Récit de la course : Le Grand Raid des Pyrénées 2018, par st ar

L'auteur : st ar

La course : Le Grand Raid des Pyrénées

Date : 24/8/2018

Lieu : Vielle Aure (Hautes-Pyrénées)

Affichage : 692 vues

Distance : 160km

Matos : Wings Pro2
Veste Bonati
Sac Olmo

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon GRP160 bouclé !

Mon GRP160 bouclé !

 

 Boisson d'avant course

 

 

 Avec SebKikourou

 

 

 Le Briefing

 

Après l’UT4M en 2016, l’UTMB en 2017, il était « logique » que je découvre à son tour le GRP.

C’était aussi pour moi, à cette occasion, une première dans les Pyrénées. 

Contrairement à l’UTMB le départ ici est donné le vendredi matin à 5h. Ce qui nous permet de passer deux journées et peut être qu’une seule nuit selon le chrono réalisé.

 

 

 

 

 

 

 

Avec un objectif en -40h, je prévois donc mon arrivée le samedi à 21h00 max !


Ce que l’on retient ici c’est le nombre impressionnant de cailloux, de rochers sur l’ensemble du parcours. Le parc de Néouvielle ne pardonne pas, il n’y a pas de droit à l’erreur je reste donc vigilant sur chaque pose de pied

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme à mon habitude je pars prudemment sur cette distance pour me préserver.

Le début du parcours n’est pas très pentu. Je n’allume même pas ma frontale, les sentiers sont bien assez éclairés par tous les autres trailers.

J’atteints le premier ravito en 2h42 (CP1 Merlans). Le jour s’est levé. Du jambon, des TUCS  et je repars. Tout va bien !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prochain ravito dans 16km. Ce sera la Mongie.

Les lacs d’altitude décorent les montagnes, les paysages sont magnifiques. Le parc de Néouvielle est vraiment exigeant et les sentiers très technique demandent la plus grande attention.

 

 

 

 

 

 

 

 

Passage au pas de la Crabe, pour ensuite arriver au CP2-La Mongie je suis 270è (km32) en 6h40 de course.

Je commence à être un peu à la peine. Je n’ai plus de jus. L’ascension vers le pic du Midi est un vrai chemin de croix. J’ai l’impression de ne pas avancer. Je n’y arrive pas. Les coureurs qui redescendent du Pic m’encouragent. Ils encouragent tous ceux qui montent. C’est ça l’esprit trail, c’est vraiment appréciable.

 

 

 

 

 

 

 

Je passe une première journée assez compliquée, je n’ai pas d’énergie malgré une bonne alimentation à chaque ravito. Je cours en dedans mais plus par contrainte que par pure gestion de course en réalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes jambes reviennent bien en début de soirée seulement. J’en profite pour courir un peu plus que dans la journée. Je garde cette dynamique tant que c’est possible.

 

Peu avant d’arriver à Pierrefitte (première base vie) je rencontre Alain94 (un kikou) qui m’informe sa volonté de stopper là. Il n’a plus l’envie. La motivation n’est plus assez grande pour continuer. Déçu pour lui.

 

 

 

 

 

Arrivée à Pierrefitte en 16h30 de course, je suis 233è (km74).

Je tente de dormir 20’, je m’allonge mais impossible de trouver le sommeil, trop d’excitation je ne parviens pas à me détendre. Je mange une assiette de pâtes et je repars, après une pause d’une heure au totale.

Juste avant de sortir, j’échange quelques mots avec Alain. Il me motive une dernière fois et me souhaite bonne chance. Je me lance dans la nuit.

 

 

 

 

 

Sur l’ascension qui mène au CP7, je dépasse plusieurs coureurs, certains dorment sur le bas-côté des sentiers avec leur couverture de survie. Je vérifie qu’ils vont bien et je repars dès qu’ils me disent que tout est ok.

 

 

 

 

 

Mes jambes répondent bien. Nous sommes un petit groupe nous montons sans difficulté jusqu’au CP7 (Bederet).

Une bonne soupe à la tomate et ça repart !  Je suis 191ème  (Km88).

 

Direction le CP8 - Cauterets 183ème (km99)

Içi c’est le grand luxe. Les fauteuils sont super confortable à l’intérieur. On n’a pas envie d’en ressortir. Il faut y aller, il reste encore un bout de nuit à affronter.

 

Le prochain ravito se trouve à 9km. C’est une bonne grosse montée de 1200m+,  mais arrivé en haut il fera jour. Je sais qu’à ce moment là je pourrais courir de nouveau à mon rythme de nouveau.

Je passe donc une première nuit sans soucis. C’est beaucoup mieux que mon premier jour.

 

Après le CP9, on bascule sur une descente bien raide en direction de la deuxième base vie à Luz St Sauveur.

 

CP10 - Luz Saint Sauveur Sortie je suis 134ème (Km116).  Je fais un arrêt rapide de 23’.

 

 

 

 

 

 

Le deuxième jour se passe beaucoup mieux, j’ai les jambes, l’envie est là.
Je calcule mes temps de passage à chaque ravitos, mon objectif tient toujours.

 

CP13 – Tournaboup (Km136) je suis 123ème

Ceux du 80 et du 120km (deux autres courses) nous rejoignent sur le parcours à environ 30km de l’arrivée. Je m’amuse avec eux en relançant sans cesse. Le couteau entre les dents. 

 

 

 

 

 


D’après mes calculs Je dois passer à Merlans, le dernier ravito, à 19h00 pour espérer arriver à 21h00 à Vielle Aure et atteindre mon objectif.

Après Merlans j’aurais un petit 200d+ pour ensuite basculer sur une longue descente de 1400d- et 10km.

 

 

 

 

CP14 - Hourquette Nère (km144) je suis 108ème

Maintenant je donne tout. Je n’ai qu’une chose en tête : Vielle Aure avant 21h00 !!

 

Jusqu’à Merlans je cours en grande partie avec une féminine, qui est sur le 80km. Elle joue une place sur le podium par catégorie. Nous tenons un bon rythme ensemble. Cela passe plus vite. Elle accélèrera à l’approche de Soulan, pour qu’enfin je ne puisse plus la suivre. Elle va trop vite pour moi. J’espère qu’elle a réussi son podium !

 

 

CP15 - Restaurant Merlans (Km152) 38h30 de course je suis 101ème

 

J’arrive sur Merlans, il est 19h35, je suis en retard. Arrêt express je ne rempli pas mes gourdes. Deux verres de coca et j’attaque la dernière petite ascension et dernière descente ensuit jusque Vielle Aure.

Je suis au taquet !! Les quadris brûlent, le cardio explose. J’arrive à Soulan, il ne me reste qu’environ 5km. Je demande l’heure à un passant il est 20h54. C’est mort ! 🙁
Je donne tout pour rester le plus proche possible de mon objectif. Entrée sur Vielle Aure il me reste 1km.

Je connais l’arrivée pour l’avoir reconnu dans la semaine avec mon ami Seb (SebKikourou), les gens sur le bord de la route me félicitent, c’est trop bon !

 

 

 

Arrivée - Vielle-Aure (Km165) à 21h30

40h30 de course je suis 79ème !!

Objectif non tenu mais pour seulement 30 petite minutes ce qui ne représente rien finalement. 


Aujourd’hui je suis pleinement satisfait au vue de la difficulté du parcours.

 

En chiffre ça donne ça :

410 partants 
42% d’abandons😳
Clt scratch : 79è😎

Chrono : 40h30

 

 

Remerciements à ma petite famille qui m’a encouragé durant toute ma course, mes amis, vous tous pour vos encouragements avant et après la course, pour tout vos mots gentils depuis que je suis arrivé, à Kikouroù et l’ASR Trail bien sûr !

C’était une bien belle aventure encore une fois avec beaucoup de rencontres, d’émotions, de partage, ce qui est pour moi le plus important.

 

Un grand merci aussi à l’Organisation impeccable mais surtout aux bénévoles qui ont été extraordinaires, d’une gentillesse extrême !!

 

Course à refaire sans aucune hésitation

 

 

10 commentaires

Commentaire de menez breizh posté le 01-09-2018 à 09:33:14

Bonjour.
Chouette récit, bien illustré. Je suis d'ailleurs devant toi dans la descente de la Hourquette de Cadérolle en rouge avec le drapeau breton. Il me semble avoir échangé quelques mots avec toi.
(J'étais Sur le PTT).Tes photos me donne encore l'impression d'y être. Bonne récup et peut être à bientot sur une course.

Commentaire de st ar posté le 01-09-2018 à 19:35:42

Salut, merci
Ah oui je vois, cool;) c’est possible que l’on ai échangé ensemble car je parle beaucoup en général avec les personnes autour de moi:) sauf si je suis dans le dur. Et oui peut être à une prochaine fois, bonne récup !

Commentaire de philippe.u posté le 01-09-2018 à 13:47:31

Bravo, un départ prudent et une fin à fond, c'est tout ce qu'on demande pour un ultra réussi !

Commentaire de st ar posté le 01-09-2018 à 19:40:52

Merci Philippe
Je vois que tu as fait l’UT4M cette année dans un temps canon ... bravo à toi également !!

Commentaire de arnauddetroyes posté le 01-09-2018 à 18:15:49

Superbes photos et super CR pour une parfaite Course .Bravo à toi

Commentaire de st ar posté le 01-09-2018 à 19:48:16

Merci Arnaud !!
Tu étais sur l’xtrem UT4M cette année je crois ? Ça a donné quoi ? Et bonne prépa pour la diagonale ;) !

Commentaire de galette_saucisse posté le 02-09-2018 à 17:44:50

Bravo, superbe gestion de course.
Tu m'as doublé dans la derniere descente, j'avais plus la tête et ne pouvais plus courir.
À une prochaine peut etre.

Commentaire de st ar posté le 02-09-2018 à 18:12:23

Merci
J’étais pleine balle dans la dernière descente tellement pressé d’en finir ;)
Bravo pour ta course !

Commentaire de Knet posté le 03-09-2018 à 22:21:51

Je n'avais pas encore lu ton récit :) Jolies photos et effectivement belle gestion de course. Heureusement que tu as "retrouvé tes jambes" au bout d'une journée !
Bravo en tout cas ! A bientôt sur une prochaine course peut être !

Commentaire de st ar posté le 04-09-2018 à 11:04:25

Merci ! Oui j’ai vécu une deuxième journée complètement différente heureusement ;)
Et peut-être au GRP 2019 ?!...:)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran