Récit de la course : Bandol Classic - 12 km 2014, par TomTheMachine

L'auteur : TomTheMachine

La course : Bandol Classic - 12 km

Date : 14/6/2014

Lieu : Bandol (Var)

Affichage : 1187 vues

Distance : 12.5km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Données course
Distance mesurée: 12,5 KM.
Température au départ: 26°C.
Temps: Lourd, vent léger.

Données perso
Poids: 83,8 Kg.
Chrono 2013: 1h12'33".
Objectif 2014: Atteindre l'arrivée.

(ouvrez la carte dans un nouvel onglet pour la voir en pleine résolution)

24ème semaine, 24ème course.
Retour à la Bandol Classic, une course festive que je trouverais bien sympathique si la température était plus raisonnable.
Cette année le départ est avancé de 30 minutes et d'une centaine de mètres, mais la distance reste la même (la boucle autour du stade en fin de parcours a été supprimée).
Pas d'objectif vu mes derniers résultats. On va juste essayer de s'amuser un peu.

Arrivé à Bandol vers 16h, je me gare presque à la sortie de l'autoroute pour éviter la panique du centre ville.
Retrait du dossard avec mon prénom dessus (j'aime bien) et de la puce à la salle Marcel Pagnol, puis je me trouve un petit coin d'ombre où j'attends le départ.
Je croise Pascal Ciano, Stéphane Vincent, Pierre-Yves Combaud et une bonne quantité de coureurs déguisés (mais peut-être moins que l'an dernier).
A 17h45 je m'installe dans le sas 75' pour être à l'ombre d'un palmier, alors que le sas 60' serait plus adapté pour moi au départ. Tant pis, je préfère être au frais. Langue tirée
On aura un peu de vent de face, mais ça ne devrait pas changer grand chose.
*5-4-3-2-1-Partez!*... et ça part pas. Ah si, ça marche un peu... et puis ça trottine un peu... et puis ça court enfin, après 1 bonne minute.

KM 0 à 5:
La première boucle dans ce peloton serré me permet de me mettre en jambes, mais le rythme est lent et je perds déjà beaucoup de temps.
Arrivé au rond point qui marque le KM 2, Pierre-Yves a déjà 300m d'avance et je sais déjà que je ne le rattraperai pas. Tant mieux, comme ça je cours à mon rythme.
KM 2: 11 minutes. Bon, faut avancer quand même. Je double deux écossais en kilt, puis Super Mario, puis un supporter de l'Italie qui met l'ambiance dans le peloton.
Au KM 3,5 les brumisateurs sont en fait des jets d'eau, mais c'est agréable quand même.
Deuxième brumisateur à 5 KM juste avant de passer sous la voie ferrée et d'attaquer la côte. Un vrai brumisateur, ce coup-ci.
5 KM: 30 minutes, ce qui veut dire que je fais du 10 à l'heure. 1h15'-1h20' à l'arrivée si je tiens bon? Incertain

KM 5 à 8:
La côte est longue et difficile par cette chaleur.
Plusieurs coureurs redescendent en marchant, d'autres se couchent sur le bord du chemin. Ok, donc ce n'est pas que moi qui ai du mal... Rigolant
Petite pause au KM 6 pour boire un peu. Autre pause après le KM 7 au ravitaillement suivant. Au moins on ne manque pas d'eau, les organisateurs font des efforts.
Et puis juste avant le KM 8, enfin la récompense:

KM 8 à 11:
Une belle vue puis une bonne descente bien pentue et bien caillouteuse comme on les aime.
Passage au-dessus de la voie ferrée au KM 9, juste avant de rejoindre la route. J'oublie définitivement le chrono et me contente de trottiner.
Presque tenté de tourner dans l'autre sens pour voir si le brumisateur de tout-à-l'heure marche encore, parce qu'il fait toujours aussi chaud.
Alors que j'envisage de finir en marchant, me voilà rejoint par Ludovic, un coureur varois à qui j'ai servi de lièvre en début de course et qui se propose de m'accompagner jusque à l'arrivée.
10,8 KM: On descend les escaliers, puis 500 mètres de plage. L'arrivée est presque en vue.

Comme à chaque fois, je trouve mon second souffle à 500m de l'arrivée.
Sur le quai j'encourage mon collègue varois à doubler quelques retardataires, notamment le tifosi que j'avais croisé en début de course.
On passe la ligne dans la même seconde en 1h22'39", soit 10 minutes de plus que l'an dernier.
626ème sur 1015 (62%).
183% par rapport à Khalid Khlifat en 45'15".
67ème meilleure course sur 79.

La prochaine fois je ferai la nocturne pour moins souffrir de la chaleur.
Retrait du beau tee-shirt puis retour vers la voiture, après être passé devant tous les marchands de glace. Miam, j'aurais dû courir avec quelques sous sur moi. Langue tirée
Finalement c'est sympa aussi, de courir sans se soucier du résultat. La vitesse reviendra quand elle voudra.
@+ Les Kikoux.

4 commentaires

Commentaire de Marielle13 posté le 22-06-2014 à 12:35:25

coucou c' est vrai que c' est aussi super de ne pas se soucier du chrono et de juste apprecier la course l' ambiance et le paysage :-)
seras tu à la nocturne de puyricard samedi prochain ? si oui ça sera l' occasion de se saluer ...

Commentaire de TomTheMachine posté le 22-06-2014 à 12:46:21

Hello.
Non pour moi ce sera la Traversée des Dentelles à Gigondas le week-end prochain.
Mais au plaisir de te croiser sur l'une des 26 courses suivantes:
05/07: 10,5 KM La Ronde des Matous (Lambesc).
12/07: 11,5 KM La Foulée Jean-Henri Fabre.
19/07: 12,0 KM Le Trail Nocturne de Corbières.
27/07: 21,6 KM Le Semi-Marathon du Mont Ventoux.
03/08: 10,3 KM La Course des Milles Pattes.
10/08: 23,0 KM Le Trail Ubaye Salomon.
17/08: 10,0 KM Les Foulées des Garrigues.
24/08: 13,0 KM Les Foulées Néoulaises.
31/08: 14,0 KM La Course des Etangs.
07/09: 15,0 KM Sur les Traces de Pagnol.
14/09: 6,3 KM La Course de l'Escampette.
21/09: 10,0 KM La Course des Vendanges.
28/09: 14,2 KM Carro-Carry.
05/10: 42,2 KM Le Marathon de Provence-Luberon.
12/10: 16,0 KM La Course de l'Intégration.
19/10: 10,4 KM La Ronde des Oliviers.
26/10: 20,0 KM Marseille-Cassis.
02/11: 13,7 KM La Ronde des Vignes.
09/11: 12,5 KM L'Escapade d'Ensuès.
16/11: Les 10 KM de la Provence.
23/11: 13,0 KM Le Trail des Collines de Giono.
30/11: 10,0 KM L'Eguillenne.
07/12: 15,5 KM La Course de Sainte-Anne.
14/12: 10,0 KM Le Tour du Roucas Blanc.
21/12: 10,0 KM Le Coup de Pied de la Mule.
28/12: 6,0 KM La Corrida du Vieux-Port.
@+ :-)

Commentaire de Rudyan posté le 22-06-2014 à 15:30:32

Finalement le choix du sas de départ était le bon! ;)
Bravo pour ta course et merci pour le récit. Attention tout de même au surmenage! Il faut écouter ton corps.

Commentaire de patmar13 posté le 22-06-2014 à 23:00:59

Et une de plus Thomas si l'on compte celle de Gignac ce matin ;-) Bonne récupération et à bientôt.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran