Récit de la course : Le Crapahut des Bédouins 2018, par El Tamanoir

L'auteur : El Tamanoir

La course : Le Crapahut des Bédouins

Date : 11/3/2018

Lieu : Le Versoud (Isère)

Affichage : 445 vues

Distance : 18km

Matos : Mes chaussures jaunes (enfin, au début)

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une bonne reprise !

Retour aux affaires après une longue hibernation... Le Crapahut des Bédouins est en général annonciateur du premier dossard de la saison, et 2018 ne fera pas exception…

C’est en effet une valeur sûre :

  • Froid (variante pluie) et Neige (variante boue, voire les 2 pour les meilleures années) sont garantis. Cette année ce sera pluie et boue...
  • Une bonne bavante du Grésivaudan comme on les aime, avec un ratio dénivelé / distance bien supérieur à de nombreux trails
     

 

  • Une équipe d’organisation aux petits soins avec les participants
  • Des douches chaudes, pas comme à XXXX...

 

Bref rendez-vous au Versoud à 8H30, les cadors sont déjà aux avant-postes...

 

 

Farid et Noruas reprennent également, sans oublier Mario et Denis.

 

 

La ligne de départ est bien pleine malgré la météo.... capricieuse.

 

Jean-Noël, cette année, nous régale d’une belle interprétation en hommage à France Gall, qui résonne tel un conseil face aux prochaines montées…

 

Jean-Noël en tenue de scène, prêt à braquer la banque voisine, surveillé par le policier municipal


Les premiers partent comme une balle de fusil, je sais que pour cette première sortie de plus de 15 bornes il faudra être modeste, et pars donc à un rythme tranquille.
 
Juste après le premier kilomètre de chauffe, les choses sérieuses commencent… Chacun sa technique : Marche, course, pas du patineur… le peloton est encore bien dense

 

Déformation visuelle résultant d'une sous-oxygénation


Au détour d'un sentier, je repère l'Ignoble dans le groupe de tête. Quelques minutes après, je me rassure en me disant qu'il y a encore du monde derrière moi.


Finalement pas tant que ça...

Le sentier est vraiment sympa, et progressivement les écarts se creusent.

 

 

On arrive à St Jean et on continue à monter, tout à coup surprise !

 Le photographe sportif le plus passionné que je connaisse, Philippe, est là en pleine action, fidèle au poste.


 Merci pour ta présence sur toutes les courses locales !

 

Mais on n’est pas rendus et ça continue à grimper….

 

 

Mon compagnon de route file sur l’embranchement 12 Km, me laissant seul sur le 18.
Enfin le sommet avec une vue dégagée (ou presque) sur Belledonne.

 

 

La première descente commence après le ravito ou l’ambiance sympa aurait donné envie de s’attarder.

 

Je me lâche dans la descente et rejoins 2 coureurs.
A chaque intersection un signaleur qui encourage…

 

Au signaleur  inconnu, les coureurs du Crapahut reconnaissants


Puis la grimpette reprend, plus douce cette fois-ci. La fatique commence à se faire sentir.

  
Effectivement je tirais la langue à cet endroit...


On finit par rejoindre St Jean et la descente finale où je jette mes dernières forces…

Les quelques centaines de mètres finales sur la route sont bien longues, mais ça passe…

 

Je retrouve l’Ignoble aux vestiaires arrivé depuis un moment, il commence fort la saison…

Vin chaud bien agréable qui remporte un tel succès qu’il disparait bien vite.
L'équipe Crèpes prend le relais et assure !

 


Miam !


 Dans le gymnase, le temps passe vite avant la remise des coupes

 

 Un de ces 2 coureurs est inscrit sur l'UT4M Solo...


Denis, toujours modeste, s’empare de la première place V3…

 

Un de plus !

Et voilà, encore une bonne matinée… La saison est lancée !

5 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-03-2018 à 22:48:02

GENIAL
Triste de ne pas avoir été avec vous
Ce sera une année "light" pour moi, heureusement qu'il y a les récits du vieux peignoirs, un des rares coureurs apprécié de l'ignoble !!!

La bise Pierre

Commentaire de Albacor38 posté le 12-03-2018 à 20:23:37

Pourquoi une année light Bouk ?

Commentaire de Phénix posté le 11-03-2018 à 23:48:09

Merci pour le récit. J'aurais moi aussi aimé être des vôtres mais la météo et la peur de me blesser ont eu raison de ma participation... Bravo à tous en tout cas.

Commentaire de l-ignoble posté le 12-03-2018 à 07:56:36

encore une fois beaucoup d 'oublis dans ce récit,ou l'on ne parle pas assez des propos échangés sous la douche.Vieux peignoir a laissé son énergie dans le skating et les poils pubiens de karine bouchent le syphon,c'est comme ça.Pour info,vieux peignoir m abandonnant,je serais avec la plaie sous la douche le 26 Mars a Champagnier.A ne pas rater!

Commentaire de Albacor38 posté le 12-03-2018 à 08:36:59

Toujours dans la prépa Marathon (j'en peux pluuuus) et du coup 18KM ça faisait un peu court pour ma sortie longue :D
Il me tarde de reprendre les chaussures de trail (prochain dossard trail : Tencin)
Merci pour ton récit Pierre

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran