Récit de la course : Trail des Vendanges 2009, par Papychan66

L'auteur : Papychan66

La course : Trail des Vendanges

Date : 4/10/2009

Lieu : Collioure (Pyrénées-Orientales)

Affichage : 841 vues

Distance : 32km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 Quand j'ai eu connaissance de cette course, il ne m'a pas fallu longtemps pour me décider. Je connais bien la région et déjà j'imaginais le cadre, la vue, l'environnement. 

 Lever à 5h00, pour bien petitdéjeuner et bien se préparer, et puis il y a la route (1h15). Arrivée à Collioure (6h45) encore toute endormie et il fait encore nuit. Je vais chercher le dossard (N°237) et les nombreux cadeaux qui vont avec. L'organisation est généreuse, et l'accueil matinal particulièrement sympathique. Je suis étonné de recevoir une frontale... Y aurai t-il une grotte à traverser ou une écllipse totale de prévue???

Maintenant il reste à patienter 1h30. J'en profite pour faire un petit tour au bord de mer. Le soleil commence à pointer le bout du nez. C'est magnifique, la mer est très calme et quelques pécheurs s'apprêtent à partir.

8h20... Dernier briefing avant le départ. Petite originalité, le départ s'effectuera façon tour de France... Un premier départ fictif pour faire le tour du fort et traverser la plage, tous ensemble, puis le départ réel.

Pas le temps de s'échauffer, ça grimpe dur tout de suite, en commençant par un magnifique escalier en pierres. J'adopte mon petit rythme habituel de début de course. On aperçoit la tour de Madeloc, qu'il faut rejoindre par une longue montée continue, juste entrecoupée d'une courte descente raide et technique. Le sentier est sympa, bien marqué et la vue immense et ... Vraiment j'en prends plein les yeux. Arrivée à la tour il faut redescendre d'abord par la route...BOF!!... heureusement ce n'est pas très long... avant de retrouver enfin un sentier caillouteux qui nous amène au col des gascons. Une longue traverse permet d'arriver au premier ravitaillement. C'est là que ceux qui ont choisi le petit circuit rentrent à la maison ?????. Pour les autres dont je fais partie, il va falloir encore grimper. Le début est une longue traverse qui permet d'avoir des jolis points de vue sur la plaine Perpignanaise et la côte. On passe de zones découvertes à des passages sous les arbres. PCM66 me rattrape et me dépasse. Je vais le suivre quelques instants, mais je préfère ne pas insister pour ne pas me mettre dans le rouge. Le passage dans la forêt de la Massane est très agréable. JM Duthoit me rattrape, on fera un petit bout de chemin ensemble, tranquillement en taillant une petite bavette.

 Arrivée à la baraque des colomates, on quitte la forêt et la pente s'accentue sévèrement. Il faut monter tout droit dans les prés vers le pic des quatre termes. Mon coéquipier s'envole. Je ne cherche pas à le suivre... Au milieu de la montée je ressens un petit coup de fatigue, certainement du à un manque d'hydratation .

Finalement le circuit ne passe pas par le pic. Il faut bifurquer à gauche et j'aurai quelques difficultés à trouver les marques. Heureusement je connais un peu le coin. Je l'ai fait en rando dans l'autre sens. Le passage sur la crête est absolument magnifique et la vue gigantesque. Parfois on aperçois la baie de Cadaques.

Ce que je croyais être de la descente jusqu'à l'arrivée comporte encore quelques bosses jusqu'au pic de Sailfort. A partir de là la véritable descente arrive. C'est très raide, technique, glissant et pour couronner le tout il me vient une énorme crampe à l'adducteur droit. Dans l'impossibilité d'avancer, je dois m'arrêter pour m'étirer et essayer de remettre tout ça en ordre de marche. C'est une certitude, je n'ai pas assez bu. Pour le moment la gourde  est vide, alors il va falloir faire avec les moyens du bord. L'arrivée au ravitaillement est un grand soulagement. Il ne reste plus que 8 Kms de descente.

La première partie est un sentier à flanc de montagne assez facile, suivie par une portion de route...BOF!!, puis retour sur un sentier très raide et glissant comme on aime avant les deux derniers Kms sur le bitume. Je n'ai toujours pas bien récupéré de mon coup de fatigue, et j'ai beaucoup de mal à finir. Je passe la ligne d'arrivée après 4h08'25" de course. J'ai trouvé le circuit difficile mais vraiment formidable. Terrain varié, panorama extraordinaire, organisation au top, temps exceptionnel... Que dire de plus, à part que je reviendrai l'année prochaine.

 

1 commentaire

Commentaire de mic31 posté le 06-10-2009 à 10:42:00

Sur le papier, c était intéressant mais je n ai pas pu m y rendre cette année.Ton CR confirme l attrait de cette course, j y serai sans doute en 2010.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran