Récit de la course : Per Camin - Trail Belvédère - La Gordolasq 2008, par brague spirit

L'auteur : brague spirit

La course : Per Camin - Trail Belvédère - La Gordolasq

Date : 7/9/2008

Lieu : Gordolasque (Alpes-Maritimes)

Affichage : 1034 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail per camin 2008

      Pour terminer le tryptique estival,trail des melezes,Oriente,me voiçi donc en ce 1er dimanche de septembre dans le village de Bélvèdere,qui surplombe la belle vallée de la Vésubie.J'ai fait route avec Shostag,Nicolas,ami de Sylvain,et mon camarade de club Julien.Nous arrivons sur place à 8H30,ou le ciel est plutot couvert,après les averses nocturnes.Nous récupérons nos dossards,ainsi qu'un tee shirt,pour la somme de 10euros.Pas vraiment,l'envie de s'échauffer,juste le temps de rencontrer quelques tetes connues,parmis celle ci,Eric,organisateur du trail de la Peira,mais qui aujourd'hui à changer de casquette,pour se joindre au malheureusement trop maigre peloton.Brève rencontre avec Patrice,chef d'orchestre de la journée.A noter quand meme,que le vainqueur 2007,n'est autre que G Lenormand,1er de la CCC2008.

      9H00,le départ est donné au 100 coureurs qui forme ce peloton.Sans bousculade,je part assez rapidement.En effet,Shostag,ayant décidé de me mettre une certaine pression.Son objectif du jour,étant de me laisser dérrière lui sur la ligne d'arrivée.Après un léger faux plat montant,et une petite descente,nous rejoignons une piste montante,et enfin un sentier qui longe un petit canal.Mais ce passage n'est pas très long,car il va falloir aborder assez rapidement,le plat de résistance de l'épreuve(1700M D+,d'un trait,et oui quand meme).Il faut donc trouver la bonne carburation,sans toutefois etre en surrégime.Chemin faisant,je m'autorise quelques pauses photos,ce qui permet de souffler un peu.Le ciel s'éclairsit,et au détour d'un lacet,nous pouvons appercevoir en contrebas la vallée et le village de Roquebillière.Pour un court instant,nous retrouvons une partie asphaltée ou,je rejoint Eric en trottinant,et me permet de voir Stephane membre du club,ainsi que Julien.Nous  quittons le bitume,pour aborder un beau bois de melezes ou serpente un sentier aux multiples lacets.Je retrouve Steph,pas au mieux en ce dimanche,et finalement me cale dèrriere Julien.Lorsque nous sortons de la foret,le ciel est presque bleu,seul quelques nuages persistent.Je m'accorde une petite pose photo,1ere vue mer et petit ravito liquide,grace à un point d'eau pour le bétail.Après cet intermède bucolique,il nous faut continuer notre ascension,ou se dresse devant nous une pente herbeuse avec une inclinaison conséquente.le souffle devient court,pour atteindre la crete,mais ce n'est pas tout à fait terminé,car pour finir et gagner  la cime de Montjoia,il faut encore traverser un pierrier.A cet  endroit,on pourrait penser etre au point haut du trail,et bien pas encore,car après une petite bascule sur un single piègeux,on repart de nouveau dans une prairie quelque peu brulé en cet fin d'été.Après avoir gravi,cette rampe,2 heures que j'ai démarré,je  m 'accorde une nouvelle pause photo,avec le concours d'un bénévole quelque peu transit de froid,ici à  près de 2500m d'altitude.Ju,avec qui j'ai accompli la montée,à maintenant traçer son chemin.Je n'ai pas la meme aglité en descente.Je vais donc profiter de cette longue descente,seul,tout en restant concentré,car le chemin est piégeux.A mi pente,de nouveau un point d'eau,ou j'en profite pour me rafraichir,la T° commence à monter. Sur le bas,avant de traverser la Gordolasque,ou 2 pécheurs taquinent la truite,je me fais rattraper par un petit groupe de 4 coureurs.Nous sommes au hameau de St Grat,ou se trouve le seul ravito solide du trail.Rencontre avec Malou,qui avec les nombreux bénévoles veillent à ce que chacun ne manquent de rien.Je repart avec Eric et un autre concurrent pour retrouver une pente ascendante(300D+).Nous marchons d'un bon pas, personne ne parle.Le petit plus,sur cette traversée,sera celui de déguster quelques framboises.Nous arrivons sur une petite clairière,qui signifie la fin du dénivelé positif.Il ne reste plus qu'à"dérouler" pour rejoindre l'arrivée.Cette première partie dans une large foret de résineux,va etre pour moi,un pur moment de bonheur.La seule contrainte,étant de ne pas perdre de vue le balisage.Ce joli passage terminé,le parcours arrive sur une partie plus rocailleuse,et plus pentue qui demande une grande attention.De plus il fait chaud,et la fatigue commence à se faire resentir.Au pied de cette longue calade,nous retouvons trace de civilisation,et ennemi du trailer.Il faut relancer sur la bande asphaltée,longue de 1500m,avant de retouver en sous bois,un sentier qui longe le canal.Enfin nous quittons cette trace,pour suivre un chemin muletier,apercevoir le village et finir dans les rues de celui ci pour rejoindre l'arrivée.

         La ligne franchie,je retrouve Patrice et Julien qui "siropte" une bière.Ju,est content de sa course,il termine 8eme,à gagner plus de10mn par rapport à l'année passée,et cerise sur le gateau accede à son 1er podium.Quand à moi,le bilan est positif.J'ai laissé derriere moi,le "jeunekikou" qui voulait me croquer.Sylvain ,je rigole.Soit patient,et cela ne saurait tarder.Surtout profite de la chance de pouvoir courir dans ce cadre magnifique,plutot que de garder les yeux rivés sur le garmin.Quand à Steph,pas au top aujour d'hui,il montera sur la 2eme marche du podium,dans le cadre,du challenge des course de la Vésubie (14.5km de Belvedere,trail de la Peira,Per Camin). 

         Pour ceux qui n'aiment pas ou plus les grandes messes de fin Aout.A Belvedere,il y a "l'esprit trail",alors si votre agenda 2009,n'est pas encore surchargé,cocher le premier WE de septembre et venez découvrir la vallée de la Gordolasque. 

 

             

4 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 14-09-2008 à 17:15:00

Merci pour ce beau récit qui nous fait découvrir la vallée de vésubie et BRAVO pour la der de la triptyque! Bise et à bientôt
agnès

Commentaire de Shostag posté le 15-09-2008 à 12:57:00

Toutes mes félicitations pour la course et le récit. Comme quoi, quand tu ne traines pas trop en route, les chronos sont bien meilleurs et inaccessibles.

Commentaire de Mustang posté le 15-09-2008 à 13:47:00

Merci de nous faire découvrir ce trail!! Bon récit mais les photos que tu as prises, on aurait bien aimer les voir!!!!

Commentaire de Olycos posté le 01-10-2008 à 13:59:00

Bravo pour la perf... et bravo pour le récit...

Et bien ca va galoper a la sainté ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran