Récit de la course : Les Foulées Majolanes 2009, par Pierrot69

L'auteur : Pierrot69

La course : Les Foulées Majolanes

Date : 8/11/2009

Lieu : Meyzieu (Rhône)

Affichage : 1270 vues

Distance : 7.25km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Foulées Majolanes 2009

Fidèle parmi les fidèles de ces foulées Majolanes qui passent quasiment devant ma porte je les avais pourtant délaissé (et juré qu'on ne m'y reprendrait plus!) lorsque les organisateurs avaient eu l'idée saugrenue de faire un parcours dans la zone industrielle de Meyzieu au lieu du parcours nature le long du canal... Délaissée par les joggeurs non licenciés, les soucis d'organisation feront même qu'elles n'auront pas lieu en 2008.
Cette année, j'ai su par hasard une dizaine de jours avant que la course allait avoir lieu. Le manque de pub se confirmera par le nombre  très restraint de coureurs. Hormis les clubs AS Ripoli et le DMA qui organise il n'y a vraiment pas grand monde mais ce dernier semble avoir remis la course sur de bons rails et elle a tout pour redevenir populaire.

Mon fidèle collègue Olivier qui habite Munich est exceptionnellement sur Lyon ce we et comme nous préparons la SaintéLyon je lui ai donc prévu un we choc! 7,250km pour cette course ce qui va nous permettre de faire une bonne sortie rapide ce Samedi matin avant une sortie longue le lendemain. J'ai fais mes calculs, par rapport à mon niveau estimé,  j'aimerai bien passer sous les 30' (14,5km/h). Je manque vraiment de repères sur ces distances et il est temps que je crée des marques même si ne suis pas préparé spécifiquement pour.

Les pluies abondantes de la semaine ont détrempé le parcours qui du coup va être bien gras avec en plus une bonne partie jonchée de feuilles bien glissantes. De mon côté, je rentre d'une semaine de déplacement pro sur Paris avec pas mal de fatigue cumulée aux entrainements déjà éprouvants que je m'impose pour la Sainté. Autant dire que les conditions ne sont pas au top pour faire un temps mais je me cherche déjà des excuses...

Un bon échauffement, on va se placer au départ. C'est clair qu'on est pas au marathon de Paris! :-)
L'ambiance est bonne enfant, les cadors sont devant et nous juste derrière. Coup de pistolet et c'est parti! Nous n'aurons pas à beaucoup slalomer pour trouver notre place :-)
1er km sur bitume en 3'57" à ma montre, c'est un peu trop rapide par rapport à l'objectif mais la machine est lancée. A cette vitesse le passage de la pente (10m en descente dans ce sens) pour rejoindre le chemin le long du canal est une loterie tellement elle est glissante d'autant qu'il faut tourner à angle droit en bas. Ouf, c'est passé mais ce n'est pas très judicieux de nous faire passer par là à l'aller...
2ème km en à peine 8' et un petit coup de cul qui casse bien le rythme pour passer le pont d'Herbens. Il faut relancer mais je sens déjà que la course va être dure!
La tête de course est déjà loin, et nous nous retrouvons bien seuls avec Olivier et une féminine qui va faire la course avec nous.
Km 3, 4 on joue à "évite les flaques d'eau", Olivier nous donne l'allure, il semble à l'aise alors que je suis à la peine mais je m'accroche. On court soit côte à côte avec la concurrente qui semble bien décidée à ne pas nous lacher, soit l'un derrière l'autre pour ne pas se gêner. Finalement je me place derrière et laisse mes deux lièvres mener l'allure.
Montée douce au pont de Meyzieu qui fait monter le cardio, relance puis retour sur le chemin de halage bien boueux et jonché de feuilles. Il faut s'accrocher, notre rythme a bien baissé mais l'objectif est toujours tenable.
Passage du 6ème km et de nouveau la rampe infernale de 10m pour retourner sur le bitume sauf que cette fois-ci c'est dans le sens de la montée! Il reste 1250m, c'est encore jouable pour le chrono mais il faut absolument arriver à relancer! J'en bave vraiment mais je m'accroche.
Olivier ne s'est finalement pas envolé et n'est qu'à quelques encablures et j'ai toujours la concurrente devant qui s'accroche à Olivier et moi qui m'accroche à elle! :-)
Dernier virage, à la montre je sais que ça va être juste! On croise ma femme et les enfants qui arrivent de la maison pour participer aux courses enfants. Encouragements, sprint et la ligne d'arrivée franchie toujours avec nos positions respectives! 29'57"! Ouf, c'était juste!!! :-)

Quelques verres d'eau et un peu de solide pour récupérer. Un thé quelques minutes plus tard et on repart tranquillement jogger un peu pour échauffer mon grand qui va faire ses 3km. Là aussi, à part les gamins des clubs il n'y a guère de monde. C'est dommage mais c'est malgré tout très sympa de les voir courir! ça va déjà bien vite pour les 1ers! On retrouve mon grand dans le final et du coup il est bien obligé de forcer un peu le loustic! :-)
Puis c'est au tour de mademoiselle et de la fille d'Olivier pour un petit tour d'1km qui se finit bien difficilement mais le sourire est vite retrouvé à la distribution du T-Shirt!

Allez, nul doute que cette course va repartir car tous les ingrédients sont de nouveau réunis: bénévolles, organisation, convivialité.

Quant à nous, après cette belle mise en jambes ce sera un parcours magnifique de 3h et 900m de D+ aux alentours de Crémieu le Dimanche matin pour tester le matos et faire notre sortie longue. Encore 2 semaines un peu intense et après ce sera le grand jour, euh... la grande nuit! :-)

1 commentaire

Commentaire de Belet posté le 11-11-2009 à 13:30:00

Bravo pour ta course, chrono annoncé, chrono réalisé, un plan sans accroc.

Les collines de Cremieu ont été mon terrain de jeu pendant quelques temps, excellent coin pour se préparer à la STL. J'espère qu'on s'y croisera au milieu des kikous.

A+

Arnaud.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran