Récit de la course : 20 km de Montpellier 2006, par bigout66

L'auteur : bigout66

La course : 20 km de Montpellier

Date : 26/11/2006

Lieu : Montpellier (Hérault)

Affichage : 1373 vues

Distance : 20km

Objectif : Se défoncer

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Course à la kéniane les perfs en moins

Ce matin réveil difficile à 5h45 puis direction Leucate où je rejoins 7 membres de mon club. Direction Montpellier pour ces 20 km test qui vont me permettre de savoir où j'en suis avant la trève hivernal(objectif 1h26').
Arrivée place de la Comédie et petit moment de nostalgie : c'est la ville où j'ai passé 22 ans de ma vie avant de m'en aller un peu + au sudchez les "catalans".
Bref, inscriptions, échauffement tout en surveillant si je ne vois pas les kikoureurs qui avaient annoncés leur venue, en particulier Zakkarri avec qui j'avais eu qques contacts auparavant. Personne et direction la ligne de départ. Je me cale avec 2 potes que je n'ai pas l'intention de suivre car hélas "nous n'avons pas les même valeurs!!!".
Le départ est donné et c'est parti pour 20 km de bonheur?...
J'essaye de partir prudemment et attend le 1er km pour me situer un peu.
Mais à 4'30", je comprends que je ne le verrais plus et décide de garder
le rythme adopté en me fiant à mes sensations.
Premier ravitaillement et passage au 5ème km en 21'30 donc pile dans les temps. Mais tout juste le 5èmè passé, 2 points de côté viennent me tenir compagnie et m'obligent à lever le pied. J'espère que çà ne durera pas trop longtemps parce que là je cours vraiment au ralenti. Le calvaire dure jusqu'au 8ème km environ et au passage une cinquantaine de coureurs m'ont passé. J'ai les nerfs, pas de sensations, le moral dans les chaussettes et l'idée d'arrêter me trotte dans le tête.
Heureusement mes 2"amis" disparaissent aussi soudainement qu'ils étaient arrivés. il me reste d'après mes estimations environ 2 km pour refaire le retard et passer aux 10 km en 43'. Le moral revenu, je décide de me bouger les fesses et de metttre un bon coup d'accélérateur. Tout se passe bien mais j'ai toujours peur que mes points de côtés reviennent.
Passage au 10 km en 46'45 :), ça va, un peu de retard mais vu mon rythme entre le 5 et le 8ème km, je suis très content.Je garde la même
allure et reprends de nombreux coureurs qui m'avaient passés. Vers le 13ème, je rattrappe même un gars qui avait fait les 5 premiers kilos avec moi :D. Cette remontée me met du baume au coeur et j'accélère encore un peu le pas.
Passage au 15en 1h04' environ,ça va...Le passage dans l'école militaire me permet d'apercevoir mes 2 potesqui ont environ 1'30 d'avance. Ca me motive et ça fait du bien car je commence à ressentir la fatique et un semblant de début de crampe derriere la cuisse. J'appercois un peu derrière Zakkarri Que j'appelle mais il ne m'entend pas(ou alors c'est pas lui). Je contôle régulièrement et constate qu'il gagne du terrain. A ce moment je me dis qu-il va me rattrapper et me passer. J'essaye de garder tjs la même vitessemalgré le pont meurtrier(court mis belle côte qui à ce stade de la course fait mal aux pattes, surtout que ce n'est pas la première du parcours).
Passage au 18 en 1h18',allez plus que 2 km à tenir. Je sres les dents et accélère encore.
A 500 m de la fin j'appercois un de mes potes à 50 m. Je gagne du terrain et le passe à 50 m de l'arrivée que j'attaque au sprint(pour changer)histoire de gagner qques secondes et qques places (3). Je le motive pour qu'il me suive mais il a explosé et ne peut plus accélérer.
Je boucle ces 20 km en 1h25'11" donc mieux que mon objectif.
Au final je suis satisfait de mon temps sur un parcours assez difficile avec de nombreuses relances et des côtes qui laissent des traces.
Une fois arrivé, j'attend un peu histoire de voir si le coureur que j'ai vu est bien Zakkarri. C'était bien liui, mais trop concentré sur sa course il ne m'a pas entendu. On partage vite fait les impressions sur la course et je le quitte en pleine discussion avec un de ses potes qui vient d'arriver.
Je n'ai pas vu d'autres kikoureurs mais les photos ne permettent pas de voir à quoi ils ressemblent. Tant pis, peut être une autre fois...
Cette course cloture donc ma saison, à présent un peu de repos et entrainement pour le marathon de Barcelone.

6 commentaires

Commentaire de climber posté le 28-11-2006 à 16:40:00

voila donc 1 kikoureur heureux. Bravo.

Commentaire de pierrot34 posté le 28-11-2006 à 18:51:00

C'est bien beau de vouloir se retrouver mais sans signe de reconnaissance, c'est aléatoire dans de tels pelotons.Et même avec les photos sur le net (quand il y en a!) ce n'est pas évident.Faudrait trouver un truc, sinon nous continuerons à discuter...de loin !

Commentaire de zakkarri posté le 28-11-2006 à 18:56:00

Quel plaisir de lire le récit de ta course ! et c'est vrai que comme toi j'étais concentré sur ma course! voilà pourquoi je ne t'ai pas entendu...
Bravo ton objectif est atteind !!!
A bientôt ! zak.

Commentaire de toch posté le 28-11-2006 à 19:33:00

Barvo pour cette course et petite question à 100 balles: comment as-tu fait pour t'inscrire au marathon de Barcelone?

Commentaire de agnès78 posté le 29-11-2006 à 07:00:00

Merci pour ton récit et bravo pour le chrono sur un parcours pas facile du tout
bises
agnès

Commentaire de Kiki14 posté le 15-01-2007 à 19:12:00

Bravo bigou66

pour ta course on la cours presque avec toi en la lisant ...c'est super

merci

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran