Récit de la course : Eco Trail de Paris Ile de France - 50 km 2010, par djikai

L'auteur : djikai

La course : Eco Trail de Paris Ile de France - 50 km

Date : 20/3/2010

Lieu : Versailles (Yvelines)

Affichage : 1131 vues

Distance : 49km

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 

Samedi 20 mars - réveil à 4h00, après courte nuit, 1er trail de plus de 42 km oblige !! Rdv avec David à Orléans 5h30 pour covoiturer jusqu'à Paris. Trajet sous la pluie, la course s'annonce... humide...

7h15 - Stationnement du côté de la Maison de la Radio, on doit pas être bien loin, on voit la Tour Eiffel... Elle est grande la tour... Averse... Trempés... qu'est ce que je fait là ?

Récupération des dossards, on croise quelques Trailers, bonjour aux premiers puis on oublie, ils sont partout... trajet RER avec un V3H d'Arles, quelques courses à son actif, sympa.

Bus bondé puis nous voilà sur le site de départ, un peu déçus, le départ du Chateau de Versailles c'est vraiment du fond du jardin... Pas d'abri, pourvu qu'il ne pleuve pas d'ici le départ qui n'est que dans une heure... Marrant, il y a des pissotières, y-avait-il des consignes sur le sujet dans le réglement...? Préparation des sacs, enfilage de tenue, il fait doux, content d'être venu en court. Affaires de rechanges remises à la consigne pour rapatriement à l'arrivée, efficace.

10h15 : brieffing de l'organisation, inaudible d'où l'on est, puis c'est le départ. Un peu rapide pour moi mais on suit le flux, on remonte la grande pièce d'eau vers le Chateau... on va traverser la Galerie des Glaces ? non, on contourne la pièce d'eau pour sortir du Parc. Première traversée de route, ça klaxonne dur, heureusement qu'il y a les Gilets Jaunes Organisateurs... Il fait déjà chaud, David et moi nous relayons porter les sacs et nous permettre de tomber les coupes-vents et ré-épingler les dossards tout en courant... n'importe quoi ! ...surtout que l'on finit par s'arrêter pour escale technique...

Virage à gauche, ça y est on entre dans le bois... Alternance de forêts, un peu de bitume, de chemins stabilisés. On reste ensemble même si je voit bien que David a plus de jambe que moi, tout le monde marche dans les côtes, tant mieux...  Un trailer motivé prend des photos et interview les autres pour son blog... chouette, j'essaierai de trouver. Le terrain est gras, j'adore... On passe un trailer malvoyant et son guide, chapeau ! Après 2h30 de course premier ravito, bien le principe de l'enclos, on a presque envie de rester... je m'empiffre un peu vite puis ça repart... doucement pour moi, j'ai l'estomac qui ballone déjà... David qui ne tient plus part devant... à moins que ce soit à cause du saucisson que j'ai avalé sans macher au ravitaillement ?

La course s'étire sans que l'on soit jamais seul, ça monte, ça descend, c'est mou, c'est du trail d'IDF, on est en forêt sans être jamais bien loin de la ville. J'ai gardé le rythme réduit d'après ravito. Il parait que la fin est roulante, on verra...

4h04 de course, n'ai jamais couru aussi longtemps - 2nd ravito et belle vue sur Paris : on voit même la Tour Eiffel ! petite collation, coup de coca et go. Arrivée sur Sèvres et descente le long de la seine. C'est certes plus roulant mais comme j'ai plus de jambes... un seul objectif : courir jusqu'au bout... Je ne suis pas le seul à être au bout, je passe plusieurs trailers qui marchent, même pas la force de leur souhaiter bon courage. Un trailer fait l'accordéon avec moi, il marche 300 m, je le passe, puis se remet à courir et me repasse, pour marcher à nouveau et me laisser le redoubler... cela 3 ou 4 fois... je crois qu'il finit devant moi...

On arrive sur la fin, il y a un peu de spectateurs et donc d'encouragements, ça aide... je me force à courrir devant les photographes, les Vaches, ils se sont placés en haut de raidillons ! L'arrivée est sur le quai, en bas de la Tour, ça y est, 50 km (à peine selon Garmin), le Directeur de course me serre la pince, je suis le premier Djikai qu'il accueuille aujourd'hui... sympa...

David est là depuis 10 minutes, tout va bien. On remonte sous la Tour pour récupérer nos teeshirts Finisher et manger un morceau... elles sont bonnes les pâtes à bolo ! Puis on clopine jusqu'à la douche, ça sent le poney dans les vestiaires et c'est le sauna dans les douches mais elles sont chaudes et il y a du débit. Il ne fait pas mauvais dehors, nous décidons de rejoindre la voiture à pied, notre sac poubelle à l'épaule. On reprend la promenade qui est aussi la fin du parcours et nous croisons encore des concurents, selon leur regard nous leur souhaitons une bonne fin de course ou ne disons rien lorsqu'ils ont l'air dégoutés de nous voir...

Le trajet du retour vers Orléans est plus calme que l'aller, je lutte même pour ne pas m'endormir. On aperçoit vers Meudon des trailers du 80 sur une passerelle enjambant la N118, j'aimerai pas... Arrivée 19h30, bonne journée. Sur le trail, impression mitigée, la ville et le trail me paraissant difficiles à associer. Cela dit, Bravo aux Trailers de Paris, très belle organisation.

1 commentaire

Commentaire de caro.s91 posté le 25-03-2010 à 14:12:00

Merci pour ton récit et bravo pour ta course. Pour que ce soit moins "mou", prends le 80 l'année prochaine !!! ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran