Récit de la course : Les Foulées de Villeurbanne - 10 km 2008, par pedro38

L'auteur : pedro38

La course : Les Foulées de Villeurbanne - 10 km

Date : 16/3/2008

Lieu : Villeurbanne (Rhône)

Affichage : 1760 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

les foulées de Villeurbanne 2008

Dimanche 16 mars 2008, 10 kms à Villeurbanne, ce rdv était noté depuis plusieurs mois sur mon agenda. L'année dernière, en pleine préparation du MDP, j'avais pulvérisé mon record personnel en 35'41" ici-même. Cette année je fais profil plus modeste, surtout depuis mon semi des Pyramides quelque peu loupé il y a 15 jours. En plus, par chance (...), depuis hier soir, j'ai une douleur à l'omoplate, suite à un mouvement, et qui me gène pour dormir.

Depuis cette semaine, ce 10 kms aura de plus un intérêt tout relatif à mon goût. Comme beaucoup de kikoureurs en France ce week-end, mes pensées iront vers Moicélolo en courant avec mon buff kikourou façon "pirate" sur la tête, comme elle m'avait montré sur la plage de Cassis, un beau week-end d'octobre (cf vidéo de L'Dingo).

Départ 7h de Tullins avec une délégation de 12 cmistes, dont nos amis de la section vinoise, avec lesquels cela chambre pas mal, en toute amitié. Arrivée vers 8h15 à Villeurbanne. Retrait des dossards quelque peu embouteillé... Nous allons nous échauffer sur un stade en synthétique jouxtant le départ, où je retrouve Boucif, local de l'étape, avec qui j'ai suivi la formation d'entraîneur FFA. Nous rencontrons également Thunder avec lequel nous échangeons quelques mots.

Après avoir déposé quelques affaires aux voitures, vu une température plutôt clémente, nous nous dirigeons vers la ligne de départ. Après une mauvaise tactique, nous nous retrouvons repoussés de la ligne de départ par des coureurs sortis de je ne sais où, qui arrivent en masse par devant. Pas glop! Nous sommes serrés comme des sardines lorsque retentit le coup de feu. Belle cohue. Je n'arrive pas à me faire violence pour m'extirper comme à mon habitude. Je tempère. Lorsque l'horizon s'éclaircit, je commence à doubler certains de mes collègues cmistes, puis Thunder. Les jambes ne sont pas terribles mais je n'ai pas l'impression de traîner.

J'ai la flemme de calculer mes temps, on verra bien! Au 3ème, quelqu'un annonce 11' tout rond. Ce n'est pas aujourd'hui que je ferai des exploits. 5ème km en 18'30"

Juste après le 5ème, je rattrape et double Ludo, en petite forme par rapport à son niveau. C'est toujours ça de pris aux Vinois!

Je vois Lilian 100m devant mais je n'arrive pas à le remonter. Finalement il flanche 2 kms avant la fin et je le double à 1 km de l'arrivée. Je termine à bon rythme. je dois même doubler quelqu'un sur le sprint final et j'échoue en 37'08", juste derrière la première féminine. 150 ème au scratch, pas terrible. Mes pensées se tournent vers Lolo et je lui dédie mes efforts. J'aimerais me recueillir un moment mais les copains arrivent au fur et à mesure et l'on se raconte nos courses.

Certains ont battus leur record personnel: Genep, Patrice et Manu. Isabelle finira 1ère V1, super. Malgré tout, les résultats ne correspondent pas forcément aux attentes pour la plupart. Je suis un peu déçu pour Lilian. Dans le cadre de ma formation d'entraîneur, je lui ai fait un programme d'entraînement, le premier que je fais vraiment, spécifiquement pour ce 10 kms. On espérait qu'il atteigne les 36'. Il a suivi le plan à la lettre. Cela marchait super, mais voilà, aujourd'hui, il fait 37'15", à 30" de son record. Il marque quand même sa 2ème perf' classante. Coach, voici 5 points de plus dans l'escarcelle! Patrice, qui a suivi le plan préparé pour Lilian, lui, améliore son record de 20".

Comme d'hab, j'ai passé un super moment avec mes pôtes de CMI. Cela change les idées. Vraiment, même si on n'a pas encore de champions (ça arrive!), on a une chose formidable, notre amitié. Nous avons accueilli des nouveaux coureurs cette année, beaucoup de Kikourou, de Vinay, souvent qui nous tirent vers le haut... et l'ambiance, loin de se dégrader, s'est encore bonifiée! En plus El Présidente nous trouve en plus de nouvelles compagnes d'entraînement qui ne manqueront pas de fidéliser les plus dilettantes aux séances du mercredi, n'est-ce pas, Tang?

Maintenant, je dois décupler les efforts pour le marathon d4annecy dans un petit mois.

Il manquera un commentaire à mon récit. Bisous là où tu es.

Pedro38

4 commentaires

Commentaire de LtBlueb posté le 16-03-2008 à 23:34:00

nous avons fais connaissance dans de bien tristes circonstances ce samedi
bravo pour ta course , pédro, et merci pour cet hommage

Commentaire de béné38 posté le 16-03-2008 à 23:42:00

Pierre, jaurai bien aimé te faire un coucou ce samedi, mais ce sera pour une autre fois. Bravo.

Commentaire de Génep posté le 17-03-2008 à 20:14:00

Beau CR Pedro, tout en retenue...
Bel hommage.
Pour la perf, t'as quand même bien assuré avec ton semi dans les jambes.

Commentaire de Davidou le minou posté le 17-03-2008 à 23:34:00

Salut Pierre,

pfff, c fou comme tu es rapide !! Vraiment bravo, car même si c'est pas ton meilleur temps, celui-ci n'est pas loin derrière et reste excellent. Quant à ton padawan, ça va venir. si ça se trouve, avec ton plan, son objectif il l'avait, mais une compet, c'est différent.

A bientôt et bonne chance pour le marathon d'Annecy.

David.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran