Récit de la course : Le Challenge sur Route de France - Marathon 2018, par yoyotito

L'auteur : yoyotito

La course : Le Challenge sur Route de France - Marathon

Date : 7/1/2018

Lieu : Cernay La Ville (Yvelines)

Affichage : 433 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

En route pour 2018

Le réveil sonne à 6h30 pour le premier dimanche de l’année, une légère pluie se fait entendre contre les carreaux, et bizarrement malgré ce réveil matinal et ce temps pas au beau fixe je suis content de me réveiller pour aborder mon premier objectif de l’année. Le marathon de Cernay la ville, avec ses 350m de D+. Aucun objectif principal, juste de prendre du plaisir et de faire une sortie longue pour une petite détox des fêtes.

 

Hop je monte dans la voiture et vais chercher une personne pour du covoiturage. Nous discutons durant l’heure de trajet et arrivons sur place sur les coups de 8H. Une pluie fine et un sacré vent nous souhaitent la bienvenue. Dossard pris avec en prime une jolie paire de gants qui me servira dans la matinée.

Je prends un petit thé, en écoutant notre chanteur du jour (qui d’ailleurs chantait très bien) et constate que beaucoup de personnes se connaissent, j’affectionne tout particulièrement cette ambiance « familiale ». Ayant visionné préalablement la vidéo des lapins runners, je reconnais certaines personnes de l’année dernière. Et d’ailleurs où sont-ils ces lapins ?

 

Nous rejoignons la ligne de départ, et je m’engage sur un rythme de 5:30 au km, un peu rapide mais on va voir jusqu’où cela va m’emmener.

Premier 10 kilomètres en 55 min tout se passe très bien, je discute avec plusieurs personnes, et je fais un bout de chemin avec 2 triathlètes. Nous échangeons longuement à ce sujet, très sympa. Sans accélérer je quitte mes compères du jour, vu qu’ils s’arrêtent au ravitaillement, chose que je ne fais pas car j’ai mon camelbak. Je me dis d’ailleurs, que je ne peux plus m’en passer car j’apprécie pouvoir m’alimenter et boire lorsque je le souhaite (trop habitué au trail)

Je passe par des petits bourgs très charmants, au bout de 1h30 de course, une côte un peu plus raide arrive. Tiens je connais cette descente, effectivement nous sommes déjà passé vers les 5 premiers km. Tout se passe pour le mieux, le semi arrive au bout de -de 2h, je pense cependant que le coup de mou arrivera, mais quand ?  

Et il arriva après une petite session sur une route un peu moins goudronnée, je me réconforte en constatant que je ne suis pas le seul, nous en sommes qu’au 27 ieme. Aller !!! On va essayer d’avancer encore sous la barre des 6min au kilo. J’arrive à faire cela jusqu’au 33 ieme et les longs faux plats montant commencent à me cisailler les cuisses. Je prends l’initiative de faire 1k de course, 100 mètres de marche.

Monsieur Arlequin et son déguisement J me dépasse  comme une fusée. Je me lance et lui dit : « Salut toi, je te connais tu étais l’année dernière (cf vidéos des lapins runners) toujours au top ton déguisement », il me remercie et m’informe que ces mêmes lapins sont quelques km derrière, semblerait-il selon ses mots qu’ils n’ont pas la grande forme, dommage je ne pourrais pas les remercier de vive voix de leurs différents récits et particulièrement du récit des 17 raisons d’y participer (récit qui m’a motivé pour faire cette course)

Dernière montée, et 2 longues lignes droites sur le plat (surtout la dernière face au vent, l’arrivée au château d’eau paraissait interminable) viennent compléter ce joli parcours. Je passe la ligne d’arrivée en 4h10, un clin d’œil tout là-haut, et je reçois cette très belle médaille. Je retrouve mon covoitureur, qui lui a terminé en 3h27 avec une FC moyenne de 85 !!! = E.T  tout simplement hallucinant

Pour conclure ce premier récit de l’année 2018, Je ne suis pas mécontent de ce temps, même si au fond de moi j’avais espéré finir avant le sub 4h. Le principal est que j'ai pris du plaisir et pas de bobos, mais il y a du boulot pour affronter les prochains objectifs

Je recommande cette course sur route car elle est dépaysante à seulement 40 km de paris, et l’ambiance est au top !

Sur ce, je vous souhaite à toutes et tous une très belle année 2018 !!!

1 commentaire

Commentaire de Arclusaz posté le 10-01-2018 à 16:39:49

Meilleurs voeux aussi à toi. Une année qui commence par une belle course se passera forcément bien....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran