Récit de la course : EDF Cenis Tour - 45 km 2016, par cedric42

L'auteur : cedric42

La course : EDF Cenis Tour - 45 km

Date : 7/8/2016

Lieu : Lanslebourg Mont Cenis (Savoie)

Affichage : 2010 vues

Distance : 45km

Objectif : Objectif majeur

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Compte rendu

Le voici, le voilà le compte - rendu du trail rouge de EDF Cenis Tour

Il est presque 8h ce dimanche et me voici donc à LANSLEBOURG (1400m d’altitude) pour le départ de ce trail de 45km et 2450m D+.
Départ donné et je me cale dans les pas des premiers. Tout de suite nous prenons un chemin qui surplombe la commune. Le rythme est soutenu et dès le premier kilomètre je me retrouve accompagné par deux concurrents. Au bout de 3km nous nous retrouvons au pied de la première difficulté qui nous mènera au col du mont Cenis aux alentours de 2000 m d’altitude. Je m’aperçois tout de suite que l’un des deux concurrents habillé en noir monte très vite. Je suis à la limite de mes possibilités. Par contre à chaque petite descente il ralentit et je le dépasse à chaque fois. Les kilomètres passent et au milieu de cette montée je lâche les deux concurrents. Rien de très significatif, tout au plus 1 minute d’avance max. Avant d’arriver au col, il y a un bon replat de plusieurs kilomètres et je vois revenir sur moi l’autre concurrent habillé en rouge. Je ne vois plus l’homme en noir, et ne le reverrai plus…
Arrivé au premier ravito où m’attend mon assistance (16eme kilomètre), et directement à la sortie de celui-ci un mur se dresse devant nous. Nous attaquons donc le PAS DE LA BECCIA. Nous marchons et j’essaye de relancer à chaque fois que la pente se radoucie. Derrière je ne vois personne. Arrivé à l’approche du sommet à 2717m d’altitude, je suis pris de vertiges (manque d’oxygène ?). Je relâche un peu l’effort et au bout de quelques secondes, tout rentre dans l’ordre. Nous passons le col et attaquons la descente vers le refuge du petit Mont Cenis. Celle-ci se passe sans problème.
Arrivé au deuxième ravito (26eme kilomètre) où mon assistance est toujours là. A ce moment-là je sais que nous ne serons plus rejoins et que la seule chance de gagner est de lâcher mon concurrent dans la montée, car je pense que celui-ci descend mieux que moi. Après 2 kilomètres de faux plat, nous débutons la montée du COL DES SOLLIERES 2639m. J’attends un peu avant d’essayer d’attaquer. Attaquer c’est quand même un grand mot. Au bout de quelques minutes je commence à augmenter le rythme, je souffle, je souffre, je suis à bloc… Et je vois qu’il lâche doucement mètre après mètre. Je continue jusqu’au col que je passe en tête. J’estime que j’ai 2 minutes d’avance. Rien n’est fait.
Et là, arrêt forcé, un caillou dans la chaussure. Rien de tel pour m’énerver… La descente n’est pas très pentue et très peu technique, ce qui m’arrange bien. Descente à fond les ballons donc, mais il reste quand même 14km !!! De temps en temps grâce à des lacets je regarde s’il me rattrape, mais j’ai l’impression que je creuse l’écart.
Kilomètre 39 me voici au dernier ravito. Mon assistance m’attend déjà à l’arrivée. A la sortie du ravito un faux plat de 1.5 kilomètres m’attend. Sur un appui un peu fort à cause d’un mauvais choix de direction sur une bifurcation, je choppe une crampe à l’adducteur… heureusement elle passe très vite et je continue. A 3 kilomètres de l’arrivée je rejoins les concurrents des trails de plus courte distance. Mais ces derniers kilomètres sont très pentus et techniques. Je gère car les jambes brulent et les crampes sont proches. Je rentre dans Lanslebourg, franchi la ligne en exultant.
Je regarde le chrono (4h16min) et je n’arrive pas à y croire. Jamais je n’aurais pensé aller aussi vite…

Je profite de ce compte - rendu pour remercier tous ceux qui m’aident, me soutiennent, m’encouragent, m’entrainent.
Cette victoire est aussi la votre.

Rodolphe Bier
Courirpassion
Terre de Running Saint Etienne

2 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 10-08-2016 à 08:19:17

Chapeau, belle course ! Bravo Cedric !

Commentaire de bubulle posté le 10-08-2016 à 08:28:44

Kikourou au top sur cette course, quand même : toi en haut du podium, Sab sur le podium scratch féminin, la classe. Cette course est donc officiellement estampillée Kikoucourse...:-)

Au plaisir de te recroiser à nouveau (après, sauf erreur, le Vulcain et LPF).

Enfin, "croiser" est un bien grand mot. Disons "te voir au départ"...:-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran