Récit de la course : Trail de l'Estran - 50 km 2017, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail de l'Estran - 50 km

Date : 24/9/2017

Lieu : Plouguiel (Côtes-d'Armor)

Affichage : 560 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de l'Estran 2017

 

Je crois bien qu'il faisait grand beau partout en France, sauf en Bretagne. Pas de bol ... Je pensais y courir un petit trail de récupération. Que néni ... Vu de profil de la course je pensais que ça me changerait du France de Gerardmer. Et ben pas tant que ça ...

Désolé les copains, pas de photos cette fois. Vu les ragasses qui tombaient à l'heure de se rendre au départ j'ai renoncé a mettre le portable dans la poche ... Par miracle ça c'est calmé pour le coup de pétard. Mais pas bien longtemps.

Alors bien c'est parti bien plus vite que la semaine passée. Les 20 premiers kilomètres sont très roulants et nous font découvrir la campagne bretonne, ses immenses champs de choux (je croyais qu'en Alsace nous étions imbattables en choux, même pas vrai ...), ses petits sentiers en sous bois longeant les étangs et les rivières, les petits ponts de pierre, les villages typiques ...

Un Poucet qui court en Bretagne c'est comme la marée. D'abord ça descend (rien a voir avec le profil), je galère pour mettre en route (surtout a ce rythme infernal) et des vagues de coureurs me débordent de partout. Vers Treguier au kilomètre 12 le flux s'est stabilisé et je me suis en mode marée montante ... Un sentier joueur longe Le Jaudy et nous dépose sur le rivage peu avant le premier ravito de la Roche Jaune.

Ou la la, changement de rythme radical. On attaque direct par un passage sur des galets comme des savonnettes, puis de la vase, de la flotte ... Là j'ai compris que la suite allait être compliqué et qu'il fallait trouver au plus vite une foulée économe ... Alors qu'on arrive dans le dur, des coureurs du 30 frais comme des gardons nous débordent de partout a fond les ballons . Dur pour le mental !!!

Belle ambiance à Port Jaune et hop ça repars de plus belle avec de la caillasse en veux tu en voilà ... Et la pluie qui fait sont retour pour corser le tout. On s'enfonce régulièrement, y a pas vraiment d'appuis fiables et le plan c'est de ne pas laisser une pompe dans la vase. C'est globalement plat mais il faut sans arrêt rester vigilant ...

Peu après le second ravito ma cheville droite est partie en vrille, toujours la même ... Aie aie aie, douleur intense qui m'oblige a stopper quelques minutes. La seconde féminine que j'avais doublé peu avant me propose gentillement son téléphone . Merci mademoiselle, ça va passer, ça va le faire ...

Je repars clopin clopant et après une dizaine de minutes la douleur disparaît, je retrouve le moral et un peu d’énergie pour dérouler les 15 derniers kilomètres. Dommage que la grisaille soit installée partout parce-qu’on passe dans des endroits vraiment très beaux.

Le dernier ravito est situé a 6 kilomètres de l'arrivée, j'y rempli une dernière fois le bidon ... Le balisage sur la fin de parcours est un peu léger. Par un moment j’aperçois des coureurs sur la route un peu plus haut alors que mon compagnon du moment me confirme que la trace c'est tout droit, dans les cailloux, les algues, la flotte encore ... Ouf, on arrive enfin sur la dernière rampe en béton qui nous remonte sur le sentier pour une petite boucle autour de la maisons des enfant de Trestel qui nous applaudissent et nous remercient au passage. Allez, un dernière plongée sur la plage et on passe enfin sous l'arche d'arrivée.

Il n'y a pas de puce, on ne nous prend pas les dossards et un moment j'ai un doute d'avoir été comptabilisé ... Mais pas de soucis, l'organisation est artisanale mais très sérieuse. En échange du dossard on a droit a un sandwich et une bière ... Avec le maillot offert au départ et tout ça donc pour une inscription à 15€ au bénéfice des enfants de Trestel !!! C'est beau ça ...

Le premier a bouclé les 50 bornes en moins de 4h. Je termine 21ème et 5ème V2 en un peu plus de 5h07 ...

A l'arrivée je suis resté une bonne demi heure dans les mains d'une jeune élève ostéopate ... Traitement étonnant mais semble t il plutôt efficace. Un peu de glace dessus ce soir et on verra demain ...

4 commentaires

Commentaire de valdes posté le 25-09-2017 à 08:57:34

Et dire qu'à Tours, j'ai eu trop chaud !!!
Ce trail est magnifique et c'est vraiment dommage qu'il ait été gaché par la pluie. J'ai fait le 32 km en 2015 avec une météo de rêve et le fin du fin, à l'arrivée, le plouf de récup sur la plage de Trestel.
Bravo à toi et merci pour ton C.R. et d'être venu, en plus, expres, de faire doucher en Bretagne ...

Commentaire de poucet posté le 25-09-2017 à 09:09:38

Merci Valdes ... Eh ben hier, pas besoin de plouf de récup sur la plage ... C'éatit plutôt couverture de survie sur la table de massage !!! Bon, j'espère pouvoir profiter de cette semaine pour profiter des paysages ... le soleil se fait attendre !!!!

Commentaire de Shoto posté le 26-09-2017 à 18:16:30

Sympa ton CR. Ca donne envie de faire ce joli trail breton ....en croisant les doigts pour la météo.

Commentaire de poucet posté le 26-09-2017 à 21:08:39

Oui, vraiment une organisation sympa et un parcours original (pour un trailer comme moi, habitué aux montagnes à vaches des Vosges)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran