Récit de la course : La Foulée de la Trévaresse 2010, par Clemafran

L'auteur : Clemafran

La course : La Foulée de la Trévaresse

Date : 25/4/2010

Lieu : St Cannat (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 855 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Foulées de la Trévaresse - 20 ième Edition

Dimanche 25.04 

Cette semaine, je n'ai pas pu m'entraîner normalement...d'abord la fatigue à gérer, OK, mais le plus gênant, ce sont ces douleurs aux deux tendons d'Achille qui sont apparues en milieu de semaine, alors que c'était profil "repos".
Tr_varesse_10_3_Mais décidément, il fait trop beau. Je me rends à Saint Cannat car il y a exactement 2 ans, j'avais participé Aux Foulées de la Trévaresse, c'était alors ma 2 ième épreuve...j'avais mis près de 57 minutes sur ce parcours de 13 km....Ce matin, je suis très motivé pour voir quelle a été ma marge de progression...Ca me fera une bonne séance intensité et volume.

Mais quelle galère, cet échauffement....régulièrement, des appuis un peu trop toniques provoquent des douleurs vrillantes sur les deux tendons, je soigne la mise en route, multiplie les étirements tout en restant léger, quelques lignes droites en belles foulées ...j'ai quand même des doutes sur l'état de mes tendons...

C'est le départ (rapide), il faut virevolter un peu pour éviter quelques coureurs moins véloces, pas de souci tant au niveau cardiaque que respiratoire, tout va bien?...non, mes tendons m'alertent régulièrement...solution: courir le plus souplement....
km 1 en 3'41...ça fait 15-20 s de moins que mes prévisions...
km 2 en 7'25 ...je visualise les premiers...ils ne sont pas si loin car je me situe vers la 20 ième place...première montée en sous-bois...je reprends plusieurs coureurs qui sont comme asphyxiés..
.Tr_varesse_10_2_

km3 en 10'55...j'ai désormais 2' d'avance sur mes temps de passage d'il y a 2 ans...Nous longeons des champs qui ne sentent pas bon l'engrais...qu'importe...Les positions se sont stabilisées, mais nous sommes assez loin les uns des autres...30 m devant moi, deux coureurs rapides, l'un est grisonnant....serait-ce un coureur V2, comme moi?....à surveiller...je m'accroche, sans pouvoir vraiment revenir sur eux..

Passage devant le photographe...guère le temps de poser.
Sur le parcours, un long faux-plat...mètre après mètre, je reviens sur le coureur le plus âgé, puis sur son collègue, un peu plus loin...entre nous, je sais que la bagarre a commencé.
On traverse la route et je relance un petit coup, prends 50 m d'avance...Le parcours s'engage dans un joli sous-bois...l'air est frais, longue et large piste...le sol est parfait, pas trop de cailloux...je choisis les zones de terre les plus souples à cause de mes tendons...

Cette année, point d'accordéoniste au sommet de la Trévaresse, dommage...

Tr_varesse_10_4_Devant moi, un autre coureur, large d'épaules et foulées rasantes...mais drôlement efficaces...A la faveur de chaque montée, je lui reprends quelques mètres, mais il relance bien et le combat s'équilibre.

Enfin, la belle descente sur une piste débroussaillée par les forestiers...Où est la borne du km 10?...Je voudrais faire le point sur mon allure, surtout que derrière, ça revient...Pourtant, je n'ai pas chômé dans la descente car les chevilles ont bien répondu...
Un coureur, assez jeune, me double, je colle à ses pas, ce qui me fait gagner 10-15 m sur le concurrent qui nous précède...Je le sens à ma portée...
Enfin la borne du km 10...39'38...c'est génial, j'ai près de 5 minutes d'avance mes temps de 2008...et je suis dans une bonne allure, bras relâchés, souffle régulier...

Las! Philippe GAILLARD, le fameux coureur grisonnant est sur mes talons, je relance, histoire de le décourager un peu, mais il tient bon...
Tr_varesse_10_6_
Plus que 2 km...Notre mano à mano est magnifique...nous dépassons un autre coureur...Voici les premières maisons de Saint Cannat...le parcours est toujours en descente douce...c'est pas pour m'avantager car mon adversaire allonge de belles foulées.
Entre nous, la tension monte d'un cran...épaules contre épaules, aucun de nous deux ne lâche rien...deux ou trois fois, il place une légère accélération, me prend 2 mètres, je reviens en essayant de paraître le plus relâché possible, je ne ressens aucune douleur aux tendons ....
Le dernier carrefour approche...des voitures bouchonnent, me gênent un peu car j'ai pas osé lancer le sprint en premier...Nous sautons les trois marches qui mènent à l'esplanade d'arrivée..., le tendon droit pique..

Comme une balle, Philippe GAILLARD place alors un démarrage violent qui me cloue, je perds un mètre, puis deux, trois...il ne faiblit pas...j'enrage et je voudrai le contrer... mais je me résigne....

Il était bien le plus fort. Je termine 6/7 mètres derrière lui, mais comme je perds un peu de temps pour aller pointer, quelques secondes supplémentaires nous sépareront...(je n'ai pas retenu la leçon du Mont Faron...).  Temps: 50' 12 s et second V2, le troisième étant, lui aussi, sur nos talons...
Podium:
Tr_varesse_10_7_...


Tous les résultats: ICI                   Retrouvez ICI un beau diaporama des coureurs, vers le km 9, Auteur: Dany
Coudert....                      Mon blog: trail.canalblog.com

2 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 25-04-2010 à 17:58:00

BRAVO pour ce beau chrono et ce podium, merci pour ton récit. Une course sympa

Commentaire de Rudyan posté le 26-04-2010 à 10:20:00

Superbe perf! Et bravo pour ton podium

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran