Récit de la course : Trail de Saint Héand - 31 km 2010, par tophenbave

L'auteur : tophenbave

La course : Trail de Saint Héand - 31 km

Date : 21/11/2010

Lieu : Saint Héand (Loire)

Affichage : 1017 vues

Distance : 31km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

La sainte lyon se rapproche.Pour finaliser ma preparation,en cet avant dernier week end de novembre,deux possibilitès en region lyonnaise:jogg'iles (parcours roulant) ou le trail de st heand(42).Avec une saison typee montagne ,le choix est vite pris ,direction le departement de la Loire.

 Je covoiture avec Bouzzy goulum,kikoureur specialiste des trails roulants d'assez longues distances(l'epreuve"les coursieres des hauts du lyonnais" est son terrain de chasse).L'ambiance dans la voiture est franchement decontractèe,aucune pression.Les kilometres passent vite et nous voici arrivès.Il est un peu plus de sept heure lorsque nous retirons nos dossards.Les benevoles sont tout sourire,les concurrents du long parcours de meme,bref une jolie matinèe s'annonce.En nous rendant au depart on croise lili coq toute nouvelle kikoureuse,mais au talent dejà reconnu(elle a gagnè cette epreuve l'an dernier!).Un peu tendue,elle prefere me laisser en queue de peloton car si moi je n'ai aucune pretention chronometrique,elle desire conserver son invincibilitè ou tout du moins etre digne de nos encouragements.Huit heure se rapproche,heure du debut de la course .Dans les dernieres minutes d'attente je retrouve Laurent un ami lyonnais,habituè de la stelyon,lui aussi present pour peaufiner sa preparation à l'epreuve mythique de fin de saison.Le soleil ,timidement nous envoie ses premiers rayons pour nous rechauffer un peu,le clocher  sonne les huits coups et le depart est lancè!

Le ton est vite donnè car avec un demarrage en descente ça ne traine pas.Denivelè negatif,positif,chemins gras,cailloux,monotraces se succedent .Les groupes de niveau ,tres vite se forment et "roulent" ensemble.Pour ma part je choisis de courir avec Laurent,coureur regulier.Sachant que la premiere feminine a mis 2h30 l'an dernier,j'espere un chrono de 2h 40,2h 45! Et oui ,avec l'age plus moyen d'approcher ces gazelles!

Au detour d'un joli sentier ,le premier ravito!je suis cuit!je laisse partir "mon "groupe et me ravitaille .Personne ne s'arrete me mettant un peu de tress.Tant pis,deux ,trois verres de coca plus gel ,un salut au benevole solitaire et c'est reparti .La descente qui suit est un pur regal...je deploie une bonne foulee dans ce tapis de feuilles mortes,rougies par ces rayons solaires eux memes filtrès par des branches et une brume qui se leve.Magnifique!Ce pur moment de poesie naturelle me donne des ailes et me voilà de nouveau dans le groupe de mon ami.

La suite du parcours est vraiment agreable!casse pattes mais sympa!ça monte,ça descend et toujours sur de tres beaux sentiers!pas toujours tres roulants mais jamais techniques.On peut vraiment se faire plaisir sans arrieres pensees.Le deuxieme ravito me permet de prendre un second gel et d'attendre mon compagnon qui a un petit coup de moins bien à ce moment.On repart ensemble,tres cool,sereins et admiratifs du panorama au dessus du brouillard que nous offre le parcours.Puis apres une jolie descente ,une derniere longue et raide grimpette nous fait atteindre le troisieme ravito,lieu commun des trois parcours proposès par l'organisation.Je zappe ce service,et avec l'aide d'une bien jolie traileuse,entame la derniere partie de l'epreuve.Ces cinq derniers kilometres,essentiellement en descente,sur un chemin tres roulant et au panorama magnifique nous permettent de courir assez vite.une derniere petite bosse a trois kilometres de l'arrivee ne ralentit guere nos ardeurs.et la plongee finale se fait au" taquet" .un pur regal!

Le passage pres de la madonne signifie que nous entrons dans le village,que la ligne d'arrivee est toute proche.cette derniere sera franchie le sourire aux levres,comme l"accueil du benevoles chargè de la remise du cadeau(une jolie paire de gants,utile!).Je suis accueilli par mon chauffeur arrivè depuis quelques minutes dejà(mais rien d'anormal à cela)et de son amie kikoureuse lili(au final seconde feminine en 2h 24)!Laurent arrivera deux petites minutes apres,juste à temps pour se restaurer bien comme il faut car rien ne manque au buffet!

 l'attente des remises des prix  n'est pas trop longue,d'autant que je croise deux kikous celebres Bischow(en panne de kikourou cause mot de passe en perte_Mathias Help)et jean michel touron avec lequel des projets futurs vont se concretiser!Au final,une epreuve a decouvrir faite par des passionnès ,sans prise de tete !

un dernier petit mot plus orientè kikou;cette annee sur nombre d'epreuves(route et trail)j'ai croisè nombre de kikoureurs.Ces rencontres de passionnes m'ont apportè une nouvelle vision du monde de la course a pieds et de l'ultra en particulier.ces echanges humains sont une veritable parenthese dans notre (ma?)vie sociale!Alors de grace laissons de cotè ce qui nous separe et axons notre energie sur ce qui nous rassemble.Ainsi kikourou sera utile et continuera de vivre.

et maintenant tous a l'AAB!!puis a la saintelyon... 

3 commentaires

Commentaire de totoro posté le 24-11-2010 à 09:44:00

Une course rondement menée et un récit agréable à lire ! Bonne chance pour l'AAB et la Sainté aussi ;-)

Commentaire de liline coq posté le 24-11-2010 à 10:54:00

Je ne connaissais pas tes talents de conteur! J'espère que tes Cr sont proportionnels au km de course pour en avoir un gigantesque à propos de la Saintélyon et donner envie à ceux que sa rebutent de la faire l'année prochaine!!

Commentaire de raspoutine 05 posté le 30-11-2010 à 09:44:00

Fichtre ! une pure formalite cette course !
On dirait que la Saintelyon s'annonce sous de tres bons augures.
Bravo et en avant donc !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran