières l’été (années 1991-1996, voire avant ?). Et ça me permet de passer le midi en famille.

 

Le choix est fait pour mon avant-dernière course de la saison !

 

Dommage pour le Trail des Saisies mais on ne peut pas tout faire ! Et puis ça change de courir un Cross, je vais courir avec des fous furieux et finir dernier !

 

Choix de la course : il y en a 10. Etant non-licencié, je joue la prudence et sélectionne la course n°1 dite « Cross pour tous ».

 

Le prix ? Cool, ça coute 219 €uros de moins que l’UTMB 2016 : 0 €uros ! Ca paiera le déplacement !!!

 


 



JOUR J

 

Arrivé avec nostalgie à la base nautique… Les souvenirs sont flous mais ils sont présents. Par contre : CA MEULE !!! – 1°C il va falloir se motiver pour revêtir le short !

 

Je prends mon dossard, découvre que j’ai un homonyme à Bordeaux ( ???  sur 40 préinscrits ??), dossard 20 ! Beaucoup s’échauffent, eux, pas moi !

 




L’ambiance est rigolote, on écoute la musique des earlys’90, c’est Cocci qui serait contente ! Les Pet Shop Boys, Aqua, Gala…

 



 

On fonce au fond de la plage pour se placer au départ : au programme, 5.260 kms (précis ! j’aurai 5.268 kms à ma montre !), soit une « petite boucle » et deux « grandes boucles ».

 

La décontraction est de mise sur la ligne de départ ! Entre les nanas qui se comptent (« on est 8 »), et d’autres qui regrettent la faible mobilisation et insistent sur le manque de communication (on ne saurait leur donner tort !!!).

 

Après un faux départ (on a cru entendre un « partez »), c’est bel et bien parti !

 



Fidèle à moi-même, anti-Kenyan Blanc et anti-Albacor, je démarre tout doux, tellement doux que sur les 40 concurrents, au bout de la ligne droite je suis dans les 7/8 derniers ! Mais la course est longue !

En tout cas un des trucs géniaux, en cross, c’est qu’on voit la bagarre devant !! Et en l’occurrence on a un 20 ans, un trentenaire, et un quadra qui ont… déjà pris une sacrée marge !!! Hallucinant.

 

 

Moi je commence à écrire ma légende et commence à remonter du monde dans cette première boucle, la « petite ». Une nana, deux nanas, un mecs… Je temporise, je recolle, je dépasse, je temporise, je recolle, je dépasse.

 

 

Seconde boucle, cette fois ce sont les deux premières F qui sont devant, le gars de devant moi a un maillot ciel et grenat CSBJ et les dépasse, j’en fais de même et on part sur les rives du lac ! Le maillot CSBJ s’appelle Fernand, et les gens le connaissent puisqu’ils l’encouragent « Tu es 1er V7 !!! »

 

 

On arrive au virage à 90°C, Fernand et son acolyte accroche un groupe, cool. Et juste avant de basculer sur l’espère de presqu’île, je tente ma chance et passe tout ce petit monde. Les pauvres, voir ce crétin à bonnet péruvien les dépasser doit les dépasser !

 



 

Je vois devant le mec plonger, ok, on a une belle rupture de pente, ma chance pour creuser ! Ce gars de devant en t-shirt vert fluo façon mes Haglofs d’iguane ressemble à un rugbyman en carrure, et a un sacré tatouage maori tout autour du mollet.

 

 

A la seconde rupture de vente il se vautre mais repars aussitôt. Je préviens ceux de derrière de faire gaffe, et c’est reparti pour la chasse.

 


 

La Forteresse RAJON


On est au km2, et la course est finie !

 

 

En effet, les niveaux sont figés.

Ce rugbyman, il est à 10-15 mètres, mais impossible à recoller.

Et derrière, c’est Fernand qui a fait le ménage, mais qui reste à distance !

 

 

On revient au départ pour entamer la 3ème boucle : remonter ce rugbyman… larguer Fernand… Les nombreux virages nous évitent de trop nous retourner !

 

 



On revient à la plage, allez, tenir… On croise pour la x-ième fois les premiers, le quadra a largué les deux autres, ça a dû être un sacré combat ! Vive le sport !

 

 

On passe le tronçon presqu’île sans gamelle, cette fois c’est bon je sais que Fernand ne reviendra pas. Le stress s’évanouissant, allez, tenterai-je pas l’effort (le bluff ??) d’aller chercher ce maudit rugbyman ?


 

 


J’allonge, il reste 500m pour au moins recoller (et aviser !), mais tu parles, j’arrive plus à allonger, la fatigue… Toujours ces 10 mètres… Je me mets bien dans sa ligne droite pour qu’il se retourne et/ou m’entende mais rien n’y fait et je franchis la ligne d’arrivée en 25’’10 !

 

 

Un sacré exercice que ce cross !!!

 

 

Un petit mot à mon adversaire « putain impossible de te reprendre ! », « c’était le but » me répond-il avec un sourire. Re-Vive le sport !!!

 


Michel Riondet spirit

 

Merci le CSBJ et svp faites de la pub !!!

J’en avais effacé la fiche kikourou jusqu’à mardi !

 


 

Dernière course 2015 la semaine prochaine avec mon retour à la Montée de la Pène (34), enfin « Montée », euh, hi hi hi !

 

21 commentaires

Commentaire de petit franck posté le 13-12-2015 à 22:29:44

J ai fait le cross de 8.59 kms l après midi réserve aux licenciés . je finis en 36'36(36 minutes et 36 secondes )on avait 1 moyenne boucle et 3 grandes boucles

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-12-2015 à 22:31:30

C'est ballot on s'est croisé en tout cas merci c'est grâce à toi que j'ai pu m'y rendre! Tu y es allé en autostop?

Commentaire de petit franck posté le 13-12-2015 à 22:33:23

Je suis arrive avers midi avec un collègue du club qui a mis 40 minutes sur le cross de l âpres midi des 8.59 kms . on a du se louper de peu

Commentaire de petit franck posté le 13-12-2015 à 22:35:24

Il y avait pas beaucoup de monde j aurais pense que il y aurait plus de coureurs mais c était un cross très sympa

Commentaire de Namtar posté le 14-12-2015 à 13:33:24

Et bien c'était un week-end choc dis-moi!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 14-12-2015 à 15:45:24

Pourvu que la corne ne te lise pas......................


Enfin oui !
Samedi soir : bitume
Dimanche matin : boue (dire qu'il y en a qui balance 60 boules, nous c'était gratos !)
Dimanche soir : trail

Commentaire de Albacor38 posté le 14-12-2015 à 22:37:57

Punaise mais où trouves tu le courage de faire un truc pareil. 5km ... sur 3 boucles ... sur du plat ... dans la boue ... par -1°c ... à Bourgoin :)

Finalement c'est toi le plus motivé d'entre nous Bouk :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 14-12-2015 à 22:43:37

Je ne te cache pas mon doux que le réveil à 7h30 suivi de la route dans la brume n'était pas des plus motivants...

Ceci étant, j'ai raté (hélas) pas mal de course cette année... Je me devais donc d'être irréprochable ce week-end !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 14-12-2015 à 22:44:52

Tu l'es ! Un exemple pour la jeunesse !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 14-12-2015 à 22:59:00

Toi tu veux mon vote !!!

Commentaire de lagone posté le 14-12-2015 à 22:54:07

Bonsoir !
Le récit est tout d'abord marrant, de plus le "rugbyman" que vous cité est mon fils.
Lui même à aimer le récit et la fait sourir !
Il vous remercie pour cette course et la "bataille" qu'il a eu avant le poursuivant !
Vive le sport et sont état d'esprit cordialement romain ! (Le rugbyman) :D

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 14-12-2015 à 22:58:18

Chouette !!
Le monde est petit donc !
Bravo à lui, j'ai tout donné et je pensais que comme d'habitude même si je crachais mes poumons j'allais bien finir par le remonter mais que tchi il a résisté, c'est lui qui a eu une course difficile avec un Bouk aux fesses ! Bravo à lui !

Commentaire de Trixou posté le 15-12-2015 à 12:10:15

Un bouk surmotivé, c'est du tout bon ca !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-12-2015 à 15:42:44

Toujours !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Tiens, je pensais que tu allais me reprocher l'absence de femme opulente dans mon récit, comme quoi !

Commentaire de Benman posté le 15-12-2015 à 12:32:10

Je n'ai pas reconnu la fille (probablement en morceaux?) habillée avec un sac à patates sur la dernière photo. j'en déduis que les récits du Bouk prennent une tournure particulière quand il s'agit d'un cross.
Bravo pour cette belle course terminée juste devant un V7. la forme revient on dirait!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-12-2015 à 15:43:13

Quand je l'ai dépassé, je lui ai fait "t'inquiète, je suis V6 moi"...
On se marre comme on peut !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 15-12-2015 à 15:37:51

Tiens mon Bouk,rien que pour toi, un extrait d'un texte du Lutin sur le cross non paru :

Brutalité du cross : l'on part à fond, les poumons dans la gorge et l'estomac juste derrière. Le cross a beau être anglo-saxon, il n'est pas fair-play, les virages sont pris à la corde en coupant l'élan de celui qui suit, les dépassements sont rapides pour éviter l'effet d'entraînement ; le cross se coupe au couteau. Un très bon athlète de ma connaissance m'a dit un jour "Tu sais que tu as bien couru quand tu as le goût du sang dans la bouche...", le cross procure ce type de sensation.

Nous au moins, on se comprend...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-12-2015 à 15:44:20

Mmmmmh, j'aime quand tu es brutal...

J'aime bien aussi ce commentaire du lutin, voici un an : "c'est comme ça que je conçois la course : on se marre, on admire des petits culs, on remonte les concurrents qu'on peut et on picole à la fin."

TOUT
EST
DIT

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 15-12-2015 à 23:05:26

De toute façon on picole à la fin et en cross il s'agit de vin chaud.

Commentaire de les machine-gônes posté le 15-12-2015 à 18:40:39

Tu es inoxydable le bouc. On vit, on meurt, on ressuscite et on te retrouve fidèle au poste, toujours vaillant, affrontant des rugbymen sur terrain gras. Au bout du bout, tu ne fais vraiment pas rigoler les patates à la cave. Bises vessette.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-12-2015 à 20:58:34

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON LES MACHINES-GÔNES !!!

Je croyais que maintenant on était des moins que rien vu que la musaraigne est une grande championne et que le muscardin est 4/6 !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran