Récit de la course : Grand Raid du Cro-Magnon 2004, par LTDB

L'auteur : LTDB

La course : Grand Raid du Cro-Magnon

Date : 5/6/2004

Lieu : Cap D'Ail (Alpes-Maritimes)

Affichage : 2310 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La terrible désillusion...

J'étais physiquement prêt...
J'étais mentalement gonflé à bloc...
J'étais paré question stratégie de course...
J'étais serain, pas stressé, heureux...

...il était 6h02 du matin, à Limone, et le départ du 4è Grand Raid de Cromagnon venait d'être donné.

200m après le départ première petite butte... et là pas de jus, les cannes creuses, dégoulinant de sueur.

Dès que le sentier était plat ou en descente j'arrivais à courir sans le moindre problème.

Dès que le pourcentage commençait à être sérieux j'étais scotché, les jambes en coton.

Je vais pas vous faire le decriptif des 50 km de montagne mais ce fut une bavante terrible et j'y ai laissé la totalité de mon capital mental.

Aussi arrivé au ravito du 50è km j'ai décidé de stopper, pas envie de me faire mal pour terminer (?)... et dans quel état ?

Ce matin, en quittant Cap d'Ail avec mon gros sac sur le dos direction la gare de Monaco j'avais pas mal aux quilles, et les nombreux escaliers gravis 4 à 4 et en courant (toujours avec le sac sur le dos) m'ont fait que plus amèrement regretter l'inexplicable "blanc" (j'ai une petite idée tout de même) de la veille.

Bref je suis méga frustré, j'en ai pleuré comme un gamin (surtout pour La Lampe Magique)... mais je vais pas me miner le moral pour autant. La vie continue, il y aura d'autres superbes courses. Mais avant il se profile à l'horizon 3 mois d'été ponctués de nombreux bivouacs en montagne avec mon épouse. Et ce sera là mon meilleur remède.

Pardon à Philippe et Maxime pour avoir abandonné "Les UFO du Sud-Est"...
Pardon à tous ceux que j'ai pas pu saluer à mon départ de Cap d'Ail ce matin...
Pardon à tous ceux et celles que j'ai déçu par mon cuisant échec...
Pardon à Fred de La Lampe Magique pour avoir failli...

Merci du fond du coeur à ceux et celles qui ont eu un petit mot de réconfort à mon égard lorsque j'étais moralement au plus mal.

Je vous livre, brutes, mes impressions concernant ce WE qui restera longtemps gravé dans ma mémoire, un peu comme une quête inachevée. Comme un verre d'eau se transformant tout à coup en inaccessible Graal.

Ne m'en veuillez pas si je réponds pas à vos éventuelles réactions mais j'ai besoin de me recroqueviller sur moi-même, entouré des 3 femmes de ma vie, pour recouvrer un peu de mon entrain, de ma joie de vivre.

Amitiés à tou(te)s et... la vie continue.

LTDB_ki_rebondira,_soyez_en_sûr(e)s

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran