Récit de la course : 100 km du Périgord Noir 2013, par galak42

L'auteur : galak42

La course : 100 km du Périgord Noir

Date : 27/4/2013

Lieu : Belves (Dordogne)

Affichage : 941 vues

Distance : 100km

Matos : Mizuno enigma
Sac olmo avec deux bidons 750 ml
Cuissard booster et manchons sigvaris

Objectif : Faire un temps

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Belves le plat pays....

Bonjour à tous,

Il est temps de faire ce compte rendu maintenant que la température est redescendue et c'est peu de le dire dehors il fait 1.5 ° C chez moi...

Comment commencer? faisons dans l'originalité... en vous disant quand est sortie cette idée de venir au pays de la truffe.

Faisons court afin d'éviter une longue histoire disons qu'à la sortie de Millau 2012 et de notre résultat mitigé avec mon ami Fred on décide de faire un autre 100 bornes qui apparemment est très roulant et sera support des championnats de France et d'Europe ce sera donc BELVES.

Prépa programmée à hauteur de 4 séances par semaine avec l'objectif de faire moins de 12 h  en sachant encore une fois que nous n'aurons pas de suiveurs hormis notre fidèle sac porte bidons l'ami Olmo qui nous collera jusque l'arrivée;)

Prépa à priori pluôt bien passée et bien digérée, nous partimes en ce vendredi 26 matin voiture chargée direction le pays de la truffe.

J-1 Arrivée à Montplaisant au camping de la Lenotte 13h00. Déballage de tous les équipements et surtout méga pasta party avec bolognaise maison à 13h30 accompagnée d'une Leffe au mielEmbarrassé.

13h45 fin du carnage bilan 750 g de pates et700 g  de" barbaques" sont portées disparus aucuns rescapés, on les retrouvera beaucoup plus tard après une digestion bien longue....

14h00 Atelier chimiste pour préparer nos sachets de poudre magique pour les bidons afin de gagner un peu de temps le lendemain aux ravitos.

14h30 on décolle pour Belves récupérer les dossards et faire un petit tour. Nous arrivons aux retrait des dossards et prenons nos enveloppes ainsi que le t shirt plutôt sympa.

Petit tour dans le vieux Belves et go à la boucherie pour le repas du lendemain on aime bien manger après l'effortClin d'œil chipos, magret sont au programme et je dis pas tout.....

16h30 Retour au camping; afin d'être sûr que la Leffe au miel est bonne on en regoute une autre... Verdict c'est sur elle est délicieuse!

(l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.)

Après retour aux choses sérieuses quand même, hydratation eau gazeuse, eau avec malto tout ce qu'il faut Clin d'œil

Préparations des sacs à déposer à Sarlat pour les habits de rechange et alimentation diverses

20h: le temps passe vite pasta party le retour mais sage juste 500 g de pâtes au blé complet avec gruyère et compote au programme.

21h30 Go dodo petit smecta au cas où en prévention !


5h45 réveil dur dur... comme d'habitude et comme tout le monde envie de dormir quand le réveil sonneCriant

Petit thé et gatosport et double smecta pour être tranquilleClin d'œil

On se prépare, petit tour chez l'ami "Jacob" pour se délester un peuEmbarrassé .

6h45 Go Belves pour déposer les sacs. Je fais un avance rapide jusqu'au départ  mais voici ce qui s'estpassé jusqu'à 8h ( nokage, photos, compréhension du coach Russe envers ses coureurs... rego visite chez Jacob...)

8H Il est l'heure place aux artistesSourire

Pannnnnnnnnnnnnnnnnnn

Objectif 11h59'59 donc on part comme prévu en méthode cyrano 19 /1 à 10 km/h.

Pour être franc je n'ai rien vu des 25 premiers kilomètres à force de papoter à droite à gauche de vérifier si tout va bien...

Sauf que voilà au 30 ème km, douche froide, j'ai l'impression d'être déjà au 50 ou 60 Criant

Pourtant l'allure est bonne on avait un peu d'avance que l'on a géré suite au départ et à la descente, hydratation ok, alimention ok.

Est ce qe la prépa était trop dure aucune idée? sauf que la les choses sérieuses vont commencer et mon ami Fred est tout pareilSurpris

30 ème au 50 ème:La partie de montagne russe commence en haut en bas et on recommence pas du lourd mais du bon casse pattes!

Et là surprise mon ami l'adducteur qui se réveille sans prévenir en même temps qu'une magnifique averse de pluie suivi de grêle...

Là je me dis encore t'es un winner niveau poisse lol ( pourtant je rigolais pas là) c'est pas possible comment je vais faire.

Tout d'abord le coté positif la météo s'améliore (au bout de30/40 min) par contre l'adducteur me dit toujours coucou du coup changement de rythme avec des pas plus courts pour ménager tout ca.

Arrive mon héros Sarlat meuh non c'est M. l'élève kiné qui me masse tout enfin presque....

 

50 ème au 65 ème km plus de douleur. Un magicien ce futur kiné Surpris hélas ces pouvoirs sont limités.

65 ème au 80 ème km: Retour des douleurs  et pourtant niveau objectif c'est tojours la course contre la montre on a du reatrd mais pas énorme.

Alors je propose à Fred de faire un point régulier (tous les 5 kms) en maintenant l'allure que l'on peut au maximum, histoire de voir ce que l'on peut faire.

80 ème au 95ème km: Nous sommes toujours dans un rythme correct malgré nos blessures (Fred à sa cheville en feu ...) et là on s'aperçoit malgré tout que l'on joue au pacman on rattrape du monde!

Seconde impression les 12h sont jouables mais " the cote" est là au 98 ème...

95 ème km on se fait enfin doubler et on nous dit faut y aller les - de 12 sont làSurpris

ON continue pourtant à notre rythme et on s'apercoit que notre fameuse cote ne fait pas 2 bornes mais environs 1.5 km maxi.

ALors ne me demandez pas comment mais mode survie mode insconscient ou pas c'est parti mon kik....

Montée effectuée sans pause à 10.3 de moy. à l'arrache  et sur la ligne en 11h57 pileCool


Je ne sais pas comment on a fait mais c'est fait.

Niveau bilan: Pour moi j'ai trouvé Belvès très difficile niveau allure avec ces montagnes russes par rapport à Millau mais l'essentiel est là.

Le fait d'être isolé pèse un peu après le 50 ème, par contre ravitos super et bnévoles souriants et généreux.

Merci encore aux kinés
J'espère ne pas avoir été trop long et que ce texte vous aidera si Belves vous tente.

Place à la récupération et à d'autres objectifs.











3 commentaires

Commentaire de yeye11 posté le 30-04-2013 à 00:17:07

bravo,superbe course !!objectif réalisé!!
félicitations a vous deux!
a bientot.

Commentaire de cloclo posté le 30-04-2013 à 06:56:14

Je connaissais pas la Leffe au miel, je vais essayer à mon prochain 100, c'est peut-être ça la clé pour réussir moins de 12h ;-)
Bravo, faudrait que je m'attèle aussi à mon CR ...

Commentaire de augustin posté le 29-04-2014 à 11:10:14

Bravo et merci pour ce CR, toujours plein de détails intéressants pouir qq'un qui prépare cette course ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran