Récit de la course : Le Duo des Lavagnes 2008, par caroux

L'auteur : caroux

La course : Le Duo des Lavagnes

Date : 5/10/2008

Lieu : Montpeyroux (Hérault)

Affichage : 1250 vues

Distance : 18km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Que du plaisir.....

     Le Trail des terrasses du Lodévois étant annulé, je propose à Michel, qui devait le faire avec moi en relais, de courir le Duo des Lavagnes à Montpeyroux (34). Cette course, comme son nom l'indique, se court à 2, du début à la fin (ce n'est pas un relais !).

     Le profil est simple : 10 km et 400 de montée (assez régulière, sur pistes essentielement), environ 2 km de "plateau" (alternance de montée-descente) et 6  km de descente (dont 200m : très raide).

     C'est une course "contre la montre", le départ est donné toutes les 20 seconde, les équipes les moins rapide au début et les favoris à la fin... Nous partons en 170ème position sur 200 et quelques équipes.

     2 km de route, plutôt plate et la montée commence, nous avons déja dépassé 2 équipes. Nous empruntons un vieux chemin qui s'enfonce dans un très joli vallon calcaire, le temps est superbe, la tramontane est discrète, c'est la journée rêvée ... Dès la sortie de ce sentier (kil N°4) : 1er ravitaillement (eau, eau sucrée, fruits secs, chocolat, oranges), très bref arrêt et nous repartons sur une large piste au milieu de la garrigue. Le paysage est toujours très agréables et le rythme soutenu (nous doublons régulièrement des équipes, plutôt habituées à la route).

     Mon équipier, qui participe pour la 3ème fois à cette course, donne le tempo : ne pas tout donner dans la montée, en garder pour le "plateau" et surtout la descente....Nous avons l'objectif de faire mieux que son meilleurs temps : 1h30 et qlq... 

     Nous arrivons vers la partie la plus "raide" de la course : la piste se redresse progressivement mais surement !!! Michel m'a prévenu, je m'attends au pire (il faudra sans doute marcher...), pour le moment ça va. Puis ça redresse encore mais ça va toujours, de plus la présence des autres équipes, que nous rattrapons et doublons souvent, nous donne des ailes. Un petit mot gentil en passant et les courreurs nous laissent passer et parfois même nous encouragent, l'ambiance est vraiment sympa !!!

     Le plus dur de la côte est passé, nous arrivons au Kil N°7 : 2ème ravitaillement.  La piste continue de monter mais beaucoup plus modérément, nous commençons à accélérer (autant que possible). Plus la course avance, plus nous doublons : c'est réellement euphorisant !!! Nous passons le point culminant (3ème ravito) en 49', après un rapide calcul nous comprenons que l'objectif est à portée, du coup nous traversons cette partie vallonnée"au taquet". Le paysage est de la fête ; après la garrigue et le Pic Saint-Loup, c'est maintenant la basse vallée de l'Hérault et au fonds : La mer !!!!

    La descente commence en douceur, sur piste, puis, après le dernier ravito ça devient un sentier, il y a de plus en plus de spectateurs (nous approchons du village). Tout à coup j'entends les cris et les encouragements d'un public plus fourni et des bénévolles nous conseillent de ralentir... je passe un coureur à la corde et comprend aussitôt la raison de leurs conseils : le sentier n'est qu'un pierrier qui slalome dans la garrigue. J'arrive trop vite mais l'adrénaline est là, elle aussi, de plus je sais que Michel est un bon descendeur et qu'il me talonne. Je suis en survitesse , les  coureurs que je rattrape se garent mais prédisent parfois une issue incertaine ... mais ça passe...   Il nous restent plus qu'un km de route pour atteindre l'arrivée, un dernier petit raidillon et c'est gagné...un peu moins d' 1h26'..., objectif atteint !!!   Nous serons 12ème,

    Peu de temps après nous les "cadors" arrivent et en particulier David Laget et Mickael Bouchemit (1er en 1h12'23'')

     Quel plaisir de courir à deux, c'est encore mieux que le relais, vivement que je progresse en VTT pour que je me lance en raid multi activité, par équipe biensur !!!!

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran