Récit de la course : Les Foulées Piscenoises 2006, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : Les Foulées Piscenoises

Date : 19/11/2006

Lieu : Pezenas (Hérault)

Affichage : 1115 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pour les petits pâtés

Je m’étais engagé par e-mail pour cette course de Pézenas, un 10 km, légèrement vallonné. C’était bien parti avec une glycémie de 1,01 au réveil le matin. Les 6 unités d’insuline rapide comme d’habitude, un petit déjeuner tout à fait normal et simple (pain miel, thé), le VTT de ma femme dans la voiture pour qu’elle fasse un peu de sport en essayant de me suivre et nous voilà sur une route ensoleillée, partis vers les « hauteurs » rouges des vignes de Montagnac pour rejoindre Pézenas.
Sur le parking, deux copains du club de Maguelone Jogging sont déjà là. C’est que le challenge Midi Libre les motive et ils n’en ratent pas une. Aux inscriptions, je n’ai pas été enregistré. Samedi ? Ah mais c’était trop tard ! Belle occasion pour récupérer un euro de plus avec l’inscription du jour…
Jean-Marie Garcia, le gentil président de Gignac est là, qui revient du marathon de New-York, enchanté qu’il est de l’expérience de sa vie, de ses 3h40 et des visions récoltées sur le parcours.
Philippe de Photo 34 parle aussi boulot et des petites courses, avec enfants, qu’il préfère aux « gros événements » comme les 20km de Montpellier qui ne lui facilitent pas la tâche.
Echauffement. Un salut à l’ami Vincent Diaz, toujours aussi vigilant au micro, qui répond par un salut à « Pierrot 34 » et un petit coup de pub à Internet. Mais il faudrait préciser un jour « kikourou.net » ou « passioncourseapied.com » pour ceux que ça intéresserait…… !
Je remarque la présence de deux Anglais. Deux frères, apparemment. Normal. Ils sont de plus en plus nombreux dans la région. Ma femme apparaît avec son vélo. Ca devrait aller. A Lavérune elle a fait 14km, avec chemins, en me suivant.
Le départ est donné à 10h. Passage en ville. Légère montée déjà puis longues lignes droites sur route en sortant de Pézenas. J’accroche le bon wagon d’une jeune femme que je vais suivre allègrement, trop même pendant 4 km. Et puis je la laisserai partir, au train. Le manque d’entraînement est toujours là et je ne tiens pas le bon rythme du départ.
Arrive la mi-parcours au village de Tourbes( jumelé avec un village de Roumanie. Intéressant pour le couple franco-roumain que nous formons, ma femme et moi….). Ravitaillement. Un verre d’eau, en marchant. Je viens de passer ma femme qui se plaint du « rythme élevé »…..pour elle ! Je ne la reverrai qu’à l’arrivée.
En effet, une bonne petite montée est là à la sortie du village, avant la descente sur Pézenas et ce sera « l’épreuve », pour ma femme ! Longues lignes droites encore avec l’entrée en ville où un « cheveux blancs » lance au passage après s’être retourné « Ah, même en V4, il faut se bagarrer ! ».
Ca bouchonne sur la ligne. On attend. Je vois un collègue journaliste- photographe de Midi Libre. On engage la conversation. Il me prend en photo. Ma femme arrive, sidérée par la « vitesse » ! Que dire alors d’un 47mn, mon temps normal, quoi, pour ce 10km, somme toutes satisfaisant, vu le manque total d’entraînement dans la semaine. ! Je serai 154è sur 254 et 8è V3. Je ferai pire dans quelques années….
Nous décidons, vu le beau temps, de rester manger « dehors » et optons pour des sandwichs fermiers achetés en ville et bien sûr les petits pâtés de Pézenas, mi-entrée, mi-dessert, parfumés d’exotisme, achetés après un tour en ville, congestionnée de voitures. 1,18g de glycémie. Impeccable ! 12 unités de « Mixtard » avant le repas Nous fuyons la ville, finalement, pour une aire de pique-nique à la sortie de Montagnac. Puis ce sera le café à Bouzigues, au bord de l’étang de Thau, où les restaurants- dégustation de coquillages font le plein.
Et il faut rentrer car le travail pour le journal n’attend pas. Frontignan affronte Nébian au rugby pour la première place du classement. A ne pas rater !

3 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 20-11-2006 à 12:56:00

Merci et bravo Pierrot pour ce récit et le chrono... en plus d'après mes souvenir, le parcours est loin d'être plat! Un petit bonjour à Jean-Marie également, organisateur d'une gentillesse extrème...
Bises
Agnès

Commentaire de zakkarri posté le 20-11-2006 à 18:19:00

slt pierrot34 ! on s'est certainement croisé! Trés beau récit qui m'a fait un peu revivre ce dimanche matin de course et bon chrono quand même avec si peu d'entrainement qui plus est... zak.

Commentaire de bigout66 posté le 22-11-2006 à 13:26:00

Salut Pierrot et bravo pour ton chrono, j'aimerai pouvoir faire aussi bien quand quelques printemps de plus seront passés sur mes épaules.Je te saluerai peut etre dimanche pour les 20 km de Montpellier où j'espere tu te fera autant plaisir que sur cette course.A bientot sur une course...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran