Récit de la course : Ultra Trail du Vercors 2012, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Ultra Trail du Vercors

Date : 8/9/2012

Lieu : Autrans (Isère)

Affichage : 987 vues

Distance : 27.9km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ultra-Trail du Vercors avec des nanas !!!


Ultra-Trail du Vercors 2012 avec nanas !!

 

 



Après avoir tenté de monter mon TEAM UTV 2012, je me présente à cette seconde édition de l’UTV en accompagnateur des emmanchés, le Team officiel de la Corne et Campingou et de leurs femmes respectives.

 

Le temps s’annonce estival, et me voici aligné avec Pamela sur le premier relais qui nous emmène d’Autrans à Saint-Nizier, soit 21 kms et 1200m de D+. Costaud !

 

Dans le centre de ski nordique Pamela me décrit le parcours qu’elle a reconnu au préalable… Ca s'annonce chouette mais faudra en garder pour la fin !

 

7h00 c’est parti mon kiki ! Il fait vraiment frisquet je garde ma polaire mais évidemment au bout d’un kilomètre j’ai trop chaud ! Pamela démarre en excellente gestionnaire, on est en fin de second tiers et on cherche notre souffle !

 

Après 3 kilomètres de faux-plat les choses sérieuses démarrent… La fameuse montée raide ! Hop en mode marche, on déconne avec deux jumelles, et on cherche ce foutu banc dans un virage à droite, « repère » qui annonce la fin de la montée !

 

S’ensuit quelques faux-plats montants sur un terrain agréable, en forêt, gazon greenesque, tapis d’épines ou terre malléable, miam ! La jumelle1 court à contre-sens chercher sa sister, hop une place de glanée ! Nous suivons les crêtes, c’est juste somptueux… Ces paysages, ces sommets qui émergent de la brume… Et j'en profite pour non pas débaliser, mais nettoyer les chemins ! Gels, barres, emballages, ma poche droite sera remplie de ces "trophées".

 

Puis ça redescend, on reprend une dénommée Chyrstelle équipée de bâtons, et nous voici à la Mollière !! Les DidierS nous photographient et nous ravitaillent, déjà 1h03 de course on repart aussitôt !!!

 

Et nous voici dans ces fameux lapiaz vertacos, à zigzaguer dans la forêt !! J’entends deux-trois « hi » « ah » « oh » derrière, c’est notre Pami qui se fait des frayeurs !!! Le mec en blanc devant nous profite de ce terrain technique pour s’évaporer ! Et en plus, drame, Pami doit se soulager… Mais ça ne lui prend que 4 secondes 5 dixièmes. Un arrêt digne des meilleures équipes de Formule 1.

 

Et enfin voici le plateau de Sornin, on entend une trompette, trop chou un trompettiste nous gratifie d’un petit air à l’occasion d’un contrôle de dossard !!! Génial

 

Nous revoici dans un single plus caillouteux, d’ailleurs notre ami en blanc s’arrête sur le côté enlever un caillou ! Hé hé !! On file

 

Puis plus bas c’est une nana d’Allan (club drômois alignant pas moins de 11 relais de 4 !!!) qui s’est trompé de parcours ! Elle nous repasse puis nous la reprenons… Et arrivons à Engins ! Pami saute le ravito, tandis que les bénévoles me sortent « allez la fin du relais est en face », sauf qu'en face une falaise s’offre à nous !!! C’est le PAS DE LA CORNE !!!

 

2h25 de course, les 3h sont jouables ! Les DidierS sont au pied de la dernière grimpette ! Et chose rigolote, alors que l’on a vu que 3-4 traileurs en 1h30, voici qu’il y en a 6-7 juste au-dessus de nos têtes !!  Allez on serre les dents on chauffe les cuisses et GO.


Pami a du jus, on reprend tout ce petit monde, passons les fameux passages aériens et déboulons sur un dernier kilomètre de faux-plat, ça se termine dans la tête en 3h01mn30sec, timing optimiste respecté et des souvenirs de paysages pleins la tête !!!

 

 

G

E

A

N

T

Ravito bien mérité, papotages avec Cyril ex-kikoureur...


La suite de la journée c’est :

-          Lans-en-Vercors en mode transat’ à encourager les coureurs (remember les départs du trail du Pic Saint-Michel). On savoure la foulée de Vincent Vittoz puis de celle de la Corne qui envoie le pâté !

-          Villard-de-Lans à mi-course avec beaucoup, beaucoup de têtes connues ! Et de bien jolies masseuses !!! Laetitia en a fini de son relais duo en 5h57 (énorme…), Noëlle stresse, Anne s’échauffe sans cesse, Foxtrot ne court pas aujourd’hui, Fab’ a encore fait un temps supersonique, Michel est paré pour son duo2, Eddy attend son duo1 assorti d'une coupe de cheveux mémorable, etc……………. La Corne arrive marquée et Campingou s’élance à 13h30 dans un sacré cagnard.

-          Corrençon-en-Vercors : à peine arrivé que toto38 et Richard192 sont déjà là ! Et non seulement ils sont supersoniques mais en plus ils paraissent bien moins marqués que beaucoup d’autres !!! Régis fait sa sieste de précourse, Ross lit le Dauphiné-Libéré (normal quoi !), The Dude est toujours en mode « je fais des courses d’adultes » et est très beau (le kéké, jaloux, a commandé la même tenue), Madame Dude est toute excitée même si elle démarre son relais 4 à la tombée de la nuit, l’inénarrable Michel Riondet est de la partie, et... Campingou arrive enfin !!!

 

Démarrage avec Eugénie du relais 4 ! Il est convenu que je l'accompagne sur les 5 premiers kilomètres.

Cool, on démarre par une ascension que je n’ai jamais faite ! Ca chauffe déjà les cuissots déjà éprouvés de ce matin… La Chenille me semble dans un (très) bon jour, mon « tiers-relais » jusqu’à Villard va être chaud pour mes fesses !

 

Une longue et grosse montée raide faite, s’ensuivent d’autres montées moins rudes en forêt… Sauf pour les solos que j’encourage à chaque fois. Les pauvres.

 

On a doublé un relais dans la montée, puis un autre sur la relance, tout va béné… Je préviens la Chenille de s’adapter à son plan de course histoire de ne pa se griller mais elle le sait déjà ! Puis on attaque la descente, et ça me convient bien moins que la montée finalement ! Ouille ! J'entend les pas de la Chenille de plus en plus proches ! Brrr

 

Et en descente ce sont des processions de solos que nous passons, non sans un petit mot d’humour à chaque fois ! Sauf Michel Riondet qui me sort qu’on ne repasse pas à Villard ?? Et là gros souci, car je ne me vois pas, absolument pas aller jusqu’à Méaudre !!!

 

Qui plus est, la Chenille me passe ! L’effrontée ! J’essaie de coller tant bien que mal, d’autant qu’un relais fluo nous passe. Nous voici au pied de Villard, un petit kilomètre de plat et c’est le ravito perso de nos amis les DidierS !! ALLEZ CHENILLE COURAGE !!! Et pour moi c’est la bière amplement méritée !!!

 

On se retrouve à Méaudre à nouveau à encourager tout le monde, puis c’est le retour à Autrans.

 

Un bel épisode encore dans ce massif du Vercors.

Merveilleux. Vive le Trail

 

 

11 commentaires

Commentaire de the dude posté le 10-09-2012 à 11:00:45

Eh bien merci à vous Julien pour cet excellent reportage en direct de l'UTV, une bien belle épreuve.

Commentaire de the dude posté le 10-09-2012 à 11:02:46

Ah j'y pense: la prochaine fois que tu vois Richard se pointer à un ravito avant moi (ce qui devrait se produire très souvent), tu le bloques jusqu'à ce que j'arrive, merci!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-09-2012 à 11:04:17

J'en étais tellement étonné qu'il soit devant toi...!!! Il doit se doper !

Commentaire de richard192 posté le 10-09-2012 à 13:21:53

Merci Julien pour ce CR,
Visiblement tu étais au four et au moulin en ce samedi: je fais le 1er relai, comme je ne fatigue pas j'ai le temps de rammaser les petits papiers et peut être quelques champignos, je fais des coucous au photographe (photo du site UTV), je fais le dernier relai et j'en profite même pour tenir compagnie à la gente féminine.
Bon l'année prochaine, tu t'inscrit sur le relai à 4 mais tout seul ;-)
Sympa de te croiser, même à cet endroit la lucidité commençait à me manquer.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-09-2012 à 13:55:30

La lucidité commençait à te manquer ? On n'aurait pas dit !! Je savais que tu étais un tueur, mais à ce point ! Comme dirait un certain Franck, je rêve d'être comme toi !!!
Un immense bravo en tout cas, et au plaisir mutuel de se revoir (au moins sur la ligne de départ !).

Commentaire de richard192 posté le 10-09-2012 à 13:55:28

Ah j'avais oublié, fameuse ta blague au ravito à Corençon à l'arrivée de Dude pour lui indiquer que BL le cherchait ah, ah j'en ris encore

Commentaire de the dude posté le 11-09-2012 à 09:34:08

C'est malin...
En fait il m'attendait à l'arrivée pour me dédicacer mon lot finisher!

Commentaire de samontetro posté le 12-09-2012 à 08:28:07

Et oui, la monté du Peuil après Corrençon elle chauffe les cuisses :)! Mais tu nous as fait là une journée de folie! Coureur, supporter, pacer... un vrai couteau suisse! Bravo pour cet enthousiasme!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-09-2012 à 12:21:37

De rien mon cher Patrick, c'était vraiment une chouette journée ! Que demande le peuple !!

Commentaire de béné38 posté le 13-09-2012 à 21:25:22

sympa de t'avoir croisé vite fait après la course ! l'année prochaine en duo ??

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-09-2012 à 11:10:29

Erreur ma béné on s'est vu à 6h57 ! En duo je suis trop jeune, peut-être quand je serai un jeune V1 ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran