Récit de la course : Les Foulées Pédestres d'Houplin Ancoisne 2010, par Perlin59

L'auteur : Perlin59

La course : Les Foulées Pédestres d'Houplin Ancoisne

Date : 14/3/2010

Lieu : Houplin Ancoisne (Nord)

Affichage : 669 vues

Distance : 10km

Objectif : Balade

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une petite course du dimanche

Ce dimanche, je devais faire une sortie tranquille de 1h20 mais une course près de chez moi et hop, j'enfile mes baskets;

 

L'échauffement

Ayant reperé les lieux la veille lors de l'inscription, j'arrive avec mon père 35minutes avant le départ. je m'echauffe tranquillement et salue chocange et quickquick qui ne prend pas le départ ce matin. Arrive enfin le départ. Je me place pas très loin de la ligne de départ avec mon père. Et là le truc qui m'énerve 3femmes avec un mari qui ne court pas et sera au telephone meme lors du coup de pistolet, qui se trouvaient derrière nous, passe juste devant nous. Je ne suis pas contre laisser passer les gens, le primordial c'est le temps lors du passage de la ligne de depart. Mais là, ça m'a enervé surtout qu'elle étaient toutes dépassés en un millième de seconde et ont du finir la course en plus de 1h. 

Le départ

Enfin, le coup de pistolet et je pars à la suite de mon père, on dépasse beaucoup de monde et je prend ensuite les rennes pour qu'on puisse se frayer un passage; Je suis parti trop vite. Mon père est déjà laché; Je regarde de temps en temps derrière moi pour l'avoir de visu et décide d'avancer tant bien que mal. il me rattrapera. Je tourne en moins de 5min au kilomètre. Après un petit zigzag sur le parking du parc de la deule et un passage pres du pont, on arrive enfin dans les petits chemins. Et là des montées et des descentes silloneront tout le parcours. Cela me fait un entrainement pour mon prochain trail. Je passe le 5ème kilomètre en 24min et toujours pas de trace de mon père.

 

L'attente

Au 7ème kilomètre après avoir fait une petite séance au seuil si l'on peut dire, et après avoir en visu Horn que j'avais presque rattrapé. (Dommage, j'aurai bien aimé te saluer mais après la course, je ne t'ai aps retrouvé).Mais je décide d'attendre mon père; Je trottine tout doucement puis je m'arrete car il n'arrive toujours pas. Lol. enfin, jele vois arrivéaussi rouge que son t-shirt. Les seuls mots qu'il me dira sont Dur dur....pfffff

 

L'arrivée tranquille

Je l'aide à finir les 2 derniers kilomètres en l'encourageant. On arrive à finir la course en 55minutes. Lui crevé, moi en pleine forme.

 

La bonne récompense

On retourne à la salle de sports où l'on récupère de l'eau et un sandwich; Là je m'arrête sur ce sandwich fait maison et tellement bon. Un des plus réels de cette course. Je recommencerai juste pour celui-ci.

A bientot

1 commentaire

Commentaire de fanfan59 posté le 19-03-2010 à 10:17:00

La "meilleure récompense" (à mes yeux) est celle d'avoir attendu ton papa et d'avoir fini la course ensemble.... Ca vaut bien plus qu'un sandwich tout de même ! Allez ! au plaisir de faire enfin ta connaissance. Un gros bisou à ton papa qui l'a bien mérité.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran