Méditer en courant ?

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Messagepar Arnaud06 » sa fiche K
» 24 Avr 2017, 16:37

Personnellement j'essaye également de me concentrer sur le moment, l'effort ce qui me fait oublier les problèmes annexes, un grand bol d'air frais, de l'effort rien de tel pour s'évader un peu que se soit physiquement ou moralement !

Mais c'est vrai que plus l'effort est intense moi je suis enclin à la réflexion, c'est une fois que je ralenti vers la fin que je m'évade à nouveau dans mes pensées ! :roll:

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 24 Avr 2017, 16:55

Alors j'ai essayé hier, étant sur du plat. Deux choses qui n'ont pas collé du tout :

- en yoga et méditation, je ne respire que par le nez, et d'ailleurs on nous dit de respirer par le nez. La méditation est donc pour moi une affaire de nez. En courant il me faut respirer aussi par la bouche donc ça ne collait pas, je n'y arrivais pas du tout.

- j'ai croisé trop de monde, ça distrait beaucoup trop et empêche carrément de se concentrer.

Bref, je ne crois pas que ce soit pour moi de méditer en courant ! Sur mon tapis pas roulant ça ira très bien !

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 24 Avr 2017, 22:02

Japhy a écrit:en yoga et méditation, je ne respire que par le nez
[Edit] Tient! En méditation j'insuffle par le nez et souffle par la bouche :roll: J'aime bien sentir l'air passer dans ces 2 tuyaux successivement. Question d'habitude sans doute. [merci Trixou :wink: ]

Japhy a écrit:j'ai croisé trop de monde, ça distrait beaucoup trop et empêche carrément de se concentrer.
Bien d'accord, quand je me pose (et me pause) dans le parc d'à côté, s'il y a des gens qui discutent à côté, très dur d'en faire abstraction. En même temps, je vois ça comme un exercice, j'essaie de m'en détacher. On verra plus tard si j'y serais arrivé... :roll:

J'ai essayé aujourd'hui un brin de marche afghane, mais j'étais loin de méditer, trop concentré sur ce rythme de respiration. Il faudrait trouver un peu d'automatisme pour pouvoir juger de son apport.

Je lis Philippe Fuchs et il dit s'être blessé sur une route accidentée, en routard qu'il est.
De mon côté, en traileur, j'ai l'impression que mon corps s'est habitué à regarder au loin les obstacles et sait assez bien quand ils seront sous mon pied. Il est alors peut-être possible de laisser la machine faire en mode "pilote automatique" et de laisser son esprit faire le vide, non? Sans doute avec un certaine expérience et un chemin pas trop accidenté...
Dernière édition par CAPCAP le 25 Avr 2017, 17:37, édité 1 fois au total.

Messagepar Trixou » sa fiche K
» 25 Avr 2017, 11:40

CAPCAP a écrit: Tient! En méditation j'insuffle par la bouche et souffle par le nez :roll:

Essaye l'inverse, le nez retient des poussières et réchauffe l'air et l'inspiration buccale favorise plutôt la respiration costale / claviculaire par rapport à la ventrale.

Messagepar Dominique14 » sa fiche K
» 12 Mai 2017, 12:54

Bonjour,
Au risque de passer pour une inculte, je dois vous avouer que je ne savais pas qu’une telle chose était possible. Pour ma part, je me concentre principalement sur ma respiration et mes foulées. Je pense que je devrais être plus attentive à l’environnement qui m’entoure. Je pourrais ainsi pratiquer ce genre de méditation.

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 15 Mai 2017, 09:31

Même si je ne trouve pas ça bien du tout d'organiser une telle journée un jour de semaine, voici un lien sur lequel je suis tombée et qui pourrait intéresser les parisiens :
http://www.sensetsante.fr/les-conferences/

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 15 Mai 2017, 21:44

Ouah ! Quel plateau !
Christophe André, Fabrice Midal, Frédéric Lenoir, Jean-Gérard Bloch, etc.

Bon, je ne pense pas prendre un jour de congé, à la dernière minute... :roll:

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 21 Mai 2017, 15:24

Gratuit et accessible quand vous voulez,d'où vous voulez, cette émission de France Culture sur "Est-ce-que la méditation transforme notre cerveau et nous rend bienveillant"

La méditation est une activité à laquelle on peut s'entraîner comme à un sport.

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 19 Juin 2017, 07:43

Je voudrais remercier ceux qui ont ouvert et nourri ce topic de leur expérience et du temps qu'ils ont pris à expliquer. Cela fait maintenant plus de 4 mois que je m'y suis mise (de façon quotidienne depuis deux mois), et franchement je trouve ça top. Je n'ai pas vu d'effet spectaculaire sur mes problèmes de sommeil mais j'ai vu d'autres effets plus subtils. Je rassure ceux qui penseraient qu'on se transforme en légume tendant toujours l'autre joue, je suis encore capable de m'énerver, et aussi de m'inquiéter, mais un peu moins souvent qu'avant ! Je garde ça pour les grandes occasions ! :mrgreen:

J'ai bien compris aussi qu'il ne fallait pas se mettre de but ou d'objectif en tête, ça tombe bien j'aime ça pour des motivations intrinsèques, c'est-à-dire que j'ai envie de m'asseoir sans rien faire ! (en même temps j'ai toujours aimé ça, les apéros en terrasse relèvent peut-être de la même constitution d'esprit...).

Au point d'avoir lancé le truc au boulot depuis un peu plus d'un mois (1 ou 2 fois par semaine), ça prend pas mal, en plus on a la chance d'avoir un parc idéal pour ça et la direction va nous aider à sécuriser un lieu pour l'hiver.

Donc merci encore ! :)

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 26 Juin 2017, 21:50

Je suis ravi que la méditation te plaise!!! :D :D :D


Par contre j'ai une petite déception, j'ai dû interpréter trop vite ce que je lisais, car Antoine Guillon m'a dit ne pas faire de méditation, mais de la préparation mentale, oui. :roll:

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 13 Août 2017, 19:50

Petite inversion: "Méditer après avoir couru" :wink:
Comme tous les week-end, j'ai trottiné ce matin et je me suis fait une petite séance de méditation cet aprèm'.
Sauf que ce week-end, j'ai 2 fois 25km, ce qui commence à être bien avec un petit peu de D+ et en marche libre. Bref je sentais de la fatigue.
Bien il me semble que la méditation m'a aidé à reposer mon corps.
Qu'en pensez-vous?

J'en profite pour citer La Vie intérieure par Christophe André sur la marche :
Marcher, se retrouver seul en harmonie avec la nature, n'ayant pour unique but que de se retrouver soi-même. C'est dans cette activité que nous nourrissons un rapport à soi profond, fécond, qui permet dès lors de s'ouvrir au monde.
De toutes les activités humaines, la marche est peut-être celle qui nous ouvre le mieux à la vie intérieure ! Nous parlons ici de la marche autotélique, c’est-à-dire la marche qui n’est pas forcément destinée à nous conduire quelque part, et qui n’a d’autre but qu’elle-même, la marche qui nous permet de nous retrouver, et de retrouver le monde. Rien à voir avec le sport, la vitesse, la performance. Au contraire : la marche féconde pour notre vie intérieure, c’est la marche sans but, qui livre notre âme à notre corps.
à réécouter Marcher, une histoire des chemins : Ce que marcher veut dire
Oui, la marche est l’alliée de la vie intérieure : écartant le bavardage de l’esprit lié aux trivialités sans cesse répétées du quotidien, elle renforce notre présence à ce qui compte : le chant du corps, le mouvement du monde… Christophe André
En marchant, on renoue avec la tradition des philosophes péripatéticiens (du grec peripatetikos : "qui aime se promener"), dont Aristote fut le chef de file, et qui appréciaient de réfléchir en déambulant et en discutant entre eux. Car la marche, d’autres études l’ont prouvé, a aussi pour vertus de faciliter la créativité, la concentration, la neurogenèse, etc. Christophe André

https://www.franceculture.fr/emissions/la-vie-interieure/la-marche

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 17 Août 2017, 07:16

CAPCAP a écrit:Bien il me semble que la méditation m'a aidé à reposer mon corps.
Qu'en pensez-vous?



Que ça ressemble fort à une petite sieste ? :mrgreen:

Reposer le corps en reposant la tête, peut-être que c'est cohérent en effet. Surtout si on a de petites douleurs/courbatures dont on fait un peu trop cas ?
J'ai remarqué que la méditation peut diminuer certaines douleurs, sans doute par un effet apaisant sur le mental. Par exemple sur la petite douleur que fait la broche voulant sortir de mon doigt (et qui est une douleur essentiellement "anxieuse" parce que ça me fait un peu flipper pour tout dire), mais aussi sur des douleurs beaucoup plus aigües, comme une rage de dent. Même sur ça, j'avais réussi à diminuer un peu son impact car méditer ou même se concentrer sur sa respiration permet de moins ressasser sa douleur et évite de "tourner autour". Celles qui ont déjà suivi un cours d'accouchement sans douleur me comprendront ! :lol:

Messagepar dinococus » sa fiche K
» 18 Août 2017, 14:48

CAPCAP a écrit:Bien il me semble que la méditation m'a aidé à reposer mon corps.
Qu'en pensez-vous?


Que tu n'as pas méditer. En méditation le corps lévite. Mon record est 20 cm

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 19 Août 2017, 13:36

dinococus a écrit:Que tu n'as pas méditer. En méditation le corps lévite. Mon record est 20 cm

Je ne peux plus, suite à blessure au genou, il est convenu avec mon médecin que j’aie toujours au moins un pied au sol :mrgreen:

Messagepar Marathonnerre » sa fiche K
» 19 Août 2017, 14:26

dinococus a écrit:
CAPCAP a écrit:Bien il me semble que la méditation m'a aidé à reposer mon corps.
Qu'en pensez-vous?


Que tu n'as pas médité. En méditation le corps lévite. Mon record est 20 cm


Avec ou sans élan ?

Messagepar pinpon69 » sa fiche K
» 19 Août 2017, 15:10

Je viens d attaquer un livre dont le titre est courir comme on médite de sakyong mipham ....

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 19 Août 2017, 15:59

pinpon69 a écrit:Je viens d attaquer un livre dont le titre est courir comme on médite de sakyong mipham ....
Le mot de l'éditeur : Intégrer l'esprit de la méditation au running donne sens, fraîcheur et profondeur à une activité physique solitaire et répétitive. Grâce aux enseignements Shambhala sur l'art du guerrier, courir devient un entraînement de l'esprit autant que du corps, à même de transformer et d'enrichir la vie de tous les jours.

Curieux de connaitre ton avis :wink:

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 12 Sep 2017, 07:31

Moi aussi parce que j'ai failli l'acheter cet été. C'est le fiston de Trungpa, qui, même s'il a mené une vie dissolue, a formulé des trucs très intéressants sur les pouvoirs de nuisance de l'ego etc.

De notre côté, la méditation avance à Nice ! On remet le couvert de rentrée avec notre petite session hebdo à l'institut, on s'est même trouvé un stock de tapis d'occase etc.
Il y a aussi un colloque sur le rôle des techniques de respiration et de méditation sur l'accompagnement des malades en neurologie et maladies respiratoires, avec des médecins des CHU et tout, ça va être bien cool.
Sans oublier un DU méditation, relation thérapeutique et soins, monté par la Fac cette année, avec des intervenants franchement prestigieux mais en principe réservé aux personnels soignants médecins, infirmières, psys en tous genres. Je vais essayer d'assister au moins aux cours sur la neuro.

Je continue à "pratiquer" et je pense que ça me fait du bien, même si ce n'est pas suffisant pour supprimer mes angoisses de mère. :mrgreen: Un truc que j'ai remarqué et qui pourrait intéresser certains: je n'ai noté aucun effet de la méditation diurne sur mon sommeil (je m'endors bien mais je fais des réveils nocturnes). Par contre, j'ai découvert qu'avoir le courage de s'asseoir pendant la nuit en cas de réveil, de méditer 5 ou 10 minutes (sans chrono, au feeling), me permet de me rendormir aussi sec ! ça marche très très bien et j'en suis bien contente !

Précédent Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Accueil - Haut de page - Version grand écran