Récit de la course : Marathon de Toulouse 2007, par CLOVIS

L'auteur : CLOVIS

La course : Marathon de Toulouse

Date : 28/10/2007

Lieu : Toulouse (Haute-Garonne)

Affichage : 1256 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Bon, voilà je m'y mets... A force de lire vos commentaires,

je me suis dit que je pouvais (devais ?) aussi contribuer à la vie de kikourou...

Je vais donc vous parler du premier marathon de TOULOUSE et  de ma ... course.

Pour moi pas de problème d'hébergement, je n'habite qu'à 40 km de Toulouse. A 7 heures je passe retrouver fred à st foy. On arrive a sesquiere et  là le   b... bouchon, vite un itinéraire bis et on arrive tranquille pour prendre la navette direction blagnac et ... là... LE SYMBOLE, L'A380.

_"Comment ça peut voler ça ?" 

_"tu cours bien toi..."

Sur place nous retrouvons jean-pierre l'entraineur de nos enfants (pépiniere de rugby) il s'apprête lui aussi à prendre le dépard de son premier marathon pour une arrivée aux environs de 4 h, on décide de faire un (bon) bout de chemin ensemble. Fred lui le courrera sur la base de 3h20 .

Très vite c'est le départ, en effet l'organisation avait tout prévu sur place pour patienter dans la joie et la bonne humeur.

_"Mais y sont où???? z'avez pas vu des ballons vert par là ?"

Les premiers kms s'égrennent, on cour bien sur la base de 4h, dommage pour les ballons.

1 puis 3 puis 5 puis 10kms, on devise tout en gardant le rythme, et j'y vais de mes conseils (j'en suis tout de même à mon troisième marathon).Jean-pierre lui est concentré et m'écoute d'une oreille discrète et polie. Le parcours est sympa on retrouve Balma, et de ravitos en ravitos on arrive à la cité de l'espace sous les encouragements des spectateurs venus nombreux  nous encourager. (Je parle évidement des 4000 participants).On a reconnu au passage le nouveau sélectionneur de la future équipe championne du monde 2011.

_"allez Milou on y croit".

Aie! ca commence à tirer, le mur déjà ? 21km à peine, les quelques montées font mal aux pattes, mais ça va encore ...

On arrive au ravito ...AZF. Une pensée pour Christophe... 

C'est de plus en plus dur, mais le public toujours nombreux continue de nous encourager. Jean-pierre  semble plus frais que moi,de plus une vielle blessure semble s'être réveiller à mon bon souvenir. Jean-pierre m'attend encore ...Mais devant mon insistance (il est têtu le Jean-Pierre) il continue sa course...

_"salut camarade on se reverra à l'arrivé et merci!"

Et c'est là que tout commence....

Jacques Fouroux a dit un jour : "le rugby c'est du combat, du combat et encore du combat", pour moi la fin de ce marathon a été un peu (beaucoup) cela. Un combat pour finir. Mes 2 premiers marathons s'étaient globalement bien passés, dur mais pas à ce point là. Je n'avais jamais remarqué vraiment la souffrance de mes collègues coureurs mais au fond du peleton on s'en rend bien compte d'autand plus que l'on n'est dans la même détresse physique et ...aussi moral.

Tout à une fin, même les chemins de croix, voilà l'arrivée, la piste est un vrai régal sous mes chaussures, je passe la ligne...

4 h 34....Whaou...enfin c'est fini et de 3.

Je retrouve mes 2 compères radieux et le sourrire me revient

_"hé oui le marathon n'est pas une science exacte"

_"ca se saurait"

Pour conclure un superbe marathon et une super organisation, c'est vraiment réussi.

ET il faut aussi que je vous parle des couleurs sous laquelles j'ai courru, ce sont celles de :

L'ASSOCIATION LAURETTE FUGAIN, tous des bénévoles au service d'une noble cause (le don de plaquette). Ils étaient partout tout le long du parcours et ils m' ont été d'un grand secour .

Donc ça y est, c'est fait, et rendez-vous à ALBI, y a un marathon je crois au mois d'avril... 

 PS: Donnez...

 

 

 

 

2 commentaires

Commentaire de l'ourson posté le 02-11-2007 à 23:54:00

Bravo ClOVIS ! Content de te lire... j'ai bien vu les Tee Shirt pour Laurette Fugain et des gars qui avaient améné une banderolle au départ.. Encore bravo pour_le_geste (et aussi pour ta course..)
L'Ourson_toujours_ému_pour_ces_causes_là..

Commentaire de Pasqui posté le 03-11-2007 à 22:29:00

Bravo pour ta course et ce récit plein d'humour!
J'ai croisé aussi cette association tout au long de la course.
On voit que tu as plus souffert que tes deux premiers marathons, mais comme tu dis "et de 3!" et ça, c'est ce qui nous rend les plus heureux, franchir cette ligne d'arrivée!
En fait, si tu n'as pas vu les ballons au départ, c'est parce qu'ils étaient tous positionnés devant la ligne de départ, avec les élites. Je trouve ça particulièrement débile car même si ces derniers courent au rythme demandé, ils ont pour la plupart 1 à 2 minutes d'avance sur les coureurs qui veulent les suivre, car derrière ça piétine lors du départ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran