Récit de la course : Grand Raid 73 - Le Petit Savoyard 2017, par ironmyth

L'auteur : ironmyth

La course : Grand Raid 73 - Le Petit Savoyard

Date : 27/5/2017

Lieu : Cruet (Savoie)

Affichage : 399 vues

Distance : 23km

Objectif : Terminer

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ce fut chaud ( bis repetita )

Après une édition 2016 chaude, une édition 2017....TRES chaude !! Surpris

Déja départ à 9h, il fait un petit 25°C fillette en bas, ça présage une bonne suée, ce qui se confirmera bien par la suite...Réserve d'eau conséquente vivement conseillée, ça peut servir...

Donc départ, l'élite envoie déja grave devant, on nous conseille de ne pas chercher à les imiter Incertain...hum je vais y réfléchir Cool

2-3 km de ballade dans les vignes, le soleil n'est pas encore trop génant...on sent que beacoup de monde se ménage encore, c'est bien, les gens sont raisonnables Rigolant. Ah, ça sent le sulfate parmi les ceps, j'aime pas trop respirer ça, mais bon...

On attaque la montée au Col du Mont, 600D+ d'un seul tenant, je décide d'y aller régulier et cale mes pas dans ceux d'un gars qui va à un rythme assez tranquille; plaisir d'être dans le sous-bois au frais, même si ça grimpe sec et que tout le monde sue bien...Ma petite stratégie paie, j'arrive encore frais au Col alors que j'étais déja rétamé l'année dernière au même endroit !

On peut dérouler alors jusqu'au lac et le premier ravito...on fait le plein ( déja nécessaire ! ), et on repart pour la montée à Rochefort : c'est boisé, c'est frais et valloné, et par moment de magnifiques vues sur les Belledonnes...

On atteint la route forestière qui redescend sur la Thuile...Mince, faut vraiment que je travaille le plat, j'ai du mal à suivre le rythme alors que certains que j'avais doublés dans la montée me reprennent et me dépassent ( attendez voir, les gars, c'est pas encore fini ! ).

Arrivé à la Thuile, puis chemin descendant sous-bois, un peu long j'ai trouvé mais bon...on débouche brutalement sur une piste en plein cagnard...Surprise, ça calme ! Certains tentent encore de trottiner, mais la chaleur les ramène à la raison et on finit tous par marcher. Je discute avec un gars très sympa, mais je finis par le làcher pour repartir : sa philosophie de la course à lui, c'est d'arriver, pas de se griller...ça se respecte Clin d'œil. Il me lance "Bonne course !" je repars, ça redescend un peu...

Deuxième ravito à Nécuidet, les bénévoles proposent une bonne douche à l'eau fraîche, j'accepte, ça fait un bien fou !! On refait le plein, et je ne m'attarde pas ( contrairement à l'année dernière où j'avais fait une bonne pause à se ravito en me demandant d'ailleurs si je n'allais pas y attendre Lulu et Marie-Do, les deux serre-files pour finir tranquille avec elles...).

Et c'est la montée à la Roche du Guet, tant redoutée car casse-pattes après déja 18km...mais en la prenant tranquille comme celle au Col du Mont, ça passe. D'ailleurs, je retrouve mon donneur de rythme de cette première montée, et me cale encore sur lui. ça marche ! Ah il faut tenir au mental sinon tu t'arrêtes tous les 20 m...Bouche cousue. J'en profite pour taper la discute avec un autre gars très sympa ( décidément c'est le trail des gars sympas ! ), il vient de Paris et m'avoue que ses entraînements, c'est les marches de Montmartre; entraînement en côte, ça ne peut être que bénéfique !! Je finis par le làcher, je le reverrai à l'arrivée. Salut Stéphane si tu lis !!!

Eh ben on arrive à la Roche du Guet assez rapidement j'ai trouvé, ou alors c'est le mauvais souvenir de l'année dernière qui fait contraste...les jambes sont déja bieeeeeeen lourdes, mais faut attaquer la descente ! Mon donneur de rythme préfère lui marcher, je le laisse donc là...

La descente castagne bien, faut penser à lever les jambes sinon tu te prends les cailloux et les racines ! et ça tape-tape ( ...ce refrain qui te plait... ) à chaque foulée, faut tenir le rythme ! Je fais un peu de saute-mouton avec une jeune fille, mais au bout d'un moment je dois m'arrêter contre un arbre pour reprendre mes esprits et elle me lache...

Je finis avec deux-trois gars qui comme moi commencent à bien souffrir...Je me permets quand même de taper un petit sprint pour les coiffer sur le poteau Sourire, désolé les gars !

OUF ! Fini, je vais mourir un peu sous la tente du ravito de fin de course en attendant de reprendre un peu mes esprits.

3h34 / 113ème, je suis bien content : j'améliore mon temps de 40 min par rapport à l'année dernière, mais bon cfaut oublier et ne retenir que le plaisir de cete année !

Bravo au coureurs du 73, vous avez du bien ramasser...spéciale dédicace à Barraux qui a tenté l'aventure mais qui a du s'arrêter aux Aillons avec quand même 40km/3800D+...Respect !

6 commentaires

Commentaire de caral posté le 28-05-2017 à 11:47:49

Bravo!!! Et merci pour ton CR qui me rappelle des souvenirs de l'an passé

Commentaire de ironmyth posté le 28-05-2017 à 11:51:39

Merci ! Pas très sûr que moi je tente le 73 l'année prochaine ;-)...

Commentaire de barraux posté le 28-05-2017 à 12:19:13

superbe recit et bravo pour ta course que tu as du bien apprecier, je suis revenu des aillons sans opinel.Gloire au Gr73 et aux benevoles.

Commentaire de ironmyth posté le 28-05-2017 à 12:28:44

L'année prochaine Pierrot...

Commentaire de bubulle posté le 28-05-2017 à 13:49:28

Joli CR qui rend bien compte du côté pas simple du tout de ce parcours (que, forcément, je connais bien, maintenant, et que je reconnais bien dans ton récit).

Eh oui, la descente après Rochefort, via La Thuile, ça peut faire bien des dégâts : c'est roulant, on envoie le petit bois, on fait le kakou et on se prend un premier coup de bambou sur le plat montant vers Nécuidet....et un deuxième sur le chemin vers la Roche du Guet.

Ce parcours du 23km m'aura laissé un souvenir de bonnes suées, que tous les coureurs ont du avoir en le faisant entre 9h et 14h. C'est court, mais c'est bon...:-)

Commentaire de paspeur posté le 28-05-2017 à 19:23:42

Beau récit.
Bonne réaction par rapport à l'an passée sur ce parcours qui a été dessiné justement pour que les coureurs gèrent leur course.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran