Récit de la course : Trail de la Chaîne des Côtes 2009, par Clemafran

L'auteur : Clemafran

La course : Trail de la Chaîne des Côtes

Date : 19/4/2009

Lieu : Lambesc (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 586 vues

Distance : 31km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Happy Birthday

20 avril 2008 - 19 avril 2009
Voici un an que je me suis mis à la course à pied.
L'an passé, je m'étais inscrit, sur un coup de tête (voir mon tout premier message), sur le petit parcours de 16 km et j'y avais ressenti tant de joie que depuis, je n'ai eu de cesse  m'entraîner et m'aligner sur une trentaine de courses.
Et, l'après-midi même de ce 20 avril, j'avais ouvert ce blog avec comme la simple ambition de partager, faire vivre, ou revivre, ces exhaltants moments où les efforts, la fatigue, les doutes, les souffrances quelquefois subliment et pimentent l'existence et le train-train quotidien...

trail_Costes20091b

Donc, c'est un peu comme un anniversaire. Mais, aujourd'hui, j'ai un autre élément motivant, je vais m'élancer sur mon premier parcours de plus de 30 km! Pour moi, c'est pas rien!
Au trail de la Sainte Baume, j'avais mis 2h54 pour les 26,5 km......quel temps ferai-je aujourd'hui?

Le dénivelé est bien plus modeste qu'à Cuges les Pins, mais je me méfie de l'usure des enchaînements côtes_descentes...

La nuit a été bien courte, je ne trouvais pas le sommeil...je songeais à la course...De plus dans l'après-midi, je venais de réaliser l'achat d'une magnifique moto (une Honda Pan european pour les connaisseurs). Alors, vous comprendrez que dans ma tête, des images défilaient en permanence...
C'est donc avec tout au plus 3 h de sommeil que je suis arrivé à Lambesc! pas bon pour les efforts!
Accueil toujours aussi chaleureux, des bénévoles très souriants, une organisation bien rôdée!

trail_Costes20092b

Départ assez rapide....pendant une dizaine de km, je vais rester en compagnie d'un petit groupe emmené par une féminine qui terminera 1ère de sa caté ...Nous passerons au premier ravitaillement, km 7, en 37 mn, C'est le point de séparation entre le petit parcours et le GRAND! Cette fois, plus question de tergiverser...J'y suis!
trail_Costes20093bLe parcours emprunte alors une magnifique mono-trace en profil descendant...l'allure est soutenue, puis par une succession de larges pistes, nous montons, nous redescendons....En faisant une pause photographique, je perds mon groupe...mais peu importe, je sentais que je ne tiendrai pas encore longtemps ce rythme.

trail_Costes20094b

Nous dévalons le vallon du Castellas, très sauvage, en bondissant dans le lit d'un torrent à sec...quelques sauts où il faut se méfier...mes nouvelles chaussures m'assurent une bien meilleure stabilité, mais parfois, je ressents d'étranges douleurs ligamentaires dans les chevilles. Alors je me méfie. De toute façon, je cours seul depuis un bon moment, alors, je vais à mon rythme...Je ne sais pas vraiment où nous sommes...Le massif de la Chaîne des Costes est vaste et très accidenté...difficile de trouver des repères visuels.
Il est dommage que les organisateurs ne publient pas un tracé du parcours...J'apprendrai, un peu plus tard qu'ils ont essuyé le refus d'un propriétaire et qu'ils ont été contraints à modifier l'itinéraire...

trail_Costes20099

 

 

 

Ravitaillement au Km 16: Début d'un chemin de croix? S'ensuit une longue et belle montée par un sentier qui ondule en suivant les ressauts du massif...je rattrape un concurrent...mais à deux reprises, des débuts de crampes m'ont fait comprendre que la gestion de la distance allait désormais prendre une autre connotation!!!

trail_Costes20097b Le temps est doux. Parfois le soleil fait de timides apparitions.

Nous parcourons souvent de belles forêts sillonnées par de larges mais monotones pistes DFCI. Mon allure a pris un coup de vieux....je rythme mes foulées en cherchant à être le plus souple possible. L'isolement, la fatigue, la distance m'envahissent et me font douter....je crains une défaillance comme celle que j'ai subie lors du Trail de la Galinette...

Par une longue et large piste, nous progressons vers la crête qui domine Lambesc. Je suis contraint à marcher, les mollets, les quadriceps se sont douloureusement durcis...mais le pire, c'est la sensation d'avoir au pied des brodequins chinois...C'est un supplice...des tensions et des décharges ligamentaires vrillent la voute plantaire des deux pieds...aurai-je trop serré ces foutus lacets à bride....  je délace une première fois, mais ce n'est pas concluant.
Derrière moi, un coureur souffre lui aussi, mais parvenu sur la crête, il prendra la poudre d'escampette.
trail_Costes20098b

 

Je prends en horreur cette interminable piste où la largeur me donne plus encore l'impression de ne pas avancer.


Je peine trop pour pouvoir apprécier la dernière belle descente technique qui plonge vers le village et cependant, je fais tout mon possible pour rentrer sous le seuil des trois heures de course.


Encore 3 km de route groudronnée, je dose mon allure pour ne pas me retrouver, bloqué et perclus de crampes....
Ultimes hectomètres, Samuel, un partenaire d'entraînements me dépasse et me prodigue des mots d'encouragements...Il semble très à l'aise car il a parfaitement bien dosé ses allures, lui!
Je franchis la ligne, un peu dans le brouillard....2h54 min. Je suis 33 ième au général et 4ième V2. Je suis malgré tout satisfait d'avoir bouclé et géré ces 31 km.
...les résultats

1 commentaire

Commentaire de BOB MORANE posté le 20-04-2009 à 16:52:00

Bravo pour ta course et pour ta perf. Merci pour ce récit et pour sa parution ultra rapide.
Et que de progrés en 1 an pour un V2, il y a donc de l'espoir pour le V1 que je suis.
A une prochaine.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran