Récit de la course : 10 km de Romans 2011, par undertacleur

L'auteur : undertacleur

La course : 10 km de Romans

Date : 9/10/2011

Lieu : Romans Sur Isère (Drôme)

Affichage : 361 vues

Distance : 10km

Objectif : Battre un record

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Les 10 km de Romans, voilà un moment que cette date était cochée sur le calendrier. L'objectif du jour est clairement de rebattre mon record qui est pourtant tout frais (34'56 à Grenoble).


La température est un peu froide mais idéale pour courir ce matin, le vent souffle mais la zone de départ est correctement abritée du mistral. Ce vent a l'avantage d'avoir chassé les nuages et fait cesser les pluies de la nuit .

 

Photo de groupe au départ :

 

 

Je me place dans le sas en compagnie de Genep et la motivation est là !

Boom c'est parti sur un rythme effreiné !! Il faut vraiment se freiner car ca pars vraiment fort. le GPS me donne 3'20 au kilo et je ne trouve pas Benoit devant, ca m'inquiète ! hop il me double avant la fin du 1er kilo, nous revoilà dans le normal et montre que je respecte l'allure prévue.

Dans la deuxième épingle je frôle la glissade sur la plaque d'égout (la même que GreenChaud nous avait montrée à l'échauffement !)

Je garde un bon rythme et passe en 17'05 au 5000. 15 secondes de mieux qu'à Grenoble ... hum hum ca commence à sentir bon d'autant plus que les jambes tournent facilement . En revanche, la qualif (< 34') me parait déjà inaccessible. j'entame la deuxième boucle ou s'annonce la fameuse "côte" de la gare. Ceci est un bien grand mot mais elle s'aborde toujours plus difficilement qu'au premier passage . le vent semble encore plus fort qu'au premier passage également, simple impression je pense mais fort désagréable sur un bon kilomètre.

Je vois Genep devant à 150m environ qui .... s'arrête !! MERDE !! que se passe t'il ? Je le vois la main sur le ventre ...
Dès que j'arrive sur lui il se remet à courir mais je sens bien que ca ne va pas du tout, rapide discussion (enfin le tout à 17 km/h c'est assez limité)  . Il essaye malgré la douleur de me donner le rythme (merci !) mais la douleur semble trop forte. Dans ce moment de flottement la moyenne s'est considérablement dégradée (7'05) sur les kilo 8 et 9  ... oula sonnete d'alarme . Je relance pour essayer de me remettre dans le rythme et je reprend la marche en avant.

 J'accélère sur le dernier kilo que je boucle en 3'13 sans pourtant jouer le final avec mon concurent direct, grosse satisfaction de ce côté là. Je pense que je peux (je dois!) plus m'arracher sur les fins de courses est tenter de déclencher une accélération sur les 2 ou 3 derniers kilos plutôt que d'attendre trop tardivement comme je le fais de peur de trop souffrir ! Mais pourtant on est là pour ça!

 Rapide coup d'oeil sur le chrono, effectivement c'est complètement plié pour les 34', et j'apercois l'arche d'arrivée où je mettrai le petit coup de rein pour rester en revanche sous les 34'30. Je passe la ligne en 34'26 mais c'est 34'29 qui sera retenu sur le temps officiel... Peu importe, le record est tombé assez largement.

 

 

39ème sur 900 engagés, la densité de ce 10km n'est décidement pas un leurre, beaucoup de coureurs très rapides avec 20 personnes sous les 33' ...

Très grosse satisfaction et pas l'ombre d'un regret. Juste une envie décuplée de remettre ça !

 Le rendez vous est donc donné pour Venissieux réputé encore plus relevé en passant par la case Ekiden 15 jours avant bien entendu, rendez vous devenu incontournable en cette fin d'année désormais...

 

2 commentaires

Commentaire de Mathias posté le 11-10-2011 à 22:57:27

wow, bravo ! moi je me suis trainé en 39 minutes... ;-)

Commentaire de Jean-Phi posté le 12-10-2011 à 10:41:44

Joli chrono ! il m'en reste du boulot moi dis donc !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran