Récit de la course : Prom'Classic 2010, par MOUNE78

L'auteur : MOUNE78

La course : Prom'Classic

Date : 10/1/2010

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 463 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Prom classic 10 janvier 2010

Ca faisait un moment que cela me trottait dans la tête : faire une course le jour de mes 50 ans. Mon choix s’est porté sur une course de grande envergure, pour changer un peu.

J’en parle à mon mari pour qu’il n’organise pas autre chose, on réserve nos billets de train 3 mois à l’avance : 88€ AR en train pour 2, très compétitif n’est ce pas ?

Mon entourage proche (enfin, les non-sportifs) me traite de « barge », faire 1000 km pour aller courir un 10km le jour de son anniversaire au lieu de faire la fête !!!!! Bref je les pardonne, ils ne savent pas le bien que cela apporte de courir.

Pour moi cette course est pleine de sens : ma 1ère course de l’année, au jour et heure de ma naissance, 1ère course en V2.

Malheureusement ce 9 janvier notre pays est recouvert d’une épaisse couche de neige qui paralyse routes, rails, aéroports, bref la cata. Je vous passe les aléas, mais nous arriverons avec 2 bonnes heures de retard à Nice où la neige est absente mais il ne fait pas bien chaud.

Direction notre superbe hôtel, tout proche de la promenade des anglais, installation et un bon diner réparateur avec coupe de champagne.

Le lendemain matin retrait des dossards avec mon mari Claude qui va courir son 1er 10km, il a suivi un plan pendant 2 mois et devrait bien y arriver.

Nous avons le temps de retourner à l’hôtel pour poser nos beaux Tshirt, épingler nos dossards, faire des photos et revenir ensuite tranquillement vers le départ.

Nous retrouvons Bambi et Tiga qui sont venus aussi courir le 10km, ils logent pas loin chez les parents de Bambi.

Après s’être échauffés, on fait la queue au pélicab, comme d’hab, puis on entre dans le sas départ femmes à droite, nos hommes se dirigeant vers leur sas hommes à gauche de la route.

Pour une fois, je ne me prends pas la tête question podium, il y a tant d’élites et de beau monde que je ne pose aucune question. Je me mets donc n’ importe où, puisque j’ai déjà perdu Nina, mais tout en attendant le départ, le naturel revient et j’avance dans le sas et retrouve Bambi qui est placée juste derrière les élites. Après tout le ridicule ne tue pas, alors j’y reste.

Pan, 10heures, c’est le départ, je choisi de courir avec Bambi pour l’entrainer dans mon élan, nous restons ensemble 2 ou 3 km, puis elle commence à ralentir, je l’attends un peu en me retournant fréquemment, et finalement je ne tiens plus, je la lâche et continue sur ma base de 4’20, on verra bien ça ne coûte rien d’essayer.

Le parcours est facile : promenade des anglais très plat 5 km dans un sens et demi tour à l’aéroport pour 5 km dans l’autre sens. L’avantage est que les hommes qui sont partis 5’ après nous, peuvent nous rattraper et doubler sans nous gêner. Ensuite au demi tour on a le temps de voir les meilleurs et les autres (Bambi, Tiga et Claude).

Je reste ainsi avec mes bonnes jambes de 50 ans jusqu’à l’arrivée alors que je ne pensais pas pouvoir tenir ce rythme trop rapide pour moi.

Bientôt l’arrivée, je n’en crois pas mon chrono, je fais mon meilleur temps : 43’30, mon mari arrive en 48’05, je suis fière de lui car à 58 ans son 1er 10km est un succès, y a pas à dire mais le cyclisme ça aide.

Je suis ravie de ma place : 6èmeV2/218 – 69ème F/1412 et au général 951ème/4815.

 

2 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 15-06-2010 à 19:43:00

Et bien BRAVO et merci pour ton récit sur cette super course que j'aime bcp. Il faisait bon en plus

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-06-2010 à 07:14:00

J'y crois pas : le 10 janvier ! C'est ma date de naissance (mais en 56) ! Bon anniversaire... avec un peu de retard !

Ce jour-là, je courais dans Ecouves enneigée :
http://le.lutin.kikourou.net/billet.php?idbillet=324

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran