Récit de la course : Aquathlon de Lunel 2015, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Aquathlon de Lunel

Date : 22/3/2015

Lieu : Lunel (Hérault)

Affichage : 693 vues

Distance : 6km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le Bouk réconcilié avec les triathlètes !!


AQUATHLON DE LUNEL by Le Bouk





Ce week-end, le Bouk est sur les terres héraultaises… Et au calendrier kikourou que vois-je ? Un aquathlon ! Un aquathlon, oui Messieurs-Dames, et à Lunel ! HOP J'ORGANISE UN PROTOCOLE AVEC COCCI et j’obtiens mon dimanche matin ! Coup d’œil sur la fiche kikourou de la course, oh putain deux récits du sieur BIGPEUF hélas devenu trop rare sur kikourou…!

 

Dimanche, 8h, c’est tôt. CriantCriant

 

J’ai pris de la marge, mais hélas ça ne sert à rien je découvre qu’il n’y a pas une mais deux communes s’appelant LUNEL, et qui plus est il n’y a pas un mais plusieurs « chemin du bœuf », bref, je tourne, je tourne, je suis des Scénic que j’imagine aller aussi à cet Aquathlon quand soudain ALLELUIA ! ALLELUIA mes frères, la voici la piscine AQUALUNA (non ce n’est pas un club privé façon sauna coquin).

 

Hop hop je m’inscris et file dans l’enceinte : cool, en cadeau on a une bouteille de vin rouge, ça fait un point d’office sur l’évaluation de la course by the Bouk !

 

Ne sachant pas trop comment se passe un « aquathlon », dans les vestiaires c’est la Miss qui me marque qui me donne quelques tuyaux, bien sympa !! Décidément, cette course me « réconcilie » avec le monde particulier des triathlètes, et ça va aller crescendo !

 

Direction le parc à vélo, euh non, le parc à baskets ! Et là, ce n’est pas Jésus mais Bigpeuf qui apparaît à moi !! En fait c'est un peu le Anton Kupricka du Tri !! Bigpeuf, le triathlète à récits de triathlon avec une plume que j’aimais tant lire !! Salut l’ami, et je file installer serviette+baskets+chausse-pieds+ceinture porte-dossard… Avant de vite retourner au chaud car ça caille dehors !

 

Une fois à l’intérieur, petit échauffement de natation, je n’ai pas nagé en piscine depuis… Juin 2013. Ah si, un kilomètre à l’été 2014 à Divonnes-les-Bains ! Toujours cette petite douleur à l’épaule droite que je crois être une capsulite :-(

 

200m, puis 100m en plus.

 

Je retrouve le sieur Bigpeuf, la véritable star locale qui connait tout le monde et vice-versa. Quelques tuyaux pour la course et le déroulement. De toutes façons un briefing est effectué, nous sommes 29 aquathloneurs, il y a 6 lignes d’eau, je serai ligne d’eau n°2 avec 4 camarades.

 

Et là : on se parle ! Qui nage vite, on nage comment, quelles règles dans la ligne d’eau, etc ! Je sais que, par rapport aux triathlètes, je ne suis pas des plus rapides en natation…


 Le cadre des hostilités



Bref, allez, dans l’eau tout le monde et DEPART !!

 

Je pars dernier de la ligne, et effectue les premiers 25m à chatouiller mon prédécesseur, premier demi-tour je suis dernier des 6 lignes d'eau, ex aequo avec celui de la ligne 1 ! Mais je suis pas à fond… Enfin c'est ce que je crois !

 

Mais… Comme toujours en natation, finalement je suis parti un poil vite et l’asphyxie n’est pas loin. Erreur d’amateur, j’aurai dû passer de 3 temps à 2 temps, tant pis. Par contre même si je suis 28ème, le 29ème est quand même loin ! [Edit : aucun mérite, il nage depuis janvier 2015...!]

 

Mais je maintiens l’écart avec mon prédécesseur dans la ligne d'eau qui ne me prend pas tant que ça. 100m, puis 200, et là j’entends la foule sur les gradins, ah ouais, y’en a qui sont déjà sortis de l’eau !! Bandes de torpilles


 Gros niveau de certains nageurs et nageuses



300m, 350m, dernier aller-retour et surprise, j’arrive au bord mais mon prédécesseur qui avait pris de la marge sort laborieusement de l’eau et est juste là ! Tout ça pour ça... Enfin j'dis ça pour lui !

 

Je m’extirpe, petit tournis normal du fait de se redresser, et il faut marcher jusqu’au parc. Coup d'oeil à la piscine :


Ligne 6 : vide

Ligne 5 : vide

Ligne 4 : vide

Ligne 3 : vide

Ligne 2 : je suis sorti dernier (pourtant en 7’’16 !!)

Ligne 1 : ils sont deux et l’un entame son dernier A/R !! Bon, vivement la CAP !

 

Je me chausse, me gausse, passe 26ème car le type à côté de moi met du temps ( !!), et fais rire le public avec un « je vais tous les bouffer » !

 

Après ces 400m de natation c’est parti pour 4 boucles de 900m/1km. 29 coureurs -> on ne se gêne pas trop ! Je suis de suite impressionné par les mecs qui ont déjà bouclé leur boucle et me reprenne tels des fusées même s’ils semblent asphyxiés au possible !!


 Crédit photo à Bigpeuf le triathlète hawaïen



Concentré, je suis là pour le plaisir, et finalement j’ai surtout froid ( !!) et n’aime pas cette désagréable impression que fait le fait de courir sans chaussette et pied mouillé dans la chaussures (au final deux belles ampoules !).

 

Je reprends d’abord Bigpeuf et essaie de filer, je pense tenir un bon 13 km/h (hélas pas de montre) mais ca semble être du ralenti face aux athlètes du jour !

 

Les 4 boucles permettent de mesurer un peu les écarts, on me double beaucoup mais ce sont des coureurs qui me prennent un tour (sauf un… mais je le constaterai qu’en voyant les classements après !).

 

A chaque demi-tour on a droit à un petit mot d’encouragement, notamment un « allez la Savoie » bien agréable !

 

Et finalement je ferai une belle 4ème boucle, reprenant Raphaël la torpille de ma ligne d’eau n°2, puis une jeune nana (pas de pitié je suis en mode saucisson !!), et malgré une tentative d’intimidation à 100m le Jean-Claude de devant me montrera de suite qu’il ne sert à rien d’aller le chercher !!

 

Bilan de cette première manche ( !!) :

29 aquathlètes, sortie de l’eau 27ème, départ du parc 26ème, 3 doublements en CAP moins 1 dépassement donc 24ème en 24’’59 !! Oui, ça va vite !

 

Je fais une boucle en prime pour accompagner Bigpeuf, ça fait de la compagnie, du décrassage et du papotage, l’une des miss de devant est âgée de 13 ans et est entraînée par Philippe Lucas, ouch !!

 

Le ravitaillement, tenu par José et Bernadette est exquis !! Coca, jus de fruit, bonbons haribo, pâtes de fruits sans que le FaiZan soit là pour faire la razzia, b-r-a-v-o !

 

 

Et donc suite de la matinée avec les 4 courses « jeunes », toujours dans une saine ambiance, et je prépare la manche 2 dite « Finale » : 200m de natation et 2 kms de cap ! Petit sms de confirmation de prise de température de Coccinelle pour voir si je peux rester, ça sent bon, je peux faire cette "finale" !

 

Discussion et débriefing de la manche 1 avec tous (ca c’est chouette), avec notamment le 6’’30 de Bigpeuf à la natation ( !!), ou encore la « théorie du ballon » qu’un nageur m’explique, bien sympa…

 

Et bien m’en prend puisque les 29 sont présents pour cette revanche ! Les lignes d’eau sont réorganisées, ligne n°5, je me mets bien à droite pour être dernier et PAN !!

 

Alors là cher lecteur, c’est bien simple, la honte-du-sport est beau dernier au premier demi-tour !

50m : même topo !! Non mais oh !!

75m, 100m, putain je suis déjà fatigué ! Mais plus dernier, ah ah !

125m, 150m merde la torpille 1 me prend un tour, dernier A/R et j’en termine cette fois 28ème snif !


Le Bouk nage : une raie

Une raie des fesses (rien à voir)



Parc à basket même topo je reprends un type, 27ème

 

Vite on file pour les deux tours d’un kilomètre, voici Bigpeuf, 26ème, mais les autres semblent plus loin, bon… Point positif, derrière ça ne reviendra pas !

 

Et finalement fin du tour 1, on fait le topo :

  • Déjà, le vainqueur de la finale termine à côté de moi ! Clap-clap !
  • Devant, la nana de tout à l’heure est plus loin (en même temps, 4’’45 en natation tout à l’heure, c’était une torpille !). Par contre Jean-Claude derrière qui j'ai fini à la manche 1 est juste devant, mais on a la MÊME allure ! Et Raphaël plus loin est prenable. Et même devant Raphaël, la torpille de la ligne 1 de Bigpeuf tout à l’heure…

 

Le Bouk est en chasse, je passe la bosse à fond, chaque virage à fond, mais impossible de reprendre Jean-Claude, on a vraiment la même vitesse ! J’essaie de souffler fort qu’il m’entende, grrrrr

 

Et à 400m de l’arrivée, il reprend Raphaël, pareil pour moi, ce sera déjà ça de pris... Va-t-il aller chercher le nageur noir maintenant ?

 

Je croise Bigpeuf, et le salue car je sais que je vais quitter les lieux dare-dare ensuite.

 

 

ET VOICI LE POURQUOI DU COMMENT QU'ON PEUT QUALIFIER CETTE MANCHE DE FINALE (DE MALADES) !!!

 

Il reste 2 lignes droites, je DOIS TENTER quelque chose !! Et nourrir aucun regret… Alors tant pis, je vais le chercher le J-C, j’accélère, il accélère le train aussi…

 

Mais…

Mais…

Mais… (suspens)

 

C’est sans compter sur le retour de je-ne-sais-où de Raphaël !!

 

On passe le dernier virage, on sprint à trois !! Je tente le passage à gauche de J-C mais ne le déborde en rien, on a beau sprinter, sur-sprinter, sur-sur-sprinter, moi pensant que Raphaël est parti de trop loin mais non, il lâche rien !!! Et le J-C qui ne lâche rien non plus (j’arrive même pas à sa hauteur !), tant pis j’ouvre la porte à gauche à Raphaël (mon côté sportif peut-être), et… Ce sera pas pour moi ce sprint incroyable, ce sprint saucissonesque digne des meilleures heures de notre sport, sous les hourras des 11 personnes à l’arrivée arbitres-chrono-spectateurs compris !!

 

Gé-nial !

 

Je sers la pince aux deux, avec un « putain il t’en restait sous les baskets espèce d’enfoiré » à Raphaël !

 

 

Au final une belle matinée dominicale en très bonne compagnie, merci à l’organisation de Waëma pour ce bel aquathlon !!

 

 

16 commentaires

Commentaire de Corne de chamois posté le 23-03-2015 à 00:03:35

Y a que le bouk pour faire des courses comme cela !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-03-2015 à 00:07:31

Toi qui a fait la frappadingue 2014 tu voudrais pas faire la ruée des fadas 2015 !!!

Commentaire de Beni034 posté le 23-03-2015 à 09:12:32

Je suis l'auteur de la "Théorie du ballon" .. mais je persiste et signe ! ! ! Elle fonctionne :)
Content d'avoir participer (à la dernière minute) à cette course ! L'année prochaine je reviendrai et j'espère te revoir, avec cette fois-ci la pratique du ballon ;)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-03-2015 à 09:18:31

Salut Béni dit "la torpille de la ligne d'eau n°1" !!
Tu as été béni des Dieux d'ailleurs (ah ah), puisque tu neutralises le sprint final de la manche 2 avec les 3 énergumènes à fond derrière toi !!

Oui c'était vraiment un dimanche a-g-r-é-a-b-l-e, et encore merci pour le "ballon" !!

Commentaire de Beni034 posté le 23-03-2015 à 10:11:55

tu seras de la partie pour le prochain aquathlon le 13 Juin à Narbonne ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-03-2015 à 11:44:24

Hélas je ne suis que ponctuellement en Langeudoc-Roussillon ! Là je négocie plutôt le trail du Pic Saint-Loup !
Et sinon côté Aquathlon j'en ai un "gros" en vue, l'Aquathlon d'Aix-les-Bains le 14 juillet prochain !

Commentaire de AKADOC posté le 23-03-2015 à 11:41:31

jolies photos. Soignes tes ampoules pour dimanche et tu m'expliqueras "la théorie du ballon".

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-03-2015 à 11:44:46

Aaaaaaaaaah enfin quelqu'un qui réagit à la perche que je tends :-)

Commentaire de stphane posté le 23-03-2015 à 13:55:39

un vrai poète ce Bouc !!!, vraiment drôle ce récit, et même question que akadoc, cette "théorie du ballon"?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-03-2015 à 15:01:51

Aaaaaaaaaah merci Stphane !
Cette théorie vous turlupine, je fais quoi, je vous laisse demander à Beni034 ?
Allez je vais essayer de la décrire : quand on maintient un ballon sous l'eau, puis qu'on lâche, il remonte et ressort à la surface avec de la vitesse !
Donc, lors de la culbute, il faut qu'on relance non pas en poussant direction "en haut", mais orientation 30° vers le fond, pour remonter et jaillir à pleine vitesse !

Copyright Beni034 :-)

Commentaire de Jean-Phi posté le 23-03-2015 à 14:56:59

Bravo Bouk ! Du saucisson's race et un bel état d'esprit que cet aquathlon !
Arff c'est trop intense comme rythme surtout si il faut nager ! Moi je coule à ce petit jeu !! Ou alors vu que c'était à Lunel, j'aurais volontiers nagé dans le muscat. Quitee à couler autant que ce soit pour quelque chose.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-03-2015 à 15:19:21

Bah le chrono est rapide puisque ce n'est pas 24 heures mais 24 minutes !!!
Oui jean-phi je suis la hds...!!

Commentaire de le_kéké posté le 24-03-2015 à 09:44:34

Très très déçu, j'attendais une magnifique photo du bouk en tenu de nageur entièrement épilé et rien du tout. En tout cas c'est beau de pas avoir fini dernier et d'avoir été battu par une fille de 13 ans :-)
Les sports multiples se joignent à moi pour te supplier d'arrêter et de retourner courir avec les papis, les gras du bide et les petites vieilles sur le retour et de laisser se noble sport aux vrais athlètes, merci pour eux.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-03-2015 à 11:06:53

J'ai oublié effectivement de relater ce triste épisode, qui était de savoir si oui ou non, le Bouk allait rentrer dans sa trifonction qui date de quand il était fort (et beau).
Étonnamment, la réponse est OUI, même si elle était agrémentée d'une réflexion désobligeante de la Coccinelle.

Et sinon, je te trouve méchant mais, hélas, réaliste aussi...!!! MDR

Commentaire de bigpeuf posté le 04-08-2015 à 21:34:27

oh Purée, un miniBIG, merci pour ce beau recit, t'as pas a envier ma plume, j'ai souri tout du long.
A une prochaine

BIGPEUF

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-08-2015 à 15:00:17

Merci le BIG !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran