Récit de la course : Samoëns Trail Tour - Tour du Criou 2018, par keaky

L'auteur : keaky

La course : Samoëns Trail Tour - Tour du Criou

Date : 16/6/2018

Lieu : Samoens (Haute-Savoie)

Affichage : 1906 vues

Distance : 50km

Matos : Cascadia 12

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

CR Trail du Criou 2018 - Un pouce en moins...

Edit : après un crash serveur et le lien du récit inexploitable, je mets tel quel le texte du récit initial. Sans photo avec de (très) probables fautes, bonne lecture ;)


CR Trail du Criou 2018 - Un pouce en moins...

Une fin de préparation très chaotique :
S-3 : Semaine cool et VTT dans le médoc à visiter des Châteaux.. On va dire que j'ai fait le plein d'antioxydant, le moral s'en porte mieux :)
S-2 : Semaine de travaux chez moi. Pas eu de temps pour aller promener les gambettes.. Je fais du jus et je travaille le mental. Manque de bol, dimanche dernier, au lieu de m'affaler sur le canap' et regarder Nadal se réchauffer les poignets, je me suis atteler à la fin des travaux, l'installation de la paroi de douche. Paroi explosée, résultats : 7 points au pouce, 3 au genou. Je commence à me demander si j'arriverais à m'aligner le week-end d'après à Samoëns :(
S-1 : Repos du pouce et surtout général...
J-3 : Mon collègue Pierre m'annonce que je serais seul au départ, empêchement familial bien justifié ;
Puis j'ai le feu vert des infirmières pour aller courir.
J-1 : C'est avec 12 jours d'inactivités totale (pas pour la boisson et la nourriture) que je m'en vais à Samoëns. La tête pas motivée à courir..

Arrivée à Samoëns, l'ambiance est là dans un jolie cadre de verdure et son "petit" Lac. Retrait du dossard le vendredi puis cap à l'appart, Portugal-Espagne et dodo.

Samedi 16/06 - 6h45 : Il y a déjà du monde. Je ne tarde pas pour rentrer dans le sas et me cale derrière le premier rang. Une grosse montée de 1750m+ cumulés sur 16 bornes va nous échauffer les cuissots.. et je sens les bouchons arriver.

[ATTACH=full]130975[/ATTACH]

7h00 et 150 mètres : Le départ donné, on fera juste 150 m de plat puis ça grimpe direct.. Bon choix Francky :)

Montée en sous-bois plutôt régulière, tous le monde suis à la queuleuleu. Les premières sensations sont moyennes et le pansement contre les bâtons ne me gène pas, donc c'est cool.

Je démarre le reportage photo :D

KM6 : On sort des bois et le paysage commence à être sympathique :)

[ATTACH=full]130974[/ATTACH]

Quelques passages agrémentés de torrent

[ATTACH=full]130976[/ATTACH]

Premier ravito au KM9 puis on attaque l'ascension du jour vers le point culminant qui approche les 2300 m+. C'est déjà beau !!! On va pas tarder à rattraper la queue de peloton de l'UTHG 85 parti 3h plus tôt.

[ATTACH=full]130978[/ATTACH]

KM12 : Après 2h de courses, on commence à déambuler sur la neige, diffuse puis carrément présente jusqu'au sommet. L'avancée n'est pas trop compliqué étant donné une déclivité raisonnable.
[ATTACH=full]130979[/ATTACH]
[ATTACH=full]130980[/ATTACH]

KM16 : Arrivée à la Combe aux Puaires (le sommet) après 3h40 d'effort et 2018m+.


La Combe porte bien son nom :


On redescend en direction du Bout du Monde et du Cirque de Sixt Fer à Cheval.
Certaines portions nous ferons revenir en enfance, luge obligatoire. En premier lieu hésitant on s'en donne à cœur joie sur quelques dizaines de mètres, surtout après trois ou quatre toboggans.
[ATTACH=full]130981[/ATTACH]

On arrive alors sur le Lac de la Vogealle complètement recouvert de neige et que l'on longe sur sa partie Ouest, dans la neige.
[ATTACH=full]130982[/ATTACH]


Direction le Bout du Monde sur des sentiers très technique (passage du Dardet) dès que la neige s'est dissipée. Le panorama et les paysages sont magiques :)
[ATTACH=full]130983[/ATTACH]

Après le Chalet du Boret, j'en prends encore plein les yeux ce qui me permet de me ressourcer après le passage scabreux et technique que l'on vient de passer. On serpente sur un single fait de petites relances assez sympa.


KM26 - 5h20 : On a atteint le Bout du Monde, mais que c'est beau :)



On rejoint alors le fond de vallée qui va nous amener au Cirque de Fer à Cheval et au second ravitaillement solide. Et me tarde, ça commence à taper dur.


La vue du fond de vallée est sublime mais le sentier est long et monotone.


J'ai un manque d'envie de courir criant. J'alterne donc marche nordique, trottinage et séance photo... Les dizaines de cascades m'invitent à la relaxation... la tête est pas trop là, je pense à m'arrêter au ravito... Mais ce serait trop facile.

Juste avant le ravito, c'est extra beau :


KM30 : Ravito express de 5 minutes pour éviter de gamberger. J'en ai profité pour des papotages furtif qui m'ont changé les idées et m'ont remis en selle pour la prochaine étape, 750m+ en 5km, ça va chauffer !!! Après 6h de course, 30km et 2000m+, je redécolle.
Et cette côte, ça n'a pas été la plus simple et la plus jolie. En sous bois, un chemin forestier bien raide, bien Savoyard... Des coureurs avec le clignotant, une hécatombe. Perso, ne pas réfléchir, compter mes pas (j'ai oublié le mp3...), encore et toujours... C'est con mais ça marche pour moi. 1h20 plus tard, je suis en haut.

KM 35 - 7h20 : A partir de là qu'une photo, en haut de l'ascension. Une de mes préférée. Une pause grignottage avec un panorama splendide sur notre chemin à venir vers Samoëns. C'est beau...



Arrive alors la descente jusqu'au prochain ravitaillement, 800 mètres plus bas.
D'habitude plutôt à l'aise en descente, j'ai une gêne sur le côté droit du genou que je n'associe pas à une tendinite. Ça passe en marche, en montée, sur le plat, mais en descente, ça passe pas...
Du coup je vais alterner trottinage et marche pour arriver à bout d'un chemin que j'ai trouvé très monotone et peu intéressant... Merci à Stéphanie de Paris de l'UTHG pour sa compagnie sur les 2 derniers kilomètres de cette descente, j'aurais perdu beaucoup de temps sans ces discussions.

KM42 - 8h20 : Troisième Ravito solide. Même stratégie, je ne m'attarde pas. De plus, tout est rationné... l'eau et la nourriture. heureusement je suis autosuffisant.
Je repars pour l'ultime portion que l'orga estime à 8-9 km. Je l'imagine roulante... pfffff. 4 kilomètres casse patte dans du technique, alternant montée/descente, échelles par moment, ultra plat (jamais content :D). Vite qu'on en finisse !!!

KM 48 - 9h33 : Dernier rapadou de 170m+, on sort du bois. Je suis accompagnée de Nathalie, il nous tarde tout deux la fin. On est pessimiste quant à notre arrivée avant les 10h de course. On se motive pour les 2 derniers kilomètres et on se souhaite une bonne fin mutuelle.

Dernière descente que j'arrive à courir sans trop de douleur, donc j'en profite. Je rattrape les derniers du parcours 35km. Puis la rivière et le pont de l'entrée de Samoëns arrive plus rapidement que je l'imaginais, ça me remotive.

Le long du Giffre, je me force à trottiner en mode endurance. Puis j'aperçois l'arche d'arrivée, mais faut faire le tour de ce fameux Lac. Il paraissait plus petit hier soir...
Trottine, marche, trottine, marche, je gère jusqu'à la dernière ligne droite pour finir en 9h58'51. Moins de dix heures, heureux d'en finir. 232ème au tableau d'affichage, 50,5 km et 3200 m+ au compteur. Le pouce en moins m'a manqué...
Une maigre médaille en bois de finisher nous est remise.
Je suis vidé, je vais mettre bien 5 minutes pour me remettre de ce "sprint" final. La chaleur n'aidant pas. Les pastèques rafraichissantes et le repas d'arrivée me requinqueront.

Un trail très dur, très technique. Les moyennes horaires dans le classement en disent long. Des bénévoles aux petits soins et de paysages somptueux du 10 au 30ème kilomètres. Le Samoëns Trail Tour mérite sa réputation d'un des plus beau trail de la région :)

A ne pas prendre à la légère, à faire avec l'appareil photo ;)


Prochain dossard confirmé : l'Ultra Trail du Vercors le 8 septembre.

 


[IMG]

 

[IMG]

2 commentaires

Commentaire de centori posté le 18-06-2018 à 22:51:06

super CR ça donne envie

Commentaire de keaky posté le 26-06-2018 à 15:33:42

Merci bien. Il donne envie mais il pique :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran