Récit de la course : La Ronde de Nuit 2013, par patcastelnau

L'auteur : patcastelnau

La course : La Ronde de Nuit

Date : 22/8/2013

Lieu : La Grande Motte (Hérault)

Affichage : 296 vues

Distance : 6.6km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 petits tours sous la pleine lune !

Les vacances s'achèvent, les payottes bientôt déserteront le Grand et le Petit Travers : c'est donc le moment pour la Mairie de la Grande Motte d'organiser sa Ronde Nuit. Et dès 17 h les services techniques et sportifs étaient là pour accueillir les premiers des 500 heureux veinards qui se sont vus offrir grâcieusement dossard et puce pour cette Corrida sympathique, étéroclite par les niveaux et les origines des coureurs et pour certains (trop peu nombreux à mon goût) pour leur déguisement. J'arrivai, sorti du boulot à 19h et me retrouvai à 20h dans une ambiance déjà studieuse de coureurs s'échauffant sur des allers retours le long du port. Je saluai notre coach Richard et sa fille, qui était aussi de la fête. Les clubs héraultais étaient là en force de même que les Gardois et les Bucchorhodaniens du SCArles. Bref toute la Camargue était bien représentée, ce qui donna un très bel affrontement parmi les meilleurs. Pour ma part je les vis me doubler dès avant la fin du premier tour avec l'impression d'être un coureur-spectateur, un peu comme s'il prenait l'envie à un supporter de La Paillade de descendre sur le terrain pour faire un petit tour de chauffe avec ses idoles du MHSC. Et tous ceux qui terminèrent en moins de 21' (9 coureurs) voire 20' (pour les 2 vainqueurs) ne peuvent être que des idoles pour le coureur du dimanche que je reste. L'ambiance, avec les passages près des terrasses de restaurants et le nombreux public s'apparentant à celui d'un critérium cycliste, est vraiment unique et donne l'impression que pour 1h la ville nous appartient, sorte de Mini New York avec les Pyramides pour gratte-ciel. Et puis, avec une température qui ne fut jamais étouffante, comme elle avait pu l'être lors de précédentes éditions, ce ne fut que du bonheur. Le seul petit bémol peut-être pour les "Cadors" fut l'absence d'un deuxième couloir pour dépasser dans le dernier km. A part ça, je referais bien cela tous les jeudis soirs, si d'autres stations balnéaires de l'Hérault le proposaient.

2 commentaires

Commentaire de gunger30 posté le 24-08-2013 à 09:29:24

Voila une course qui a l'air bien sympathique, en tout cas la participation était conséquente, bravo à vous ^_^

Commentaire de zakkarri posté le 24-08-2013 à 11:38:06

Joli récit j'ai bien aimé la métaphore avec New York, bravo à vous !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran