Récit de la course : Trail du Josas - 20 km 2014, par Pere Noel (le vrai)

L'auteur : Pere Noel (le vrai)

La course : Trail du Josas - 20 km

Date : 6/4/2014

Lieu : Jouy En Josas (Yvelines)

Affichage : 733 vues

Distance : 20km

Objectif : Balade

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Courir , Souffrir, Finir ...

Coté Matos et Avant course

Bon autant le dire, ma premiere expérience sur un trail avait été plutôt laborieuse .
Presque 5 Années se sont passées et cette fois ci j'ai décidé de faire un trail voisin de celui du Castor Fou (En gros celui de l'autre coté de la N118) . C'est vrai que comme pendant les soldes d'hiver j'avais craqué sur une paire de chaussures de trail que je n'avais jamais eu l'occasion de tester en condition et bien me voila inscrit pour le trail du josas distance 20km (+3Km de rabe !!!)
Il Y'a 5 ans j'avais souffert de la soif , cette fois ci j'ai investi dans une ceinture avec 2 petit bidons de 260 mmlSourireSur-equipé

Clairement j'ai davantage l'habitude des courses sur route sur un parcours plat ou alors une grosse montée comme Paris Versailles ou Marseilles Cassis ... Niveau distance je pense être suffisament prêt pour un 20km c'est presque ma distance du dimanche matin Donc me voila parti .Coté Organisation ? : Très bien organisé on a un gymnase des vestiaires et de gentils bénévoles . Niveau Préparation c'est nickel

3-2-1 Partez
Et dire que tout avait bien commencé . Au départ je suis au contact des premiers . D'ailleurs ca ma fait sourire de les voir se tromper avant le premier kilo en allant tout droit , du coup ca m'a permit d'être au contact plus vite.

On attaque assez rapidement un escalier qui casse bien et qui fait que l'on marche sur la fin. Après c'est l'entrée dans la forêt. Les montées et les descentes s'alternent . Autant en montée j'arrive a reprendre de l'avance (pour l'instant) mais en descente je suis vraiment pas à mon aise . Je manque clairement de pratique de ce coté là.  Pour l'instant ça se passe bien , au détour d'une bosse j'arrive à doubler 2 coureurs qui etaient devant moi .(Un maillot de vélizy triatlon et un visage que j'ai déja croisé mais je ne sais plus ou) Je dois être dans les 6/7 premiers ... J'ai bien aimé les petits chemins en lacet serré dans la fôret , ca donne une sensation de vitesse hyper agrébale . Pour l'instant les montées sont pas trop durs ça va bien ! En fait ça va jusqu'au premier ravitaillement (J'y arrive en 35min ) premiere difficulté on est à quel km ??  Le temps de remplir ma gourde et les 2 coureurs doublés précédemment me repassent ... Je les reprend dans la montée avant d'exploser en beauté ! Impossible d'avancer plus de souffle plus rien et la je vois pas mal de coureur me reprendre doucement à leur rythme , 1,2 ...6 -7
impossible de repartir j'ai plus de souffle plus de jambe

Commence la deuxième partie de la course - Celle ou j'alterne des moments de joies à courir dans des chemins de forêts ou je me sens léger , des moments ou je m'enerve à descendre dans des pentes avec plein de pierre et aussi des moments ou j'en ai franchement marre que ça monte ... j'en ai marre de passer sous l'A86 ! Je veux voir les aracades moi !! En plus je n'ai aucun repère kilométrique c'est la vrai détresse je n'ai aucune idée du chemin qui me reste à parcourir ! Heureusement les singles en forêts sont vraiment kiffant et permette un peu d'oublier la douleur . Juste avant les arcade et avant de me faire doubler par la deuxieme féminine de l'épreuve que je vois courir avec legerté j'avais reussi à revenir sur 2 coureurs  . Enfin les arcades nous sommes à ses pieds ...ET la le moment vraiment magique et un peu original du trail , on descend dans un ruisseau et on passe sous les arcades , on cours les pieds dans l'eau et dans le noir c'est trop excellent !!

Apres on monte  par une echelle et un escalier pour atteindre les arcades qu'on va longer ... C'est vraiment chouette !? Mais un doute m'envahi et j'ai peur : je viens de comprendre que l'on va faire plus de 20 km ! Ca j'avoue ça ma donné un coup au moral. EN plus je commence à avoir des crampes, j'ai plus aucune energie, j'ai plus d'eau et j' ai vraiment hâte d'en finir

Pourtant il va me falloir une eternité pour en finir en 01:59:23 en alternant marche et course ! Je suis épuisé et je dois courir sans forcer pour ne pas tétaniser le mollet

Alors que retenir de cette course ? Peut etre parti trop vite , pas assez de technique en descente , manque de calcium ? Nan c'est une belle course je suis juste un peu déçu de ma performance !

Mais promis je retenterais l'expérience Sourire

2 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 07-04-2014 à 13:41:25

La prochaine fois, ce sera encore meilleur !!!

Commentaire de Pere Noel (le vrai) posté le 08-04-2014 à 21:32:56

Merci Caro, je vais te croire et persévérer :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran