Récit de la course : Trail du Pic de Bure 2009, par HERVE GAP

L'auteur : HERVE GAP

La course : Trail du Pic de Bure

Date : 26/7/2009

Lieu : Montmaur (Hautes-Alpes)

Affichage : 1465 vues

Distance : 30km

Matos : EQUIPEMENT LAFUMA

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail Du Pic De Bure 32 kms 2000+

 

Le trail des mélèzes était planifié mais finalement pour des raisons de commodités je me suis engagé sur le trail de Bure avec le pic de Bure, un trail de 32kms avec 2000 positif, incontournable pic vertigineux dans le Dévoluy, situé dans les Haute Alpes.


Un trail très intéressant par son coté technique , son décor parfois lunaire qui vaut franchement le coup d'oeil et de par son organisation
Un temps exceptionneimg_7243.jpgl avec une petite fraîcheur le matin2009_0726_bure_0014.jpg.
Coté sensations j’étais bien dés le départ, je sentais mes jambes assez légères !!img_7176.jpgC’est parti assez vite et très vite pour Thierry Icart, ancien membre de l’équipe de France de course en montagne et pour Laurent Beuzeboc , 9éme de l’Embrun Man en 2007.Dés  On se doutait bien que ces deux lascars allaient se tirer la bourre dés le départ. Laurent pris les commandes sur le premier kil mais dés le début de la montée Thierry a mis en avant ces grands talents de grimpeurs et pris la tête de la course.De mon coté je fut dans les 15 sur le 1er kil puis dans les 5 des le 2éme, 10 minutes de cote et je rejoins serge Moro, je le dépasse et me retrouve alors 3éme, je fais ma course sans me soucier réellement ce qui se passe devant, mais je sens que j’ai du rythme même en cote et ça s’est bon de ressentir ce type de sensation alors j’en profite et prends mon pied  !img_2909.jpg Arrive alors le début de la combe d’Aurouze, de la caillasse252683.jpg mais c’est trop beau de voir ces lacets qui serpentent ce pierrier ! Je vois alors Laurent juste en dessus et Thierry un peu plus haut.. J’observe un pas assez lent et pas très tonique de Laurent, à ce moment là un jeune inconnu au bataillon qui était à mes trousses depuis un moment me double, je laisse filler en restant très confiant sur mon état de forme, la course était encore longue ! 20 minutes plus tard à 1h 40 de course, juste avant le point culminant de la course à 2700,  je rejoint Laurent qui est un peu affaibli, je le booste un peu et reste alors dans ma foulée252680.jpg, on pointe ensemble au pic et commence alors la descentedscn1339.jpg vers le plateau en direction de l’observatoire astronomiep7260181.jpg.Je distance alors Laurent jusqu’ au replat, mais qui revient sur moi avec ses talents de rapidité sur le plat (1h05 sur semi !) On fait alors route ensemble252681.jpg jusqu’au début de cette descente vertigineuse de la combe de mai. pac0191.jpgJe prends alors les commandes et je dis alors à laurent  « allez suis moi ! » pac0192.jpgcette combe de Mai est impressionnantepac0190.jpg par le pourcentage de pente et part ce monticule de petites pierres qui se dérobent sous les pieds ; Dans la descente j’aperçois Thierry au bas  et le jeune trailer  un peu plus haut. Je tire alors un azimut et en avant à fond les ballons dans la descente, mon petit regret c’est que je n’avais pas mis les petites guêtres pour éviter les cailloux de rentrer dans les pompes ! J’essai alors de m’alléger au maximum pour rester le plus en surface.  Une bonne descente de 15 minutes  dans cette combe avant de retrouver un sentier plus humain. On est toujours coude à coude avec laurent mais arrive alors ce fameux replat de 4 bornesimg_7270.jpg avant l’ultime descente sur l’arrivée ! je n’arrive pas à tenir le rythme donné par Laurent, je le vois plus même sur les lignes droites assez longues, plus personne, tanpis ! je me dis que la descente finale de 3 kilomètres  était trop courteimg_7187.jpg pour le rejoindre mais pas grave je tente le coup d’envoyer un peu ! à 3 minutes de l’arrivée j’aperçois alors Laurent, un beau finish s’annonce. Mais une petite hésitation de parcours au niveau du réservoir en béton me casse l’allure, je prends pas la bonne draille mais continue dans les feuillus  jusqu’à la route à 200 mètres de l’arrivée, je franchis alors la ligne 4éme avec laurent Beuzeboc à 6 secondes d’intervalle !

Une sacrée belle course en 3h10 à 6 minutes de Thierry Icard . pac0259.jpgTrès satisfait de ma course, je me suis régalé.

Un grand merci à l'organisation, jérome et toute son équipe, les bénévoles et les kiné...

3 commentaires

Commentaire de Claudius posté le 18-08-2009 à 21:47:00

Félicitations pour la perf.Les photos rendent parfaitement l'athmosphère de cette course.

Commentaire de @lex_38 posté le 19-08-2009 à 10:04:00

Tu cours trop vite pour moi!
Bien joué pour cette course bien gérée!
Au plaisir de croiser sur une prochaine course; enfin juste au départ quoi...

Commentaire de philkikou posté le 22-08-2009 à 18:40:00

C'est toi sur la photo avec les 2 chamois ? ;-)

Je pensais que les 1° ne prenaient pas le temps d'admirer le paysage eh bien si !!!

Bravo pour tout (perf., cr. , et contemplation)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran