Descente et Orteils ???

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar JIBSY69 » sa fiche K
» 29 Mai 2018, 14:38

Bonjour
Lors de ma dernière sortie Ultra tour du Môle 36Km 3300 de D+ et autant de D-, lors de la dernière descente (6 Kil 1400 de D- sur terrain plutôt pentu et moyennement technique : racines, pierres, trous )
la descente a été un vrai supplice : mes orteils étaient extrêmement douloureux :
la pente était très raide, et ils venaient taper dans le bout de la chaussure, dès que j'engageais un peu c'était plutot pénible et j'ai du mettre 1h20 pour faire ces 6 kilomètres:
C'est la première fois que cela me le faisait , je cherche des explications ou des astuces :

j'ai peut être un début d'explication : en enlevant mes chaussures, je me suis rendu compte que mes ongles étaient coupés assez courts ( la chair était à vif et dépassée d'un micro mm ) pourtant je m'étais coupé les ongles 10 jours avant la course : Dois je les laisser plus longs ? les couper en arrondis ?

Y a t'il une technique de lacage, ou de resserage en haut des cols ?

est ce que ca peut venir de chaussures trop petites ? ; même avec des pointures plus grandes, dans la descente les orteils viennent taper le bout ?

Messagepar centori » sa fiche K
» 29 Mai 2018, 14:46

j'ai eu le même problème l'année dernière, résultat les ongles des 2 gros orteils qui ont sautés
depuis je coupe hyper raz
et surtout je serre trés fort les chaussures sur le coup de pied (ça ne me gène pas)
j'ai la cheville bien maintenue et le pied est bloqué vers l'arrière ce qui laisse un peu de place vers l'avant et ça évite que ça tape
pense aussi à ne pas avoir des chaussures trop petite ça peut aider

Messagepar fred_1_1 » sa fiche K
» 29 Mai 2018, 15:25

Faut prendre une pointure de plus.

... et bien sûr avoir les ongles biens coupés, et les chaussures lassées correctement ( mais pas trop sinon ça fait très mal à la cheville ou sur le coup de pied ! ).

Ensuite faut bien choisir son modèle pour que même avec une pointure en plus le pied ne soit pas trop au large.

Pour moi je cours sur le plat en 41.5 , en trail jusqu'à 80 km en 42, au delà de 80 km en plus les pieds gonflent je passe en 42.5 ( si je peux changer à la base de vie c'est parfait :) )

Messagepar Franch » sa fiche K
» 29 Mai 2018, 15:51

Peut être revoir la technique de laçage, la solution du "heel lock" permet d'avoir le pied callé dans la chaussures sans trop serrer le coup de pied :
http://endurancebuzz.com/2010/10/13/hap ... -shoe-fit/
Image

Messagepar Biloutte » sa fiche K
» 29 Mai 2018, 19:58

Franch a écrit:Peut être revoir la technique de laçage, la solution du "heel lock" permet d'avoir le pied callé dans la chaussures sans trop serrer le coup de pied :

Malheureusement pas possible avec toutes les chaussures, le lacet n'étant pas toujours assez long.
Et ça sert surtout à bien tenir l'arrière du pied et la cheville.

C'est un bon serrage, voire un resserrage avant la descente qui tient le pied à l'arrière de la chaussure et lui évite d venir taper à l'avant.
Et puis bien entendu, comme dit plus haut, au moins une demie pointure de plus.

Messagepar Noel Flantier » sa fiche K
» 26 Déc 2018, 19:03


Messagepar BouBou27 » sa fiche K
» 26 Déc 2018, 23:58

Il faut prendre une pointure en plus !
En début d'année, j'ai eu de problème ou au bout de 30km cela commencait a faire très mal aux orteils, a ne plus pouvoir courir en descente.
Et j'ai enfin pris une pointure au dessus, et à la saintélyon, RAS. Du plaisir du début à la fin dans les bonnes descentes dans la boue !

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 27 Déc 2018, 10:46

Je confirme aussi, prendre une pointure de plus en vérifiant que ton pied reste bien maintenu latéralement. Avant une longue descente prendre le temps de resserrer les lacets à l'avant du pied essentiellement et pas au niveau de la cheville (sinon tu iras droit à la tendinite des releveurs).
Après, quand les ongles sont tombés, ce problème n'apparait plus mais ça repousse ces saloperies! :mrgreen:

Messagepar Galaté57 » sa fiche K
» 27 Déc 2018, 10:58

Idem, toujours une pointure de plus et surtout veiller que l'orteil ne touche pas le bout, il faut laisser au minimum 5mm.
Attention, il est fréquent d'avoir un pied plus grand que l'autre de quelques mm... aussi essayer les deux pieds.

Sinon, quand c'est noir, ça fait "un peu "mal les premiers jours, après l'ongle tombe (ne jamais l'arracher !!!) et cela repousse
C'est pire que les chats, les miens ont déjà dépassé leur 7 vies :mrgreen:

Messagepar Biloutte » sa fiche K
» 28 Déc 2018, 21:32

BouBou27 a écrit:Et j'ai enfin pris une pointure au dessus, et à la saintélyon, RAS. Du plaisir du début à la fin dans les bonnes descentes dans la boue !

Y'a des descentes à la Saintélyon ? :shock: :roll:

Messagepar BouBou27 » sa fiche K
» 28 Déc 2018, 22:00

Biloutte a écrit:
BouBou27 a écrit:Et j'ai enfin pris une pointure au dessus, et à la saintélyon, RAS. Du plaisir du début à la fin dans les bonnes descentes dans la boue !

Y'a des descentes à la Saintélyon ? :shock: :roll:


Quelques petites... :?
Mais j'avais eu mal dans le massif central avec des chaussures un peu trop juste... C'était à peu près comparable...

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 28 Déc 2018, 23:55

samontetro a écrit:Avant une longue descente prendre le temps de resserrer les lacets à l'avant du pied essentiellement et pas au niveau de la cheville (sinon tu iras droit à la tendinite des releveurs)


Tu penses qu'en serrant trop les lacets vers le haut on se crée des soucis au niveau des releveurs?
J'ai eu ce problème l'an dernier, sur ultra, mes releveurs n'en voulaient plus.
C'est parce que j'avais trop serré?

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 29 Déc 2018, 11:10

Oui!
Ça a été ma première expérience sur un 100 miles. Mauvais temps donc lacets bien serrés jusqu'au ras de la cheville sous les mini guêtres histoire de ne pas perdre de temps à devoir les refaire. Arrêté au 110ème km, verdict sans appel des kinés & podologues de la course..

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 29 Déc 2018, 18:32

Ah ok, je crois que j'y ai eu droit aussi, les releveurs qui ne veulent plus fonctionner, comme des crampes mais sans trop de douleurs, tétanisés.
J'avais pas imaginé qu'un mauvais laçage peut faire ça.

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran