Récit de la course : Les Foulées Moissonnaises 2008, par MOZ

L'auteur : MOZ

La course : Les Foulées Moissonnaises

Date : 10/2/2008

Lieu : Moisson (Yvelines)

Affichage : 514 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les Foulées Moissonnaises par Pedromiguel

Dans le cadre de ma prépa pour le marathon de BARCELONE, j'étais censé me tester sur un semi à 3 semaines de l'objectif.  

En épluchant le calendrier JOGGING, je n'ai rien trouvé de satisfaisant. Juste une petite course nature de 14km dans le 78 à côté de MANTES LA JOLIE (ça donnera une bonne raison d'aller déjeuner chez mes parents).

Réveil 7h00, petit dej, douche, départ 7h45 du 20ème. Je ne suis pas en retard mais comme d'habitude, j'angoisse à l'idée d'arriver à la bourre. Arrivée 8h45, brouillard au couteau, -3°c. Bien joué, j'ai prévu de courrir en cuissard et T-shirt!!!  Je sort de la voiture pour récupérer mon dossard et P...... keskifé froid!!!  Plus d'une heure avant le départ, et comme d'hab, j'angoisse. Après x poses pipi et tentatives pour m'échauffer sérieusement (fait trop froid), c'est le départ des féminines à 10h00. Je retourne à la voiture, prends mon GARMIN 305 acquit le samedi précédent, j'allume et la surprise : plus de batterie!!!!!! Bien joué encore une fois. Pas grave, retour à la voiture en courrant, je récupère la montre de mon RS100 (j'ai laissé le capteur à la maison). Retour au départ, le brouillard commence à se lever. 10h15 départ dans les derniers comme d'hab, Wait and see. Le 1er KM est sur route dans le village de MOISSON, pas de public. 4mn 40 au 1er kilo!! J'ai du mal à le croire (je ne suis jamais aussi rapide) étant donné que j'ai adopté un rythme bien tranquille!!!  On attaque dans les sous bois, au bout de 20mn, je commence à avoir de bonnes sensations, je rattrape le concurent devant moi, il s'accroche, on commence à discuter, je lui dit que je n'ai pas l'habitude des courses courtes, idem pour lui. Mon RS100 attrape ses pulsations et je vois qu'il est pas bien (170 alors qu'il est V2 et qu'il doit rester 9 ou 8 bornes). Je fait en sorte de ne pas le décrocher, et finalement il me dit au revoir au ravito au 7ème KM. Je zappe le ravito, et accélère. Les sensations sont plutot bonne, le soleil commence à faire sentir sa présence (fait toujours froid), je pratique mon jeu préféré : rattraper le concurrent (si on peut dire) que j'ai en point de mire, à chaque butte ou côte, j'en profîte pour accélérer, le pied. Retour au village pour l'arrivée, les 200 derniers mètres sont sur bitume, je termine en déroulant tranquillement. J'attrape du liquide et fonce à la voiture pour me réchauffer, j'échange 3 mots avec ma voisine de parking (une 75 aussi) qui en est à sa 3ème participation. Je me dépèche car pas question d'attraper la crève, d'autant qu'un bon repas avec du bon vin m'attend.

En bref, une "petite" course bien organisé avec un parcourt très agréable varié sans être trop sélectif avec en prime uen vue sur les boucles de la SEINE.

1 commentaire

Commentaire de calimero posté le 14-03-2008 à 19:48:00

Je ne voudrais pas te contredire mais Barcelone, c'était il y 11 jours, non?

Bravo pour cette course sympa!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran