Récit de la course : Semi-Marathon de Paris 2011, par LongJohnSilver

L'auteur : LongJohnSilver

La course : Semi-Marathon de Paris

Date : 6/3/2011

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 642 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les ours polaires prennent la Bastille

J'ai re-signé

Pour la deuxième année consécutive, je me suis inscrit au semi-marathon de Paris. L'objectif est de vérifier et de valider la préparation du Marathon de Paris. Par contre, je me suis un peu laisser entraîner : objectif 1h40 alors que mon objectif marathon est de 3h45. Si je me lance dans des calculs savants, cela ferait une moyenne de 4'50 au km sur semi et 5'20 au km sur marathon. Je pense qu'il y a là une arnaque .

Fait frais à Paris!

Et pour la deuxième année consécutive, le ciel est rempli de soleil, l'air de glaçons et le métro de coureurs  . Mais dès l'arrivée aux consignes, on note le changement : les consignes ont lieu à l'extérieur du bâtiment avec des grands panneaux pour indiquer les dépôts en fonction des dossards. Du coup j'arrive à rentrer dans le sas bleu, le même que l'année dernière. Et pour éviter le problème d'arrivée de l'année dernière, le parcours est inversé : on commence par le bois de Vincennes, comme au marathon de Paris. Si c'est pas sympa cette attention.

KM0

J'avais prévu un petit échauffement, mais je suis dans mon sas dès 9h20. Il fait moins froid que l'année dernière (2°C) mais j'ai mon collant, un t-shirt, le coupe vent et les gants. Mon buff de kikou est sur ma tête jusqu'aux oreilles .

L'arche du départ loin devant Et je ne suis pas tout seul ce matin à m'être levé. Au moins, on ne se sent pas seul et on peut discuter tranquillement avec d'autres ours polaires.Château de Vincennes au petit matin

Bois de Vincennes

Pan! Je suis si prêt du départ que j'entends le pistolet (ou alors mes oreilles sont plus propres que d'habitude). Le démarrage est correct et la route de la Pyramide suffisamment large pour contenter les coureurs rapides et ceux à l'échauffement. km1 en 4'53 avec de bonnes sensations. La flamme du meneur d'allure 1h40 me fait de l'oeil 100m devant, mais je suis parti bien après. Et puis il fait beau ce matin, profitons-en. Un petit moment d'incertitude au km2 où le cardio m'annonce des valeurs à plus de 95% FCM alors que je passe en 4'41 sans slalomer outre mesure. Je continue donc en vérifiant tranquillement sur le km3 en 4'50 et km4 en 4'48. L'avenue de Gravelle si venteuse et si froide l'année dernière se révèle agréable en descente jusqu'au km5. Je rate le km6 (quelque part à côté de la pelouse de Reuilly) et on rentre dans Paris par la porte de Charenton.

A la Bastille

Au km8 la rue de Charenton offre une descente qui fait prendre de la vitesse. Le meneur d'allure 1h40, que j'avais oublié, se rapproche inexorablement. Je suis juste derrière lui en bas de la rue de Charenton, et là, pour monter la rue Taine, il accélère un coup . Je m'accroche et je me laisse emmener à son rythme. Il baisse un peu la cadence dans la descente de la rue Daumesnil. Je tente de rester derrière, mais ce rythme ne me convient pas. Je laisse donc rouler jusqu'au km10. J'ai perdu le compte : j'ai raté le km8 (en haut de la rue de Charenton) et le km9 (en bas de la rue de Taine). J'arrive en 46'45  (mon meilleur temps sur 10km est de 43'59). Je tente de tempérer un peu mon allure. Le km11 passe en 4'33 alors que c'est un faux plat montant. Heureusement, les occupations ne manquent pas à la Bastille (ses bars, ses restaurants,...).

Paris sur Seine

L'un de mes plaisirs à Paris, c'est de courir le long de la Seine. Après avoir descendu le boulevard Bourdon le long du port, on longe la Seine sur la route surplombant le quai. Vu imprenable sur l'île Saint-Louis avec ce beau soleil et ce ciel bleu, c'est presque les vacances. C'est comme une promesse de printemps : allez hop, j'enlève les gants. La promenade s'arrête au parvis de l'hôtel de ville, où deux virages à angles droits et une épingle à cheveux nous ramènent direction Vincennes.

Dernière ligne droite

Et quelle ligne, du km14 à l'arrivée, peu d'angles et donc pas besoin de relances. J'en profite pour lancer des "merci" aux supporters et aux acclamations. Je pense avoir ralenti mais mon rythme est constant: 4'45 sur les portions plates, et 4'53 sur les deux montées aux km18 et km20. Après la montée de la porte Dorée, il reste à longer le bois de Vincennes. Je suis en train de suivre un peu machinalement la foulée d'une fille. Je sais que c'est dimanche, mais je peux au moins accélérer un peu. Je termine donc en 1h42' sur le chrono officiel. Je pense à arrêter mon chrono pour une fois à 1h38'49. Objectif à moitié rempli : ce n'est pas exactement la sortie préconisée dans le plan marathon, mais j'ai au moins atteint l'objectif.

Retour aux vestiaires

Ce dimanche, pas de bousculade à l'arrivée, merci! Je ravitaille en eau, un morceau de banane, je perd mon poncho et je rentre me changer. Le chemin peut paraître long, mais j'y ai quand même rencontré un coureur de Ludres (Meurthe-et-Moselle), et un affamé prêt à déguster un bon kebab/frites à l'entrée du parc Floral. Merci de m'avoir lu et à bientôt sous le soleil. 

3 commentaires

Commentaire de Génep posté le 08-03-2011 à 13:17:00

Merci pour ton compte rendu, ça donne envie d'être à Paris début Avril !

Joli chrono dans le timing que tu t'étais fixé.

Commentaire de bubulle posté le 17-03-2011 à 08:42:00

Merci pour ce CR (le seul à ce jour, semble-t-il)

J'ai toujours un petit regret de l'avoir manqué cette année (j'étais inscrit mais obligation inopinée). En plus, visiblement, on court dans les mêmes temps. Rendez-vous (virtuel, parce que pour se trouver...) au MDP. J'ai un objectif proche du tien, avec une inconnue : comment ça va se passer deux semaines après les 50 bornes de l'Eco-Trail..:-) (enchaînement qui n'est définitivement pas prévu dans une prépa marathon...).

Merci pour le CR en tout cas. Visiblement, il faisait quand même pas mal moins frisquet que l'an dernier (ma photo de profil avait d'ailleurs été prise au semi de Paris 2010, on voit l'équipement).

Commentaire de HEYO posté le 19-03-2011 à 14:25:00

salut félicitation pour cette belle course avec les photos c'est tellement mieux. Le marathon tu vas le tenir en moins de temps que tu ne le prévoi. De plus je trouve que tu as affiné ta silouette!!!! Merci pour le cross d'être venu!!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran