Récit de la course : Trail du Bugey - 54 km 2008, par lolo'

L'auteur : lolo'

La course : Trail du Bugey - 54 km

Date : 14/9/2008

Lieu : Belley (Ain)

Affichage : 1995 vues

Distance : 54km

Objectif : Balade

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Dans la série des Trails confidentiels où il fleur bon courir, le Trail du Bugey tient honorablement sa place.

 

Une région « nature »,  un parcours assez long pour voir du pays (54 Kms) et un peu de dénivelé pour prendre de la hauteur (1300 m).

 Si vous rajoutez un accueil chaleureux (quasi familial), un nombre de participants limité (79) et 2 ou 3 kikous qui traînent, vous obtiendrez le bon cocktail pour passer du bon temps en pleine nature.

 Apres une nuit paisible sans stress, nous rejoignions (Caro et moi) vers 7h45 la salle polyvalente de Belley (prononcez beullait) ou tout le monde se chauffe pour le départ des 2 courses du jour un 27 et un 54 Kms.

 On ajuste les manchons, on serre bien les lacets, on attache le dossard et on écoute le briefing.

 Accessoirement, on taille une bavette avec les kikous : Rapace et rapacette sont là, je fais la connaissance de lulu évidement en écoutant d’une oreille le briefing de Stéphane Quenin, l’organisateur.

 Petite séance photo et je rejoins la ligne de départ où je m’aligne dans les starting blocks pour un départ au sprint…

 La cloche savoyarde nous donne le départ à 8h30 (la Savoie n’est pas très loin) et les 79 valeureux traileurs s’élancent d’un bon train sur la première portion de bitume avant d’attaquer les chemins.

 Je suis rejoins très vite par Lucas, un jeune kikoureur de l’ain et nous devisons gaiement dans les premiers « single tracks » comme on dit en Grand Breton.

 Il s’agit de son premier trail long et le fait de discuter de tout et de rien nous emmène allègrement vers le lac d’Arnaille. Je me fends d’une petite photo ; le site est magnifique malgré des conditions météo très humides. Je croise Manu et ses enfants qui prennent des photos juste après le lac ; je ne peux m’empêcher de faire le pitre, c’est plus fort que moi…

 « One mile with a friend is a free mile » selon Don Winkley (coureur de grand fond notamment transgaullois). Je pense à cette phrase après 16 Kms parcourus avec Lucas. Décidément, discuter en courant est le meilleur moyen d’oublier la distance.

 Cette parenthèse ne dure pas et Lucas me lâche juste après le 1er ravito solide, ha la jeunesse…

 Un morceau de banane et un coca à l’eau plus tard, je reprends ma route pour attaquer la grosse difficulté du jour vers Inimont ; 800 m de montée sur 4 Km environ.

 Le temps est très brumeux et j’effectue la montée à mon rythme sans pression et avec une certaine facilité. Apres la 6000 D, cette grimpette passe sans problème majeur et je rejoins le sommet brumeux où nous ne pouvons discerner que la Croix imposante plantée sur le « sommet ». La brume nous empêche de profiter du point de vue….dommage.

 La descente ne se fait pas attendre et nous attaquons d’un bon rythme les sentiers parsemés de racines de pins (attention ça glisse….) et de pierres (ça glisse aussi).

 Cette descente est un vrai plaisir, la Castillingo 15 jours avant n’a pas trop entamé les gambas.

 Je rejoins le 2ème ravito solide où ma Caro m’attend et en profite pour réaliser le photo reportage de la course.

 Petite pause alimentaire, j’enlève les cailloux qui se sont invités dans mes chaussures et ça repart avec le MP3 sur les oreilles. AC/DC ça aide un peu à relancer la machine après le 30ème Km !

 Le parcours alterne faux plats montants et descendants sur un terrain très gras. Il faut relancer sans cesse la machine à courir sous peine de calage ! Je relance donc à mon rythme en parcourant la campagne toujours aussi humide et brumeuse, le plus souvent seul, mais vraiment content d’être là.

 Le ravito du 40ème se profile à l’horizon et je rejoins ma Caro (toujours là !) pour la traditionnelle séance photo et un petit slow improvisé. Un saxo et un guitariste nous font l’honneur de jouer pour nous, profitons-en !

 Une petite menthe à l’eau, 2 morceaux de banane et ça repart de plus belle pour les 14 derniers Kms. La forme est toujours là et le temps ne se dégrade pas trop, ouf….

 L’alternance de faux plats continue et je m’autorise quelques portions marchées afin de ne pas me mettre dans le rouge, bien décidé à finir dans de bonnes conditions.

 4 Km avant l’arrivée, je recroise ma moitié qui a dû discuter avec tous les bénévoles de la course !

 Dernière montée dans les chemins, dernière descente dans la boue (merci pour le finish) et je rejoins l’arrivée en 7h00 et des poussières, profitant de l’accueil  pour remercier à nouveau les bénévoles.

 

Conclusion :

 15 jours après la Castillingo et ses 57 Kms, j’arrive à finir frais et en augmentant ma vitesse (environ 7 Km/h de moyenne).

Je constate que le travail qualitatif de cette année porte ses fruits et c’est de bonne augure pour la Réunion. Assurer une progression constante tout en prenant du plaisir est une grande satisfaction.

 Le trail du Bugey est clairement une course à faire si vous êtes ou passez dans la région et si vous avez les faveurs de la météo en bonus.

 Un balisage parfait, des bénévoles souriants et contents d’être là, des ravitos en nombre, bien répartis et bien fournis.

 Si vous rajoutez les rencontres avec les kikous et un organisateur aux petits soins et heureux de faire plaisir, que demander de plus.

 Le grand parcours conviendra à ceux qui veulent faire une bonne ballade au vert mais aussi aux traileurs aguerris qui souhaitent taper dans le dur et travailler les relances.

A bientôt pour le récit du GRR

 Pace e salute

 lolo

Les photos sont là http://picasaweb.google.fr/utmb2007/TrailDuBugey54km#

4 commentaires

Commentaire de lulu posté le 19-09-2008 à 10:07:00

Ma foie, v'là un beau récit.
Merci pour toutes ces photos et à bientôt.....dans l'AIN ou l'autre !!

Commentaire de rapace74 posté le 22-09-2008 à 07:03:00

moi je dis que les plus belles photos ce sont la 3 et 4 ;-))))))))

bravo pour ta course lolo et merci pour ce CR ,je sens que je vais souffrir avec toi a la réunion !!!!!!!
bonne fin de prépa

manu

Commentaire de Lucougar posté le 25-09-2008 à 14:34:00

salut lolo.. la jeunesse t'écrit ;-), simplement pour te dire merci... d'abord pour ces 16km parcourus ensemble dans la bonne humeur, puis pour les encouragements de ta moitié sur le parcours, ensuite pour le débriefing à la fin et enfin pour ce joli récit... ah oui j'oubliais encore un merci pour toutes ces photos!
dans l'espoir de te retrouver au détour d'un chemin bientôt (pourquoi pas le déménagement;-)), bonne fin de prépa pour le GRR, je croiserai les doigts pour toi!

Commentaire de lolo' posté le 25-09-2008 à 18:07:00

Merci à vous pour ces commentaires.

l'année 2009 sera interessante sns aucun doute !

pace e salute


lolo

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran