Récit de la course : Monistrail Vellave - 20 km 2010, par coco38

L'auteur : coco38

La course : Monistrail Vellave - 20 km

Date : 7/3/2010

Lieu : Monistrol Sur Loire (Haute-Loire)

Affichage : 1588 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

En terre Altiligériennes

C'est peu dire que aucune course ne ressemble à une autre...

1ère course de l'année sur le 20 km. Au départ du Puy ce samedi matin par un temps GLACIAL. Dans la voiture je n'arrive même pas à me réchauffer! A l'approche de Monistrol la neige commence à tomber.

Arrivée à Monistrol déjà en tenue et avec mon dossard (récupéré la veille - j'étais 1er au retrait de dossard !), je me dirige vers le Chateau où je rencontre le grand et célébre Badgone et la non moins célèbre Martine Volay.

Echauffement (ou plutot réchauffement) à 1/2 heure du départ, puis attente du 1/4 d'heure de retard. Le speaker nous informe un passage dangeureux glissant après 1 km... il nous a pas dit que c'est 20 km de glissant et dangeureux qui nous attend !!!

Donc départ sans problème, les premiers kilomètres sont en descente ou sur du plat. Cela va pas trop mal, les sensations sont correctes. Pas trop froid, pas trop chaud. En fait jusqu'à l'entrée en sous bois RAS.

Cela va vite se gater : le sous bois est glissant et en dévers... plusieurs bouchons ralentissent la progression. Descentes, passage de ruisseaux, remontées s'enchainent. Arrêté de longues minutes la moyenne chute.

Après le bois, les jambes commencent à durcir, le froid, le vent, la neige à l'horizontale...

Sourire crispé à Photogone. Cela devient dur, dur... le pire est à venir

Nouvelle traversée de sous-bois, les crampes arrivent, les appuis sont difficiles, il faut escalader les sorties de ruisseaux.

J'en termine avec le sous bois et j'avance maintenant autant en marchant qu'en trotinant,... la fusée Julien Rancon me double suivi des 3 premiers du 37 km

Petit passage raffraichissant dans l'eau et ENFIN l'arrivée !!!

Je n'ai jamais eu de telle crampe... au chaud dans la voiture j'ai le mollet droit tetanisé ! Tant pis pour le repas, ... je regagne le Puy pour un repas en famille et un délicieux civet de lapin.

Je croyais faire une petite course tranquille sans réelle difficulté. TOUT FAUX !

Vivement le printemps... le vrai !

 

2 commentaires

Commentaire de millénium posté le 09-03-2010 à 19:53:00

je ne sais pas si ça rassure de savoir que les autres ont (aussi) galéré....Mais sache que j'ai entendu une traileuse me raconter sa "souffrance" pour tenir debout à certains endroits. Et qui à encore mal aux jambes ce mardi soir , ce qui est assez rare....Tu dois donc être satisfait de ta course , et bravo pour ton mental.
Au plaisir

Commentaire de manu3842 posté le 11-03-2010 à 22:42:00

Cette course a été une galère pour bon nombre d'entre nous mais ça fait partie des aléas de la course et je pense que ça ne peut que renforcer notre mental pour de futures escapades ...
Alors bravo à toi ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran