Récit de la course : Trail des Balcons de Châteauvieux 2010, par knix05

L'auteur : knix05

La course : Trail des Balcons de Châteauvieux

Date : 15/8/2010

Lieu : Chateauvieux (Hautes-Alpes)

Affichage : 613 vues

Distance : 14.5km

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail des balcons de Chateauvieux : une deuxième édition toujours parfaite !

Après mon retour des États-Unis, je me suis accordé une semaine de repos sans courir un seul kilomètre pour éviter d'ajouter de la fatigue au décalage horaire. Cependant, m'étant inscrit à la seconde édition du trail des balcons de Chateauvieux, j'ai ressenti le besoin de courir jeudi soir pendant 50' avec un léger dénivelé autour de la maison. L'année dernière, cette épreuve avait été plaisante avec un parcours varié et des paysages remarquables malgré la chaleur. L'organisation avait été irréprochable et a même tenu compte la chaleur attendue en anticipant le départ d'une demi-heure cette année.
De Trail des balcons de Chateauvieux 2010
Ce 15 août est surchargé au niveau des rendez vous sportifs avec le triathlon d'Embrun (trop long, trop dur ...) et le semi de Névache (déjà couru en 2008). 116 partants sur 123 engagés écoutent le briefing de la direction de course qui a ajouté une boucle de 700m dans le village  pour étirer le peloton et nous permettre de repasser sur la ligne de départ.
Il fait frais pour la saison (18°) et les nuages nous protègent du soleil. Les conditions de course sont donc idéales avec un parcours annoncé de 14.5 km pour 600 m de dénivelé.
De Trail des balcons de Chateauvieux 2010
Les meilleurs sont partis à une cadence infernale quand je franchis une deuxième fois la ligne d'arrivée à un rythme raisonnable car cinq difficultés m'attendent. Comme à chaque fois, j'essaie de trouver un groupe pour courir le plus régulièrement possible. La première difficulté avec la Côte de Lettret arrive comme prévu au km 2 après un début course relativement rapide. Je monte le mur à ma cadence, les mains sur les cuisses, la ventilation élevée et la sueur qui perle déjà sur mon visage. L'avantage est que le parcours m'est familier me permettant ainsi d'anticiper les difficultés et d'optimiser les passages moins pentus.
Le pointage à la fin de la première difficulté est correct avec la 58ème position. La descente permet de récupérer même si le sentier monotrace nécessite une attention pour éviter les chutes. Arrive la deuxième ascension avec le sommet de Cristayes (960m) sur plus de 800m pour 70m de D+. Je progresse consciencieusement avec une météo nuageuse qui ne permet pas de profiter des panoramas. Je passe seul dans un sous-bois magnifique avec un profil moins vallonné me permettant de retrouver une vitesse normale.
Le bois de Cristayes (photo organisation)
Maintenant la descente est longue et monotrace avec des lacets ludiques. Mais un concurrent est revenu et j'entends distinctement ses pas. Je lui propose de me dépasser mais ce dernier préfère rester en retrait. La longue descente use mes cuisses autant que la prochaine ascension de la côte des Abadous. Les kilomètres défilent mais je constate que mon rythme de course est meilleur que l'année dernière. Les 10° de moins ne sont pas étrangers à cette impression. La descente de la côte de Lettret est très délicate avec un sol glissant et une pente à 30°. Je suis pointé par une bénévole en 59ème pour mon dossard 59 ! Elle m'annonce que je suis parfait ...  A présent, nous escaladons la côte Ville-Vieille que nous avions descendu dans les premiers km Je suis accompagné de deux coureurs dont la seconde féminine. Je connais la dernière ascension du Serre des Coarps, véritable paysage insolite  rocher d'un gris soutenu quasiment sans végétation.
Le serre de Coarps (photo organisation)
Je profite de la crête pour ne pas me laisser distancer et même j'accélère dans les premiers mètres de la descente pour lâcher les deux concurrents et couvrir le dernier kilomètre en 4'43". 
L'arrivée est proche
De retour sur le bitume, j'aperçois devant moi un coureur (V2) qui gère son avance et m'empêchera de revenir sur lui.
 
De Trail des balcons de Chateauvieux 2010
 Une dernière côte 
De Trail des balcons de Chateauvieux 2010
 
Je force
De Trail des balcons de Chateauvieux 2010
 
 
C'est fini
 
De Trail des balcons de Chateauvieux 2010
Je maintiens ma vitesse pour franchir la ligne en 1h38'07'' pour pour 14.8 km et 700m de D+ (source SportTracks) en 61ème position. Je suis épuisé mais satisfait avec une vitesse moyenne de 9km/h comparé à l'année dernière (8.6 km/h) malgré un dénivelé plus conséquent et une boucle de 700 m de plus.
 

Comme l'année dernière, le ravitaillement est parfait, l'animation tout autant avec Manu Chao en fond sonore.
Le ravitaillement
Que demande le peuple ? Des courses de villages comme le trail de Chateauvieux !
 
De Trail des balcons de Chateauvieux 2010
  
 
 
Le vainqueur
En comparant les deux parcours, j'ai couru un petit peu plus vite malgré un D+ et une distance plus important. Je suis donc en progrès sensible ...
2009 : 14.04 km et 671 m de D+ pour 1h36'05", vitesse de 8.8 km/h et 6'52'' le km
2010 : 14.79 km et 707 m de D+ pour 1h38'07'', vitesse de 9km/h et 6'38" le km
Dimanche, il y a une autre course de haute montagne que j'avais inscrit au programme 2010 : le tour du plateau d'Emparis avec 21 km et 800 m de D+ ! Cela dépendra de mon état de forme ...

3 commentaires

Commentaire de raspoutine 05 posté le 17-08-2010 à 06:00:00

Superbe course et super récit ! Ça donne bien envie d'aller voir et si en plus il y a de la bonne musique !
Et puis, tu as bien raison d'aller aussi faire un tour au plateau d'Emparis; on sait accueillir les coureurs au Chazelet !
En attendant, bravo !
59 bravos !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 17-08-2010 à 13:58:00

ET bien on dirait pas que l'on était dans la même région. Bravo pour ta course et merci pour ton récit. Une bien belle région.

Commentaire de foxdiver posté le 17-08-2010 à 17:21:00

Toujours super sympa ces "petites" courses de village, pas de prise de tête, des bénévoles prévenants...
Bravo pour ton chrono (ça fait toujours plaisir de l'améliorer) et merci pour ton récit
A+
Bruno

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran