Récit de la course : La Course de la Vente des Vins 2008, par fulgurex

L'auteur : fulgurex

La course : La Course de la Vente des Vins

Date : 15/11/2008

Lieu : Beaune (Côte-d'Or)

Affichage : 882 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

semi de Beaune 2008

 J'ai retrouvé par hasard ce récit dans mon ordi...alors, je le poste 1 an après.

 

départ de la course à 14h00, pain sportif à 11h15 => de très vives douleurs aux boyaux dès le 8eme kilomètre. Colite au 17 eme...

Explications:
Les 3 premiers kilomètres en 12 minutes: 15km/h en montée; je me suis laissé embarqué par les coureurs du 10... Pas malin, je ralentis un peu. Mais au km 4.5, je me fais doublé par Yohann Diniz (le marcheur français qui avait une chance de médaille au 50 km marche à Pékin mais qui a eu une douleur à la cuisse).
Je l'ai suivi jusqu'au 8 eme kilomètre en me forçant un peu.
C’est là que ça a commencé à coincer: une douleur au ventre que j'ai d'abord pris pour un point de coté. Mon copain de la Saintélyon me double et me propose de le suivre, impossible => mal de ventre. Bientôt le Ravito. Je m'arrête pour boire tranquillement et faire passer la douleur.
Cote de Meursault. Je reprends du poil de la bête et le rythme. Mais la douleur revient plus forte. Descente à 15% sur Beaune. Infernal, des colites à me rouler par terre (mais je ne l'ai pas fait, je me suis dit que j'avancerait moins vite). Impossible de 'purger' les boyaux et de faire passer la douleur. Je ralenti et me laisse doubler.
Je cours au petit train (normal pour un cheminot)
un kilomètre avant l'arrivée, un des copains avec qui j'ai fait tout le marathon me double, impossible de le suivre. Et finalement, j'arrive avec 8 minutes de retard sur mon temps objectif.

Résultat:

1h38'05

378ème/1706


Eve m'a dit que j'étais blanc. J’avais mal au ventre. Elle aussi! En fait, on s'est fait un gâteau sportif pour le petit déj et on a eu la mauvaise idée de ne pas se faire de pâtes mais de remanger du gâteau à 11h15 pour partir plus vite à Beaune. La digestion des fruits secs du gâteau n'était pas finie pour la course: erreur à ne plus faire!!!

 

 

5 commentaires

Commentaire de intuitiv posté le 10-11-2009 à 22:20:00

Dans l'etat que tu etais , ca va etre facile de faire aussi bien cette année avec le niveau que tu as maintenant. Mais n'oublie pas le marathon du Beaujolais!!! la ,faudra etre au top

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 11-11-2009 à 07:56:00

Ha ha ! Va voir mon récit du Trail de la vallée de la Vère si tu veux voir ce que font les fruits secs :

http://www.kikourou.net/recits/recit-2834-trail_de_la_vallee_de_la_vere_-_30_km-2007-par-le_lutin_d_ecouves.html

Commentaire de Rag' posté le 11-11-2009 à 17:24:00

Purée, un récit 1 an plus tard! Plus fort que moi!
Une remarque: tu as fait preuve de sagesse en évitant de te rouler par terre; on va beaucoup moins vite et on se fait beaucoup plus remarquer!

Commentaire de MC 21 posté le 11-11-2009 à 22:43:00

Je comprends mieux pourquoi tu l'as caché pendant un an ce CR. Attention au repas Samedi matin, tu es censé me faire mon allure.

Commentaire de Mamanpat posté le 12-11-2009 à 11:55:00

C'est parce que c'était la vente aux vins, et pas la vente aux bières !!!! Tu le sauras maintenant !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran