Récit de la course : Sparnatrail 2007, par Manuwak59

L'auteur : Manuwak59

La course : Sparnatrail

Date : 11/11/2007

Lieu : Epernay (Marne)

Affichage : 1558 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Du mieux pour le ravito......

Samedi aprés-midi je me rends donc chez mon père Francis à Epernay à l' occasion de la 12 eme édition du Sparnatrail. La 2 eme pour mon compte personnel.

La nuit a été assez bonne, et le dimanche matin le temps est correct, il fait environ 10 degrés. Tous les coureurs sont regroupés dans la salle des sports pour le briefing et nous nous rendons tranquillement en bord de Marne pour le départ réel à 8 h 20. J' en profite pour saluer quelques kikoureurs tels L'castor junior, Sylvain61, Kartlieb et Zeb.

Ca y est c'est parti. pour moi c'est tranquillou jusqu' à la 1ere difficulté au 6 eme km et la côte de Ste-hélène dans laquelle j' aperçois Nono-la-robote07 et ensuite Batman. Un petit salut amical et nous traversons le parc d' Hauvillers.

Aprés 1 h 30 de course, j'arrive au ravito du 15eme km aprés avoir absorbé, par petites bouchées, une barre de céréales. Tout se passe bien, je marche dans les bonnes côtes et continue a courir lentement jusqu'au second ravitaillement aprés la côte de Chavot et son église isolée. Je suis au km 31.

Je profite bien de ce 2 eme et dernier ravitaillement et consomme pain, fromage, chips, chocolat et du coca. C'est reparti pour les 19 derniers kilo. Le ventre a l'air de bien se comporter, les jambes tournent bien aussi même si mon allure est assez lente. Comme on dit "je gère".....

Comme sur l' ensemble du parcours, la boue est toujours présente et colle aux semelles. J' ai parfois l' impression de courir avec des sabots.

A 10 kms de l' arrivée, j ' accuse le coup sur une montée en macadam assez sévère. Ensuite je poursuis aux pieds des falaises de Cuis avant de me faire surprendre par une averse de pluie glacée. J' enfile rapidement mon coupe-vent et ne cesse de courir dans cette légère descente herbeuse. Là, je me dis, si je marche je gèle sur place.

Les 5 derniers kms me semblent bien long et le chrono défile. Ca y est je rentre sur Epernay et retrouve un peu de macadam quant en même temps, les crampes commencent à taquiner mes mollets. Un rapide étirement et je me dirige vers l'arrivée. je franchis la ligne en 05 h 40. Je suis 146 eme sur 320 environ.

Mon père est là pour m' accueillir. Il s'est arrêté au 30 eme km. On me remet un bon pour retirer une bouteille de champagne à l' éffigie du 12 eme Sparnatrail, je me restaure et prends un coca.

Dans l'ensemble mon estomac s' est bien comporté. J' ai mangé plus qu'à l' accoutumé et de manière continue par petites prises. ma boisson de l'effort était plus dosée également. A retenir !!

Seulement 10 mn de moins que l' an passé sur un parcours un peu différent et boueux. De plus 3 semaines aprés les 50 bornes du trail de la Côte d'Opale, disons que je suis assez satisfait même si ma vitesse de croisière est trop lente pour espérer faire baisser le chrono.

Voilà ma saison se termine pour ce qui est de l' Ultra........

QUELQUES PHOTOS :

http://picasaweb.google.fr/Manuwak59/Sparnatrail2007

A bientôt, MANU.............

4 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 18-11-2007 à 14:06:00

Félicitations pour cette course qui présentait des difficultés: profil, boue, mauvais temps

Commentaire de la panthère posté le 18-11-2007 à 15:27:00

bravo, manu!!!! t'as essayé l'ovomaltine en barres?
super de pouvoir aligner les deux trails de 50kms à 3 semaines d'intervalle...à quand le prochain?

Commentaire de lolo' posté le 18-11-2007 à 19:06:00

Bravo Manu

ça change de la cote d'Opale !!

Commentaire de chtigrincheux posté le 19-11-2007 à 14:08:00

C'est de la dynamite ... miam miam ,content de solutionner tes désagréement gastrique .Pfff vas faloir en effet lever le pieds pour quelques temps . Je croi bien que cette course serat sur mon calendrier 2008 également.je ferai le gitan aux 4 coins de l'éxagonne.Portes toi bien mon pote

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran