Récit de la course : La Ronde des Charbonniers - 20 km 2016, par Loup Des Steppes

L'auteur : Loup Des Steppes

La course : La Ronde des Charbonniers - 20 km

Date : 15/5/2016

Lieu : Rencurel (Isère)

Affichage : 918 vues

Distance : 20km

Matos : Brooks Cascadia 8

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Quand t'es dans le brouillard ...

Heureux et serein, je m'endors samedi soir en pensant à la course du lendemain. Une première pour moi que ce trail Vercos Coulmes avec la Ronde des Charbonniers. En chiffres, ça donne ça:

 profil

 

Alléchant ! On augmente légèrement la distance par rapport aux deux dernières courses.

Dimanche matin au réveil: petit mal de gorge et surtout très vilaine météo ! Snirf !

Je reste motivé en me disant que le temps peu tourner et surtout que je vais retrouver du beau monde et notamment le BOUK qui a annoncé sa présence.

Comme cela a déjà été dit, la route qui mène au col de Roméyère depuis Saint Gervais est pour le moins pittoresque avec son tunnel "pourvu-que-personne-n'arrive-en-sens-inverse". Bref, ça met dans l'ambiance et à la sortie du tunnel : BAM ! Brouillard de dingue ! Et malheureusement, il ne nous quittera pas de la matinée ...

Sur place, je retrouve effectivement le BOUK et je fais la connaissance d'Albacor et de Noruas, entre autres. Cool !

Je pars trottiner sur une route qui monte lentement en guise d'échauffement (parce que bon, il fait 5°C).

 

 Blondin

(Comme le dit Blondin, le monde se divise en 2 catégories: ceux qui s'échauffent et ceux qui partent à froid)

 

Le départ approche, petit briefing, on se place devant et PAN ! Ça commence par une longue montée et il m'est difficile de trouver mon rythme. Bon apparemment, je ne suis pas le seul... Le froid et le brouillard nous anesthésient bien comme il faut. Je grignote albacor à la faveur d'une légère montée et je me retrouve avec un coureur en bleu qui fait le yoyo. On fait les présentations et Martin (puisque c'est son prénom) me dit qu'il est dans un jour sans.

Je lui dit que ça venir, il faut juste chauffer la machine. Et effectivement, au ravito du km6, il ne s'arrête pas et je le reverrai plus !

Et là pour moi commence une longue introspection puisque je vais courir seul jusqu'au km17 !

 

Le parcours est super plaisant, ça tournicote, ça relance, bref ça use !

2km avant l'arrivée, un mec en jaune me dépose superbement et je prends un coup au moral jusqu'à ce qu'il m'annonce qu'il est sur le 11km ! J'me disais, il fini bien le bougre !

J'ai réussi à garder un rythme régulier jusqu'au bout et j'en termine en 2h00. Content !

Je félicite Max qui accroche une nouvelle victoire avec son flegme légendaire. En attendant le BOUK, je fais plus ample connaissance avec Albacor, cool ! Mais les minutes passent et toujours pas de BOUK à l'horizon. Comme ça caille encore sévère au col de Romeyère et qu’il commence à faire faim, je me vois obligé de rentrer.

Beau parcours, sans doute avec de beaux panoramas par beau temps. Je reviendrai !

4 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 18-05-2016 à 11:11:56

Le Loup des Steppes est étrange.
Il court hyper vite, et pourtant il est hyper sympa...
Vraiment étrange...

Ceci étant, c'était une course merveilleuse n'est-ce pas ?
Tout le monde râle sur la météo, mais il restait la beauté du coin, la forêt mystérieuse, les sentiers joueurs...

Commentaire de L'Dingo posté le 18-05-2016 à 13:56:38

Y a quelque chose du loup des Steppes chez L'dingo, mais il court pas vite lui ;-)
.
Et si pour rencontrer le Bouk et consors, je changeais mon fusil d'épaule et m'hyper-entrainais , gnark !! :-))

Commentaire de Loup Des Steppes posté le 18-05-2016 à 11:15:25

Mais carrément, c'était hyper bon !

Commentaire de Albacor38 posté le 18-05-2016 à 19:00:46

Le loup des Steppes est un fin limier... 11 km seul et il ne se perd pas dans cette purée de pois. Chapeau. De mon côté j'ai ramené plus de brebis égarées dans le droit chemin qu'un évêque pendant tout sa carrière. Je dois être honnête on m'a aussi sauvé la mise une fois... Au plaisir de te recroiser camarade !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran