Récit de la course : La Course des Terrils - 14.5 km 2006, par ch'ti vincent

L'auteur : ch'ti vincent

La course : La Course des Terrils - 14.5 km

Date : 24/9/2006

Lieu : Raismes (Nord)

Affichage : 4229 vues

Distance : 14.5km

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La course des terrils ou ma premiere expérience avec d'escalade...

La course des terrils ou ma premiere expérience avec d'escalade...

J'ai donc pris ce matin le départ de " L' Authentique"; 14,5km de course incluant l'ascencion de 3 trois terrils dans le parc naturel regional Scarpe Escaut.
Il y avait beaucoup de monde sur la ligne de depart, environ 1500 coureurs selon le speaker de la course.
Les premieres foulées sont donc trés lentes et peloton s'etale doucement sur la route en bordure de foret. Aux environs du premier kilometre nous quittons le bitume pour rentrer dans la foret. Nous empruntons "le chemins des amours", sentier forestier qui nous deposera apres un kilometre supplementaire au pied du premier terril qui apparait soudainement dans une clairiere...Et la c'est la grosse surprise ! Devant nous un mur que les premiers coureurs sont en train de franchir, pas questions de courrir pour franchir cet obstacle, la pente est vraiment tres abrupte. J'escalade donc avec le sourire ce premier terril, ca y est les choses serieuses commencent. Le sol est tres meuble, il n'est pas facile de trouver des points d'accroche, il n'y en a pas...certains montent a quatres pattes encouragés par quelques courageux spectacteurs, et un groupe de musiciens installés au pied du terril. L'ambiance est bonne.
Au sommet, chacun reprend son souffle, ca bouchonne un peu, on marche sur une cinquantaine de metres. Apres la traversée d'un plateau bien degagé duquel on apercoit au loin la tour abbatiale de Saint Amand Les Eaux, on redescend a la queue leuleu, sur un chemin caillouteux tres rapide mais relativement praticable. La musique nous suivra durant quasiment tout le parcours, la course des terrils est sonorisée par des chants de mineurs evidemment !
Nous retrouvons la foret au pied du terril avant de nous presenter devant le deuxieme dont la pente est plus douce mais beaucoup plus longue...il est possible de le monter en courant, ce que je decide de faire. Je ne tiendrai pas jusqu'en haut, au 2/3 de la montée je marche, c'est dur la montagne :-) . La descente est plus difficile a mon gout que sur le premier, plus abrupte. Au cinquieme kilometre c'est le ravitaillement plus que necessaire, cette premiere partie de course était tres physique, j'ai besoin de reprendre des forces et je me prive pas, "le buffet" est tres copieux :-).
Viendrons ensuite une succession de chemins forestiers de terres ou pavés voir meme sableux ! avant le dernier terril boisé, trois kilometres avant l'arrivée.
Encore un mur a grimper, un dernier effort aidé par une corde tendue le long de la pente. Pas question de courrir ici non plus, on s'accroche a la corde, aux racines, aux pierres et nous voila en haut. la descente en sous bois se fait au pas, il y a decidemment beaucoup de coureurs sur cette course et meme un arbre tombé au travers du chemin qu'il faut eviter dans la descente. Apres un secteur pavé tres glissant, nous sommes de retour sur un chemin bitumé plus large que les chemins forestiers sur lesquels il est difficile de doubler. Puis c'est l'arrivée sous les acclamations du nombreux public dans le parc du chateau de la princesse s'il vous plait !
C'est une belle course en nature la course des terrils, bien organisée, le parcours est tres vert, tres noir parfois :-), cette course dans le pays des mineurs,
sur leurs terrils, sous les chevalets de mine, au travers des corons porte bien son nom, elle est authentique, a faire.
Ps: dans deux ans elle aura lieue de nuit, avis aux amateurs, aux allumés !

1 commentaire

Commentaire de Manuwak59 posté le 24-09-2006 à 19:46:00

Bonne analyse pour une course d'exception avec une ambiance formidable! J'ai adoré cette épreuve hors du commun !
Bon repos et peut-être à bientôt dans ch'nord.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran