Récit de la course : L'Hivernatrail 2006, par climber

L'auteur : climber

La course : L'Hivernatrail

Date : 10/12/2006

Lieu : St Come Et Maruejols (Gard)

Affichage : 1590 vues

Distance : 35km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Un jour on se lève, et on a envie d'aller siffler là haut sur la colline et d'y cueillir un petit bouquet d'églantines, et bien ce jour est arrivé.

Par 3°C et un ciel bleu limpide, le petit village de St Côme et Maruejols, à l'ouest de Nîmes, acceuille 500 coureurs dont 60% en équipe de 2, le reste en solo, moi je fais la course solo de 35k et 900mD+.

On retire le dossard sans embouteillage, un beau filet garni d'une bouteille et d'un bonnet rouge de père noël, manquait juste le foie gras. Place de la fontaine, on croise très peu d'optimistes en short, car le collant est de rigueur, avec bien sur le sac à dos, car 1 seul ravito à mi parcours. une ch'ti photo souvenir et on se place sous le soleil.

Dernières recommandations du Boss de course, qui dit un truc que j'apprecie beaucoup "il faut respecter la nature, donc gardez vos dechets"', qu'on se le dise.

Coup de pétard et la foule s'élance sur le bitume, précédée par des gardians et leurs chevaux qui nous laissent de sacrées mines antipersonnels au sol. Après 1k, on enquille les chemins qu'on ne quittera plus jusqu'a la fin (c'est une vraie course nature). Après la 1ère côte, vu sur le Ventoux enneigé, 500m plus loin, vue sur le pic st loup et l'aigoual enneigé, ah on est bien.

Je fais la course avec mon pote christophe, au rythme plus elevé que le mien, on se quitte à 1h, je ne le reverrai qu'à l'arrivée, c'est dejà ça, c'est lui qui a la clé de la voiture. La 1ere moitié est bien roulante, beaucoup de drailles larges, ça monte et descend en permanence, c'est d'ailleurs la caractéristique majeure de l'hivernatrail. J'arrive au ravito en 1h31, bonne ambiance, ça fait du bien de voir du monde car de longs passages en sous bois se succèdent, et je suis seul. Ce trail est fait pour les petites tailles, car je ne compte pas les branches que je me suis prises dans la figure. A un moment je vois de superbes giroles, mais bon, pas le temps de les ramasser, la haine, la fricassée attendra.

Après le ravito, on sent les forces vives des nouveaux relayeurs qui nous talonnent, c'est d'ailleurs assez démoralisant, et c'est le seul bémol que j'apporterai, car je n'arrête pas de me faire doubler, et parfois sans remerciements pour m'être écarté, car le sentier est le plus souvent monotrace, et très caillouteux.

Le balisage (merci maufy) et l'organisation sont top niveau, pour une première édition, on sent que ce sont des traileurs qui ont organisé tout ça, aucun détai n'est écarté, et au final on se sent comme chez soi, à la seule différence que chez soi on a pas les jambes explosées. merci donc à vous.

La 2nde partie (19k) est moins jolie à mon goût, car on est souvent dans des combes, des torrents à sec, et la vue est réduite...à zéro. Malheureusement je n'aurai trouvé quelqu'un courant au même rythme que moi, que vers le 32ème k (du moins selon mon estimation, car il manque à mon avis un panneau indiquantle 30eme k (ce n'est pas grand chose a rajouter pour 2007, hein Maufy?). C'est d'ailleurs à ce moment là que je m'affale dans la boue, la fatigue aidant, les pieds trainent et titillent les souches, bimbamboum, en plein dans la gadoue, je me relève pas blessé, mais tout sale- Merci au dossard 197 (Mr Carpentier) pour s'etre inquieté de ma santé (s'il se reconnait j'ai une belle photo de lui pour lui).

On traverse des parcelles de vigne, encore sous la rosée et avec les rayons dardant, c'est beau...Ca virevolte entre les buis, chênes verts, beaucoup de relance sur cette 2eme partie, puis une grosse côte dans un torrent qui casse les pattes, je marche.

Sur la fin, je sais que mes genoux sont explosés (manque de km en entrainement), mais je me donne à fond et double des relayeurs, en arrivant dans le village des crampes se font sentir, pas grave c'est terminé.

Je finis en 3h19 en position 69/266 en solo et 109/353 au général, la mission accomplie: s'eclater, se surpasser et profiter. J'ai envie de revenir sur cette course de fin de saison qui est une belle réussite.

Enfin, en ce 10 decembre, l'hivernatrail devrait prendre le nom automnatrail, mais on ne vous en veut pas, Messieurs les organisateurs, car ça sonne beaucoup moins bien.

Voilà mon repos mérité qui s'annonce, ici se cloturent mes récits de 2006, à très bientôt.

Climber

Les resultats au format excel ici http://www.nimes-trail-attitude.com/

Les deux potes au départ (je suis le frileux)


Le Ventoux au loin, on le voit pas trop mais croyez moi


Le Pic St loup et l'aigoual




Voila pourquoi on courre


Un petit village qui a du cachet

8 commentaires

Commentaire de peky posté le 11-12-2006 à 12:07:00

bonjour,

bravo pour ta course.
Bonne gestion pour la 2ème partie que j'ai mal négociée.
Tu fais les photos pendant la course?

A+

Commentaire de climber posté le 11-12-2006 à 13:09:00

merci. oui sur les longues courses (cf Merrel Sky Race), j'emporte mon digital, pas plus lourd que deux gels ;-)
Climber

Commentaire de bigout66 posté le 11-12-2006 à 15:15:00

Salut climber et merci pour ce cr aggrémenté de bien belles photos. J'avais décidé de melancer sur les trails en 2007 et ton récit m'a convaincu.
Bravo pour ta course et ta superbe cascade dans la boue :) (il manque que la photo) et à une prochaine sur une course en 2007.
@+ ;)

Commentaire de agnès78 posté le 11-12-2006 à 17:48:00

Merci pour ton cr et pour ces belles photos... qui me ramènent tout droit dans mon sud.... Le Pic Saint Loup, le Mont Aigoual et le Mont Ventoux... que d'endroits merveilleux...

Bravo pour la course et aussi le plongeon dans la boue... Bonne saison de trails 2007
bises
agnès

Commentaire de Kiki14 posté le 11-12-2006 à 19:04:00

oui merci pour ton récit pour les photos et pour le bimbamboum moi aussi dés que j'entend le mont aigoual et le pic st loup je rêve....

Commentaire de McFly posté le 11-12-2006 à 20:39:00

J'ai vrai que c'était sympa la recommandation sur les déchets, en plus, perso, j'en ai pas vu !

Commentaire de zakkarri posté le 11-12-2006 à 21:17:00

Salut climber ! Ca va apparemment ton appareil photo n'a pas trop souffert de sa chute dans la gadoue... les photos sont réussis, et on reconnait bien la belle plaine de la Vaunage! Bravo pour ta course, je connais pratiquement tous les coins et recoins de ces guarrigues que j'ai fais en vtt ou en me baladant vu que c'est ma région d'enfance et Clarensac en particulier. Et j'imagine la difficulté d'enchainer toutes ces difficultés pendant 35 kms, impressionnant bravo !

Commentaire de Carpentier posté le 12-12-2006 à 09:42:00

Ben oui je me reconnais comme étant le Carpentier que tu as pris en photo.
Désolé de ne pas avoir pu discuter plus logntemps à l'arrivée, mais j'étais très moyen (hypoglycémie...)La course de trop probablement, après les 20k de Mpl, Les templiers et l'Ancilevienne sans oubliers les virades de l'espoir, le semi de Teyran...
Mais je ne regrette absolument pas tant le parcours et l'organisation étaient sympa.
Vrai que la 2ième partie était quand même un peu sombre, et attention en cas de pluie (ça doit être super dangereous)...

Ben

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran