Récit de la course : La Combassonne 2008, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : La Combassonne

Date : 16/8/2008

Lieu : Les Cernets/Verrières (Suisse)

Affichage : 1170 vues

Distance : 11.6km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

C'était pas prévu!

Depuis longtemps, mon programme des courses à pied est plutôt bien défini. Et pourtant...
Et oui, il faut des imprévus pour donner un peu de piquant à la vie. En milieu de semaine, un collègue de travail me parle d'une course, pas très loin de La Chaux-de-Fonds (Suisse) où je vis. Je n'avais rien de prévu ce samedi, ça remplacera une grosse séance de fractionné! Il y a quand même le Bélier le week-end prochain...Qu'importe!

Me voilà donc parti pour ma première course à l'étranger! Bah quoi, je suis français donc la Suisse, c'est l'étranger! Au menu de ce samedi 16 Août, 11,6km avec un peu plus de 200m de dénivelé, le tout sur des chemins dans les bois et à travers champs!

On se rend la bas avec mon collègue Mathieu et on s'inscrit sur place. J'obtiens le numéro 99 (il faut prononcer nonante-neuf, je rappelle qu'on est en Suisse).

Au départ, un petit peloton d'environ 90 coureurs. En même temps que nous, il y a des coureurs qui font un 4.6km, donc c'est annoncé, la course va partir vite!

Le départ est donné par un décompte au micro et le petit groupe se lance sur un bon rythme! On attaque par une montée légère de plus d'un kilomètre! Moi ça me va! Je dois me situer dans les 15/20 je pense. Puis au bout de 2 kilomètres, il y a la bifurcation des 2 parcours. Je me retrouve alors seul, il y a bien 2 coureurs 150m devant, mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de faire l'effort pour revenir.

Je poursuit alors ma route, assez rapidement, mais tout à travers champs, c'est particulièrement sympa et joli.
Je sens qu'un coureur me revient dessus. Puis il me rattrape et reste derrière. On court ensemble un bon moment et on s'aide alors mutuellement. Mais ensuite il perd un peu de terrain, je ralentis sur quelques foulées pour qu'il revienne mais non, trop tard, je finirai seul.

Je passe devant la photographe en faisant le con, comme d'habitude, ce qui me vaudra plein d'encouragements de la part du petit groupe présent.

Le parcours repasse alors tout à côté du départ et on reprend à nouveau cette longue montée. Des gamins sur le bord du chemin me demande de leur taper dans la main au passage! Évidement! ça me fait plaisir et ça leur fait plaisir! Et ça fait penser à autre chose pendant quelques secondes.

Mais j'ai l'impression d'en baver un peu. J'ai peur de revoir revenir le coureur de derrière qui grignote du terrain petit à petit. Suis-je parti trop vite?
Mais en fait, il ne revient pas si vite que ça, en tout cas pas en montée! On repasse à nouveau devant la photographe qui a le droit à de nouvelles grimaces!

L'arrivée est proche, il reste un peu moins de 2 kilomètres mais...sur le goudron! Et dans la descente, le coureur me rattrape puis me double. Je ne peux pas l'accrocher malgré ses conseils! Tant pis, une petite place de perdu proche de la fin.

Je franchis alors l'arche d'arrivée. Le speaker annonce mon nom et aussi d'où je viens! J'avais mis sur le bulletin l'adresse des mes parents, donc Saint Cassien. Il viendra alors me chercher après pour me demander où ça se situait, heureux que quelqu'un d'aussi loin vienne courir ici!

Pour en revenir au résultat, ça passe en 46m39s, en 11e position sur 85 classés! Finalement pas si mal, car je ne savais pas où je me situerai sur une course aussi courte et rapide.

Maintenant on va refaire un peu de jus pendant quelques jours pour être prêt pour le Bélier!

 

photo-066.jpg

 

 

1 commentaire

Commentaire de Mustang posté le 20-08-2008 à 11:05:00

bravo pour ta perf!! une course sympathique en Suisse!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran