Récit de la course : Semi-Marathon de Lille 2008, par Vivien (100bornard1022)

L'auteur : Vivien (100bornard1022)

La course : Semi-Marathon de Lille

Date : 6/9/2008

Lieu : Lille (Nord)

Affichage : 1226 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Comment foirer un semi (en une leçon)

Semi marathon de Lille Métropole, 3ème épisode. Je reviens revanchard par rapport à l'année passée où j'avais vraiment accumulé les erreurs: petit déjeuner pris trop tard, douche la veille qui s'est révélée fatale pour les pieds qui n'ont pas résisté. Mais le passé, c'est le passé. Cette année, je ne recommettrai plus les même erreurs: le petit déjeuner (plus léger) est pris bien avant (2h 30-3h avant le départ) et j'ai tanné les pieds avant de bien les talquer et de straper les endroits sensibles (grands et avant-derniers orteils, arrière du pied). Bref, c'est donc motivé comme jamais que je prends la direction de Lille. Dans le train, je stresse énormément mais je tente de me rassurer en me disant que ça doit être la peur de bien faire. Je ne le sais pas encore mais ce stress est prémonitoire de ce qui va se passer sur ce semi-marathon de Lille Métropole 2008. Mon objectif sur cette épreuve est de battre mon meilleur temps perso (1:55:31 à LORGIES  début 2008) et de me rapprocher le plus possible des 1 heure et 50 minutes, même si jusqu'à présent, ce semi de Lille ne m'a jamais réussi. Mais bon j'espère bien que ça va changer. Direction donc tout d'abord Porte de Paris pour le retrait des dossards, puis ceci effectué, alors que je me dirige vers les vestiaires situés Palais Saint Sauveur, j'entends quelqu'un qui m'appelle. Je me retourne et distingue alors ch'ti vincent et marion. On parle un peu avant de se diriger vers les vestiaires, on se change, on discute avec les autres kikous (dont Zorg, Le Bagnard et ArnaudP59), on prend la photo, on passe par les toilettes avant de (enfin) se diriger vers le départ. Mais, alors que je m'apprête à quitter le Palais Saint Sauveur, le couvercle de mon bidon d'Isostar éclate. Ah vraiment, il a choisi son moment, celui-là ! Moi qui comptais sur lui pour ne pas connaître les mêmes mésaventures qu'en 2007, où j'avais "zappé" un ravito, ce qui m'avait été fatal. Déjà que j'ai bien du mal à les gérer sur du "court", si en plus je me paye le luxe d'en passer un ... Mais bon, tant pis, je ferai sans, même si je me dis que ça risque d'être difficile. C'est parti, la masse s'ébranle et s'élance tout doucement. Quelques centaines de mètres avec les kikous avant de se lancer à l'assaut de ces 1 heure 50 min qui me font tant rêver... Les premiers kilomètres se déroulent plutôt bien, l'accélération est progressive, les sensations sont là. Je suis dans les temps. Passage au 8ème kilomètres en un peu plus de 44 minutes. Il faut continuer sur ce rythme. J'ai bien passé, depuis un certain temps déjà, le meneur d'allure des 2h, mais pas de meneur d'allure en 1h 50... Existe-t-il au moins ???? Je tente d'accélérer un peu pour tenter d'aperçevoir le fameux ballon de couleur qui indiquerait sa présence, mais point de meneur d'allure à l'horizon. Les kilomètres défilent, le 10ème, le 11ème, le 12ème, le 13 ème, quand tout à coup, je ressens un coup de moins bien et je mets à marcher à l'approche du 14ème kilomètre. Erreur fatale, car je ne parviendrai alors plus jamais à "relancer la machine". La suite est un calvaire, un long chemin de croix: l'objectif qui s'effondre, le chrono qui, lui, continue de défiler inexorablement et la sensation que les jambes n'ont plus de jus, plus de puissance, et qu'elle vont exploser. Elles se durcissent et reprendre le rythme initial est maintenant quasiment mission impossible. ArnaudP59 me double au 15ème kilomètre, et je tente plusieurs fois de relancer et de le suivre, mais rien n'y fait. Les participants me doublent un par un, certains m'encourageant et me disant de m'accrocher. Alors je termine comme je peux, mais terriblement déçu d'être, une fois de plus, passé totalement au travers de ce semi-marathon lillois. 

Le sentence tombe, terrible, tel un couperet: temps officiel 02:02:15.

(temps réel 02:00:32)

Allez, allons boire un coup avec les kikous, histoire de fêter ce plantage mémorable ... Et de se projeter vers la fin du mois, pour la ch'tigrincheux et ch'tigrincheuse's méga teuf !!!! 

 

 

3 commentaires

Commentaire de seb482488 posté le 26-09-2008 à 08:51:00

Salut Vivien !

C'était un jour sans et tous les coureurs ont connus ça au moins une fois...Allez, ce sera pour une prochaine fois, et puis bravo quand-même car malgré tout tu l'as terminé ce semi alors que beaucoup d'autres dans ton cas auraient certainement mis la fléche bien avant l'arrivée...

Sympa le récit !

A+

Seb, le marcheur d'Armentières.

Commentaire de fanfan59 posté le 29-09-2008 à 06:57:00

Tu as balayer les erreurs du temps passé mais en as rajouté une Vivien : accélérer encore et encore pour trouver le ballon ! Tu te croyais dans un match de foot ? Essaie d'oublier certains détails qui finalement n'ont aucune importance. Tes jambes n'ont pas aimé subir le choc d'une accélération telle que tu aimes les faire en fin de course. Voilà, une fois de plus, la preuve que vouloir faire un chrono n'est pas finalement une bonne solution. Je pense très sincèrement que tu réussiras à faire une perf lorsque tu auras l'esprit vidé totalement de tous ces détails qui te bouffent ton énergie. Je suis plutôt novice en cap mais ai le mental sportif différent (des années de basket et un passage au creps qui m'ont forgée une lignée à suivre en sport mûrement réfléchie). Pense à te faire plaisir uniquement, la clé du succès pour toi est là, j'en suis persuadée. Bises

Commentaire de Soni006 posté le 12-12-2008 à 12:54:00

hé salut Vivien, heureuse de te retrouver sur les membres de kikourou...haha je ne sais pas si tu te souviens de moi, on s'entrainait jadis au stadium, avec le suaps de lille 3.Je suis Sonia. Enfin je ne sais pas si mon prénom te dis quelque chose, mais moi je me souviens bien de toi.ça devait être pendant l'année universitaire 2006/2007.Et donc tout à l'heure en me connectant j'avais vu un vivien dans les connectés et je me suis dit "et si c'était le même?" et en voyant ta tof j'ai vu que c'était bien toi....
Bon moi j'ai 2 courses à préparer, semi marathon de paris en mars et marathon de paris en Avril...
voilà peut être à un de ces jours!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran