Récit de la course : Trail de Vulcain Ultra - 72 km 2016, par Critobule94

L'auteur : Critobule94

La course : Trail de Vulcain Ultra - 72 km

Date : 6/3/2016

Lieu : Volvic (Puy-de-Dôme)

Affichage : 1070 vues

Distance : 73km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Promis, j'oublierai plus mes chaînes !

J’ai toujours de la peine à faire le récit de mes courses car je pars ordinairement un peu comme à l’aventure, sans vraiment consulter les itinéraires, et je ne me concentre pas beaucoup dessus quand je trottine. Du coup, la course terminée, j’ai tendance à confondre les épisodes. Cette fois il y en a deux dont je me souviens principalement. D’abord les petites descentes en monotrace dans la neige pendant la 1ère étape : j’avais adoré voilà deux ans et j’ai encore adoré ! Je tenais même tellement à en profiter que je suis parti un peu vite pour être sûr de ne pas me retrouver bloqué, quitte à ralentir ensuite, ce que j’ai fait. Deuxième souvenir, moins sympa : une chute violente sur le dos au début d’une descente en goulet verglacée, vers le 51e km (indication que je tiens de Lanterne rouge, qui s’est cassé la binette au même endroit : peut-être la descente du Puy Chopine). Je me suis relevé et j’ai continué en hors-piste, sans trop de douleur, mais je sentais que je respirais un peu moins bien du côté droit. Bref, probablement une côte fêlée, qui m’handicape pas mal maintenant que le corps s’est refroidi. Ca m’apprendra d’avoir laissé mes yaktrax à la maison ! Depuis ma lointaine banlieue, je croyais sottement que nous n’aurions que de la gadoue en guise de menu… Au moins ai-je eu plus de chance que Lanterne rouge, stoppé par une entorse et qui a dû se taper plusieurs km sur une patte. Pour le reste, j’ai été surpris et ravi de trouver autant de neige, tant sous mes pieds que sur ma tête, enthousiasmé par l’apparition fugitive du soleil en début d’après-midi, touché comme toujours par la gentillesse des bénévoles et aussi par le Kikoureur qui m’a reconnu salué quand je montais le Puy-de-Dôme, quand lui en descendait (l'Ecureuil ?). Nous avons aussi été gâtés au niveau des récompenses (jolie veste, bonnet sympa, médaille) ! Je suis arrivé un peu avant 16h50, l’heure idéale pour une bonne bière avec les copains. Oui, ok, je vais aller chez le toubib et passer une radio.

6 commentaires

Commentaire de SMarc posté le 08-03-2016 à 15:37:03

Hello ! Félicitation pour ton résultat. J'espère que tu n'as rien de bien grave et que tu vas vite te remettre.
Durant ma descente du PDD j'ai croisé un kikoo avec une casquette. J'ai juste eu le temps de crier "KIKOUROU" ! C'était peut être toi ?

Commentaire de Lanternerouge posté le 08-03-2016 à 18:07:32

un bon résultat , on c 'est croisé precque au même endroit qu'il y a 2 ans Tu voulais de la neige et tu l'as eue , pour les chaines et oui je te l'avais suggéré (et c'est moi qui les enlèves) désolé pour le retour en train que je t'ai infligé et merci pour ton aide

Commentaire de Lanternerouge posté le 08-03-2016 à 18:40:37

Pas super le verdict de la radio pneumothorax à choisir je préfère mon entorse

Commentaire de tricky posté le 08-03-2016 à 18:53:30

Aie... Je dis aie car je suis tombé pas au même endroit, un peu plus loin au début de la descente de Jumes... comme une m.... sur le dos avec choc de la nuque, et au final, je crois que je n'aurais droit qu'à l'osthéo...
Remets toi bien en tout cas !

Commentaire de L'écureuil posté le 09-03-2016 à 09:45:15

Belle perf quand même malgré ta chute, et un prompt rétablissement , çà n'a pas l'air sympa comme bobo, çà se soigne facilement ?

Apparemment nous étions plusieurs kikous en même temps sur le PDD à nous croiser, perso en redescendant j'ai croisé à mi montée ( vers 11h) un kikou avec buff ou casquette que j'ai salué d'un "allez kikou" ( moi même étant en goretex rouge avec capuche et buff kikou), puis plus bas juste au dessus du ravito j'ai croisé lanterne rouge qui commencait à grimper.
decidement cette descente de jume a toujours été casse gueule, bon repos a vous 2

Commentaire de Critobule94 posté le 09-03-2016 à 11:45:40

Merci les kikoureurs, que je vous aie croisés ou pas ! Et merci aussi de m'apprendre que c'était la descente de Jume. J'avais un bonnet rouge et j'ai croisé Lanterne rouge au ravito au pied du Puy-de-Dôme : j'étais descendu quand lui allait monter. Pour le pneumothorax, si la plèvre est complètement décollée du poumon, c'est hospitalisation directe pour drainer ce qui s'est fichu entre les deux ; sinon, et c'est mon cas, ça doit en principe se recoller tout seul (j'ai oublié de demander en combien de temps) : c'est repos et, en raison de la douleur que causent pas mal de mouvements, kétoprofène et doliprane 1000. On paye cash l'envie de tousser ou de rigoler ! Compensation : je compte bien remporter le trophée de la blessure la plus originale dans mon club de routards (j'exagère, nous sommes quand même une poignée à pratiquer le trail).

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran