Récit de la course : La Montée de Saint-Nizier - 13.5 km 2008, par coach38

L'auteur : coach38

La course : La Montée de Saint-Nizier - 13.5 km

Date : 15/6/2008

Lieu : Seyssins (Isère)

Affichage : 1238 vues

Distance : 13.5km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Montee de Seyssins/St Nizier

Pour changer, voici un petit CR cote encadrement et spectateur. Cette montee je l'ai couru a plusieurs reprises et j'ai connu les differentes evolutions du parcours. Mais cette annee, ce sera sans moi. Avec les nouvelles evolutions du parcours pour coller au cahier des charges de la FFA et mon entrainement de demi-fondeurs j'ai peur de peter une durite en route. Pourtant les pressions sont fortes, de la part des collegues et du Prez. Mais mon choix est fait, je serais au depart pour distribuer les dossards et les maillots a notre cinquantaine d'athletes engages et ensuite pour les encourager et les photographier.

La journee commencera fort des 7h par plusieurs coup de  du style "au secours je suis en panne de voiture, comment je fais?". A 7H15 je prends enfin la (courte) route pour le Prisme et les Cmi arrivent petit a petit des 7H30. Premiere bonnes nouvelles, ils ne manquent presque personnes. Ca commence a chambrer severe (comme d'hab quoi!) et a se poser des questions "qu'est ce que fou la?", "est ce que je vais arriver jusqu'en haut?". Apres quelques soucis de logistique (vetement et transport des filles a leurs depart) il est deja 9H45 et je file sur St Nizier en . Ca mets un peu plus de temps que prevu, merci au touriste qui monte a 30km/h! Je vais me positionner en haut des marches, la ou je penses, mes encouragements et les photos seront les plus apprecies. Mais avec le retard pris plus tot, je rate mon cadet et la plupart des feminines. Je penses aux coureurs qui auront a grimper le long de ce tremplin avec deja les jambes bien lourdes. Les marches vont etre terribles, moi qui suis frais j'en chie deja, alors eux les pauvres! Je retrouve par hasard la haut la famille Wiart membre du CMI Vinay, c'est sympa, on papotte en attendant les 1° garcons.

Puis quelques minutes plus tard, on voit des petits points, tout en bas, avancer a vive allure (le terrain est presque plat a cette endroit), ce sont les 1°. Encore quelques instants et on voit deboucher en bas des marches Raymond Fontaine suivi de Rancon et Meyssat pas tres loin. Ils passent ces marches en courant, enorme.

 

 Puis le defile commence, j'encourage tout le monde et surtout les gars du coin que je connais. Mais nous guettons l'arrivee du 1° maillots vert fluo. Ils arrivent vers la 50°place, c'est Maurice notre espoir et membre de l'equipe de France de ski de fond. Nous guettons chaque maillots CMI et des que son porteur est identifie, son prenom est crie par l'equipe des supporters. J'avais enmene un sifflet (et oui je suis coach!) pour faire du bruit (a defaut d'une cloche, ce sera pour l'annee prochaine), nous faisons un max de bruit, je prends des . Nous sentons bien que nous ne faisons pas tout ca pour rien, ca donne un regain d'energie a nos petits garset aux autres. C'est que du bonheur de participer a la fete comme ca. Ca fait du bien de temps en temps d'etre de l'autre cote de la barriere. Apres presque 1 heure de defile et le passge de notre doyen DEDE (72ans, il est trop fort).

Je n'ai presque plus de voix et mes oreilles sifflent (ca va durer quelques jours, mais comment font les arbitres de foot?).

Ensuite je pars recuperer ma voiture pour descendre sur Seyssins et retrouver  mes vaillants athletes autour d'un plat typique de chez nous, le sud Gresivaudan, des ravioles. Encore quelques coup de telephone pour des soucis de logistique, mais tout rentre dans l'ordre.

Cote podium, Christine est classee 2° V2 et Dede 2° V4. A noter la belle 5° place de Maurice en Espoir et des filles par equipe. Mais ce n'est pas le plus important pour nous, la convivialite et l'amitie passe avant tout (meme si certain non pas fini de profiter de leurs bonnes perfs pour chambrer les autres moins competitifs ce dimanche, les prochains entrainements seront animes).

Enfin retour a la maison pour ranger le materiel et diffuser la petite centaine de photo prise dans la matinee.

Je me suis regale, je pense plus que si j'avais couru (enfin essaye vu le parcours).

 Toutes les photos:

http://picasaweb.google.fr/CMITullinsVinay/ChampionnatDeFranceDeMontagneSeyssinsStNizier

5 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 17-06-2008 à 18:52:00

merci pour ce superbe reportage! Merci pour les photos magnifiques dans l'effort... Bravo à tes athlètes!
Bonne continuation
bises
agnès

Commentaire de Génep posté le 17-06-2008 à 20:37:00

Vous étiez au top là haut et vous nous avez aider à se surpasser.

A charge de revanche !

Commentaire de brague spirit posté le 17-06-2008 à 21:35:00

Merçi coach por ce CR et cette galerie photos qui me permet de revivre la course.

Commentaire de pedro38 posté le 17-06-2008 à 21:49:00

sympa ton récit, Coach! Super les photos et les encouragements bienvenus au tremplin!
Mais faut pas que tu prennes l'habitude! Je reste persuadé que c'était une course pour toi!
Et moi, du coup, j'étais démotivé!
Bon, je regarde France-Italie: la bérézina!!!
A demain, j'espère.
Pedro38

Commentaire de Coach Cyril posté le 22-06-2008 à 14:40:00

Bien ton récit !!!

je devais etre juste en dessous de toi !! baliseur au début de la descente qui rejoint la piste forestiere !!

++

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran